chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Impaled Nazarene - Pro Patria Finlandia

Chronique

Impaled Nazarene Pro Patria Finlandia
FAIT DIVERS / Un aide soignant provoque la mort de centaines de personnes âgées en diffusant du nuclear metal dans la radio de l'établissement.


L'INTERMINABLE AGONIE DES 666 SENIORS DU PÔLE SANTE DE ST GELY DE LA FRESCOULE.



Que s'est-il réellement passé, dans la journée de dimanche à St Gely de la Frescoule, dans la maison de repos du pôle santé Franck Michael? Un établissement de renom, qui accueille plus de mille résidents à l'année, spécialisé dans la gériatrie, transformé l'espace de 14 titres et 38 minutes en gigantesque mouroir par l'acte inqualifiable d'un déséquilibré.

Peu après 16h30, les sapeurs pompiers de St Gely sont alertés par Sylvie et Janine, deux assistantes médicales revenue sur les lieux après être passées chez le coiffeur. Arrivés sur les lieux, les pompiers découvrent un spectacle épouvantable : partout, dans les chambres individuelles, les couloirs et surtout la cafétéria, s'entassent les corps sans vie de centaines de résidents. « On ne s'est absenté qu'une petite heure, juste le temps de se faire faire une couleur » déclare Janine, catastrophée devant les enquêteurs. « Je n'ai rien remarqué d'anormal avant mon départ » renchérit Mr. Laurent, directeur de l'établissement qui, ce jour là, avait piscine.

Il voulait régler le problème des retraites.

Sylvie, Janine et Mr. Laurent absents, il ne restait plus que Rams* (pour épargner à la famille une souffrance supplémentaire, nous avons changé le prénom du responsable, que nous appelerons Rams), infirmier en formation, pour venir en aide aux aînés de la commune et des environs. Quatre personnes dont un directeur en slip de bain, n'est-ce pas un peu juste pour gérer un millier de personnes dont un bon quart de grabataires? « Nous avons un budget à respecter » précise Mr. Laurent, qui s'abstiendra de tout autre commentaire. Dès lors, les soupçons des enquêteurs se portent sur Rams, d'autant qu'avec ses longs cheveux noirs, son teint blâfard et son collier à clou, le jeune homme n'inspire guère confiance.

Toute la journée, les enquêteurs de la brigade des homicides de masse tentent, sur la base de témoignages épars et de propos recueillis auprès de rescapés, de reconstituer le déroulement des faits. Manifestement inquiet à l'idée de devoir se délester des trois quarts de son modeste salaire pour accompagner des nuisibles en fin de vie* (*dixit l'intéressé, avant d'être conduit en QHS), le jeune infirmier décide de passer aux actes en début d'après midi, après avoir assisté au lancement de l'émission Vivement Dimanche. Se sachant seul dans l'établissement, il pénètre dans la salle de contrôle vidéo, pousse le niveau sonore de la radio à son paroxysme et introduit l'arme du crime dans la platine : « Pro Patria Finlandia » des finlandais IMPALED NAZARENE.

Sauvée par des bouchons d'oreille.

Les évènements qui s'en suivent relèvent de l'insoutenable : tirés de leur sieste par l'électrochoc « Weapons To Tame A Land », qui propulse le successeur de « All That You Fear » sur des bases rythmiques très élevées, les malheureux tentent bien de porter leurs mains à leurs oreilles pour mettre un terme à cette orgie de blasts et de riffs en acier trempé, mais leur bourreau a sanglé les bras de la plupart d'entre eux. Pris au piège, les seniors tombent les uns après les autres, comme au champ d'honneur de « For Those Who Have Fallen », qui reprend le riff de « Victim Of Fate » (HELLOWEEN) en multipliant par quatre sa vitesse d'exécution. En misant sur le caractère excessivement violent et sinistre du nazaréen empalé, Rams, qui a tout planifié depuis des jours, pensait mettre ces morts soudaines sur le compte de la canicule. C'était compter sans Henriette, 117 ans et trois dents un quart, devenue sourde depuis 1944 suite à un bombardement aussi intensif que le tempo inhumain de “Something Sinister”, soit le meilleur du punk, du death et du black réunis sous la même bannière sanglante.

