chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Nostromo - Hysteron - Proteron

Chronique

Nostromo Hysteron - Proteron
Nostromo… acoustique… deux mots qui à première vue pour le connaisseur paraissent difficiles à réunir. Et bien pour le groupe aussi ce le fût, l’histoire de ce disque est ainsi assez particulière, et le résultat, époustouflant. Le groupe c’est en fait vu présenté une offre assez particulière il y a quelques mois : donner un concert acoustique, ce qui peut paraître extrêmement casse gueule tant les suisses livrent en principe un grind/metal totalement furieux et ravageur. Le groupe a finalement accepté, et c’est en a peine 10 jours qu’ils ont du se préparer pour le concert qui a eu lieu à Genève et qui fût une réussite totale et une expérience inoubliable. Tellement inoubliable que le groupe a décidé d’enregistrer en studio ces morceaux.

C’est ainsi que nous arrive ce Hysteron-Proteron qui, n’ayons pas peur des mots, est un véritable chef d’œuvre. Il s’agit en fait d’un disque acoustique (Proteron) et du DVD qui l’accompagne (Hysteron) dont je vous parlerais successivement.

Tout d’abord Proteron, l’album acoustique. En 6 titres (dont un titre caché live) et 53 minutes, tout est dit, Nostromo ont réussis leur pari, un disque quasi parfait. Il n’y a quasiment rien à reprocher à Proteron par ce qu’il s’agit réellement d’un coup de maître. Vous ne pensiez pas qu’un groupe de grind pouvait faire un album acoustique bourré d’émotion ? Ils l’ont fait. Vous pensiez qu’on ne pouvait pas mélanger guitares acoustiques et batterie puissante avec de la double pédale ? Ils l’ont fait. Vous pensiez qu’on ne pouvais pas hurler sur de l’acoustique ? Ils l’ont fait. Le groupe a ainsi réarrangé leurs morceaux pour donner quelque chose de très différent, on ne reconnaîtrait parfois presque pas les titres. Et pourtant ce sont bien les mêmes dans les grandes lignes, ce qu’on avais du mal a percevoir dans le déferlement sonore qu’est le Nostromo « électrique » apparaît alors totalement dans les versions acoustiques et ne peut que laisser pantois devant le talent de composition énorme. Le disque est un concentré d’émotion à l’état pur, apparaissant tout à tour fragile ou rageur. On se laisse ainsi porter tout au long de ces 53 minutes, captivé par l’ambiance unique que crée le disque. On ressort de l’écoute en étant totalement sous le charme, et une des premières choses qu’on a envie de faire, c’est de le réécouter. Les guitares deviennent parfois plus énergiques et se voient soutenue par une batterie puissante avec des passages à la double (« Epitomize » est par exemple énormissime), sans pour autant bourriner. Tout comme le chant, soit chuchoté, soit hurlé, mais tout en retenue, la rage est comme contenue pour garder intacte l’atmosphère du disque. Certains titres de « Ecce Lex » relativement calmes sont ainsi revisités, allongés, pour la aussi donner quelque chose de monumental. Vous auriez jamais cru pouvoir faire écouter Nostromo à vos parents ou votre copine ? C’est désormais faisable. Proteron est un de ces albums rares qui transporte l’auditeur la où il ne pensais ne jamais aller, une expérience unique (après cet album, un seul concert fût donné à paris le 2 avril) qu’il serait totalement idiot d’ignorer, qu’on soit fan ou non du groupe suisse, qu’on aime ou non l’acoustique. Le disque se termine sur une version live de « Sunset Motel » la aussi magique, et qui s’achève sur un « Bonjour, ça va ? On est Eric Clapton » hilarant qui montre que le groupe sait garder les pieds sur terre.