Il encule une chèvre au sous sol.



La doyenne, qui assiste sans moufter au petit manège meurtrier de l'infirmier, suit discrètement celui ci jusqu'au sous sol où, dans un rituel d'accomplissement sanguinaire, il se rend coupable d'attouchements sexuels agravés sur Biloute, la chèvre naine de l'établissement. Des assauts fulgurants et répétés à peine ralentis l'espace d'un break d'une vingtaine de secondes, la pauvre bête manquant de succomber à une salve de double pédale exterminatrice à 1:46. Le témoignage d'Henriette, le prélèvement d'échantillons de sperme sur Biloute et l'arme du crime, un digipack de chez Osmose Productions, constituent autant de preuves accablantes pour un Rams recouvert de tatouages sataniques au niveau des fesses.

Du death black finlandais haineux teinté de punk.

Et si l'on s'interroge sur ce qui a pu provoquer le coup de folie d'un jeune homme sans histoire, le choix de “Pro Patria Finlandia” obéit lui à une logique implacable. L'inspecteur Johansson, chargé de l'enquête : “Autant “Absence Of War Doesn't Mean Peace” bastonnait gentiment là où l'excellent “All That You Fear” pilonnait par séquences – en s'adonnant à quelques attouchements heavy et cyber du plus bel effet - , autant IMPALED NAZARENE poursuit avec “Pro Patria Finlandia” dans la lignée d'un album live qui avait laissé tout le monde sur le carreau. Parfait dans l'optique d'un massacre à grande échelle, cet album ne laisse guère de répits aux auditeurs, sinon sur le metal anthem “Leucorrhea”, qui fait bien ressortir l'ultra-violence d'une “Kut” qui s'impose comme un des temps forts de “P.P.F.”. Enfin, si tant est qu'on puisse considérer la légère chute de BPM de “Neighbourcide” ou “One Dead Nation Under Dead God” (deux titres terrifiants de noirceur) comme de véritables temps faibles. Par bien des aspects, “P.P.F.” se rapproche donc d'un album de grindcore. Du blast à outrance, une production ultra abrasive qui ramone les conduits avec de la paille de fer, des titres qui ne dépassent pas la minute (“Cancer”, un chef d'oeuvre à part entière) ou presque (“Contempt”), des solis hystériques dont l'apport mélodique reste à démontrer, un Mika Luttinen plus haineux qu'une vache folle nourrie au porc mexicain, sans parler d'une certaine difficulté à faire la différence entre chaque morceau, aucun titre n'ayant l'envergure tubesque d'un “Armaggedon Death Squad”. Homogène dans sa capacité d'anéantissement du système immunitaire, “P.P.F.” est donc un album à écouter d'une traite, abdos contractés et poings serrés, que seuls les plus endurcis de la feuille seront capables de tenir sans mettre un genou à terre”.

Une mystérieuse lettre d'adieu.

Sur le meurtrier, qui envisageait de mettre fin à ses jours avant d'apprendre que l'adaptation ciné de GIE JOE sortait moins d'une semaine plus tard, la police trouve un mot (dont nous reproduisont un extrait en fin d'article) griffonné à la hâte avec du sang de bouc, à moins que ce ne soit du Ketchup de chez McDo, des restes de McBacon ayant été prélevés sur sa blouse. Autres questions, inévitables dès que survient un drame aussi abominable : le jeune homme était-il accroc aux jeux vidéos et s'adonnait-il aux jeux de rôles? Y a-t-il un lien entre lui et la profanation d'un cimetière juif à quelques kilomètres à peine de St Gely? Une prise de sang a été effectuée sur le jeune infirmier. Les premières analyses devraient être connues aujourd'hui.


Loud fake laughter fills the room
Cancer has entered the scene

You think you have samba in your blood
In fact you have H.I.V.

Disgusting snuffling sub-human
You infect all with your disease

You think you have samba in your blood
In fact you are dying from A.I.D.S.

DOSSIERS LIES

Chroniques à la con ! 10 : la déchéance
Chroniques à la con ! 10 : la déchéance
Février 2010
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

18 COMMENTAIRE(S)

Tankkore citer
Tankkore
04/02/2011 11:28
Gooaaat sodooooooooomyyyyy !!!
Worthless citer
Worthless
23/02/2010 15:28
Leur meilleur album. Une tuerie.
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
02/09/2009 08:06
note: 8.5/10
YaDuJoR a écrit : Enorme ta chronique Gros sourire

Je ne connais que vite fait Impaled Nazarene, mais ça m'a bien donné envie d'écouter Sourire


Merci bien! J'ai découvert IN avec cet album, une grosse claque!
citer
YaDuJoR
01/09/2009 18:37
Enorme ta chronique Gros sourire

Je ne connais que vite fait Impaled Nazarene, mais ça m'a bien donné envie d'écouter Sourire
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
26/08/2009 08:03
note: 8.5/10
jeriko a écrit : chronique excellente et plaisante a lire
album énorme et d'ailleurs je vais aller l'écouter^^


Merci bien Jeriko!
jeriko citer
jeriko
25/08/2009 20:10
note: 8.5/10
chronique excellente et plaisante a lire
album énorme et d'ailleurs je vais aller l'écouter^^
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
25/08/2009 16:58
note: 8.5/10
Barak a écrit : Chronique énorme! Je vais vite me pencher sur cet album. D'Impaled je ne conais que Manifest que j'apprécie fortement d'ailleurs!

Merci bien! En passant d'un "Manifest" un peu poussif à "Pro Patria", tu vas déguster!
Barak citer
Barak
25/08/2009 12:10
Chronique énorme! Je vais vite me pencher sur cet album. D'Impaled je ne conais que Manifest que j'apprécie fortement d'ailleurs!
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
22/08/2009 12:37
note: 8.5/10
Jotun35 a écrit : Super chronique, pour un album non moins super. \m/

Merci bien Jotun35!
Jotun35 citer
Jotun35
22/08/2009 12:28
Super chronique, pour un album non moins super. \m/
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
21/08/2009 09:31
note: 8.5/10
Chris a écrit : Chronique géniale.. TJ, what else?!! Sourire

Merci boss!
Chri$ citer
Chri$
20/08/2009 17:54
Chronique géniale.. TJ, what else?!! Sourire
korbendallas citer
korbendallas
20/08/2009 16:45
note: 8/10
Hahaha ! Effectivement, bien vu pour la Provence ... d'ailleurs ça me fait penser, quand tu regarde un match de ballon et que tu lis le compte rendu dans la Provence, tu as l'impression de ne pas avoir vu le même match !!!
Au moins Impaled Nazarene, quand tu les voient sur scène et que tu écoute les albums, c'est pareil ..... Mandale !
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
20/08/2009 12:32
note: 8.5/10
Merci à Von et Korben ! Pour le style journalistique, je me suis contenté de reprendre parfois au mot près le contenu d'un article de La Provence. Ils se ressemblent tous tellement qu'on croirait qu'ils sont écrits par des robots.
korbendallas citer
korbendallas
19/08/2009 16:01
note: 8/10
Excellente cette chronique !!!
Même si j'aime beaucoup cet album, je reste quand même sur "latex cult" qui est pour moi un chef d'oeuvre de haine et de brutalité ! Un mélange explosif (nucléairement parlant ...) entre du black, du death, du punk et du crust !!! Du Impaled Nazarene quoi !
Pro Patria renoue un peu avec cette violence même si je trouve le son un poil trop propre (oui j'abuse peut être ...).
Et puis que serait Impaled Nazarene sans provocation ? Rien que le titre a fait couler de l'encre .... et de la vodka aussi ...
von_yaourt citer
von_yaourt
19/08/2009 15:29
note: 8.5/10
Superbe chronique, très drôle, même le style journalistique est magnifiquement bien respecté ! Headbang

Sinon très bon album, qui fait pour moi partie de la quadruplette magique entamée avec "Nihil", bien qu'il ne soit pas aussi bon que Nihil et Absence Of War... Par contre on connaît la suite avec un Manifest merdique.

Sinon j'avais jamais remarqué les paroles de Cancer, elles valent presque celles de Zero Tolerance !
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
19/08/2009 14:58
note: 8.5/10
HD a écrit : Haha quelle magnifique chronique, et surtout quel talent ce Thomas. D'ou tire-t-il toutes ces idees ? En tout cas merci, je me suis bien marré Sourire

Héhé de rien HD, merci beaucoup!
citer
HD
19/08/2009 14:52
Haha quelle magnifique chronique, et surtout quel talent ce Thomas. D'ou tire-t-il toutes ces idees ? En tout cas merci, je me suis bien marré Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Impaled Nazarene
Nuclear metal
2006 - Osmose Productions
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (8)  7.56/10
Webzines : (23)  7.95/10

plus d'infos sur
Impaled Nazarene
Impaled Nazarene
Fallout metal - 1990 - Finlande
  

tracklist
01.  Weapons To Tame A Land
02.  Something Sinister
03.  Goat Sodomy
04.  Neighbourcide
05.  One Dead Nation Under Dead God
06.  For Those Who Have Fallen
07.  Leucorrhea
08.  Kut
09.  This Castrated World
10.  Psykosis
11.  Contempt
12.  Wage War
13.  Cancer
14.  Hate – Despise – Arrogance

Durée : 38:11

line up
voir aussi
Impaled Nazarene
Impaled Nazarene
Absence Of War Does Not Mean Peace

2001 - Osmose Productions
  
Impaled Nazarene
Impaled Nazarene
All That You Fear

2003 - Osmose Productions
  
Impaled Nazarene
Impaled Nazarene
Nihil

2000 - Osmose Productions
  
Impaled Nazarene
Impaled Nazarene
Vigorous And Liberating Death

2014 - Osmose Productions
  
Impaled Nazarene
Impaled Nazarene
Road To The Octagon

2010 - Osmose Productions
  

Crowbar
Odd Fellows Rest
Lire la chronique
Dawn of Nil
Culminating Ruins
Lire la chronique
Sombre Héritage
Alpha Ursae Minoris
Lire la chronique
Candiria
Surrealistic Madness
Lire la chronique
Devouring Void
Septic Fluid Dripping From ...
Lire la chronique
Vaal
Visioen Van Het Verborgen Land
Lire la chronique
Mourning Beloveth / The Ruins Of Beverast
Don’t Walk on the Mass Grav...
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Bait
Revelation Of The Pure
Lire la chronique
Mora Prokaza
By Chance
Lire la chronique
Meurtrières
Meurtrières (EP)
Lire la chronique
Irae
Lurking in the Depths
Lire la chronique
Death Courier
Necrotic Verses
Lire la chronique
Bašmu
Enshrined In Eternity
Lire la chronique
Exocrine
Maelstrom
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
Bezwering
Aan De Wormen Overgeleverd
Lire la chronique
Odiosior
Odiosior (EP)
Lire la chronique
Non Serviam
Le Cœur Bat
Lire la chronique
Hum
Inlet
Lire la chronique
Nexion
Seven Oracles
Lire la chronique
Mosaic
Secret Ambrosian Fire
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Gloom
Rider of the Last Light
Lire la chronique
Witchcraft
Legend
Lire la chronique
Front
Antichrist Militia (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Binaural
Lire la chronique
Buköwski
Grind on the Rocks
Lire la chronique
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Vspolokh
Помре
Lire la chronique