Passons maintenant à Hysteron, le DVD… ça va être plus dur tellement j’ai été élogieux sur Proteron (en même temps il y a de quoi).
On y trouve donc tout d’abord deux galeries de photos (en fait des successions de photos diverses sur fond de musique) et des vidéos lives, classique quoi.
L’autre partie du DVD est ainsi un film documentaire d’environ 30minutes, « Right Side – Wrong Way », où les membres racontent les débuts du groupe, la genèse du concert acoustique, l’envie d’enregistrer ces morceaux en studio, le tout entrecoupé de passages live électrique et acoustique. Ce film raconte en fait ce qu’est Nostromo, la vision que les membres ont de la musique en général, de la scène etc. C’est une source d’information assez instructive pour ceux qui désirent connaître le groupe ou les fans du combo. Le film est par ailleurs très bien réalisé, même si parfois on a du mal a entendre ce que disent les membres (peut être la seule raison pour laquelle je n’ai mis que 9 à cet album), ce qui peut rendre la chose plus authentique, mais aussi frustrant quand on désiré tout comprendre de ce que raconte le groupe (et ils sont loin de raconter des conneries). Un très bon DVD en quelques sortes, fort instructif et qui fait mieux connaître le groupe et l’histoire de la sortie de « Hysteron – Proteron ».

Que dire de plus après cette chronique, pas grand-chose, je pense avoir dit tout ce qui était en mon pouvoir pour vous décrire cet album, qui est vraiment un chef d’œuvre, très bien parti pour faire partie des tout meilleurs albums de l’année. Il s’agit vraiment la d’un disque à part, différent de pratiquement tout ce que vous auriez pu entendre avant. J’oserais presque comparer Nostromo sur ce disque avec Opeth (oui oui, même que pour un peu il surpasseraient certaines choses que Opeth ai pu produire), tant la composition y est magique. Je ne peux pour terminer que vous inciter au plus haut point à écouter cet album, vous ne le regretterez vraiment pas.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

10 COMMENTAIRE(S)

Kafka citer
Kafka
29/05/2008 09:24
note: 9.5/10
Le testament acoustique de Nostromo, une pièce d'une grande beauté mélodique et qui prouve que ces gars n'étaient pas des manches ! Sublime.
$am citer
$am
03/11/2004
J'ai pas vu le dvd mais par contre l'album, j'adore, les compos sont magistrales ena coustique
Jayraw citer
Jayraw
14/06/2004
note: 9/10
les gouts et les couleurs dirons nous... moi je l'ai trouvé enorme, et je vais pas me gener pour le dire.
citer
Abiratesque
14/06/2004
Que d'eloges...cet "album" a été super baclé, et ne délivre pas autant d'émotions que ca...Je n'ai pas du tout été touché par cet effort personnellement, et dieu sais que Nostromo est vraiment un de mes groupes PREFERES! Ce proteron ne mérite vraiment pas tous les éloges qu'on en fait, mais bon chacun ses goûts heureusement Sourire
Oh et le DVD aussi est très baclé et le son pas soigné du tout.
Chri$ citer
Chri$
15/05/2004
la démarche est originale, les versions acoustiques sont excellentes, dommage qu'il soit court (53 min c aussi presque 20 min avant la chanson live cachée), et il faut se faire au chant mi-susuré / mi-hurlé assez particulier...

bref un très bon album mais je suis pas non plus transcendé, ce ne sera pas dans mon top 10 de l'année je pense..un bon 16/20 bien mérité, mais pas plus!
citer
Arise
09/05/2004
La perfection!!! D'office dans mon top 10 de l'année 2004!!!
citer
sXeWarrior
06/05/2004
Au moins en acoustique y doit y avoir un petit interet pendant les concerts au moins, c'est pas le cas du Nostromo 'normal' mouhahaha
Xolotl citer
Xolotl
29/04/2004
Excellent album, et merci à Gero de m'avoir donné envie de l'acheter Sourire
narog citer
narog
24/04/2004
Excellente chronique en effet!
Ca et ce que j'en ai entendu chez Mieszko avec toi l'autre jour, je crois que j'y jetterais une oreille un de ces quatres moi.
Mieszko citer
Mieszko
24/04/2004
J'ai eu l'occasion de les voir pour leur unique date accoustique en france, et le mot qui est sorti de ma boucche apres ce concert est : GENIAL, le grp maitrise ses compos et est tt a fait a l'aise en accoustique, paris osé, mais realisé d'une main de maitre, nostromo accoustique est clairement dnas le top 10 des meilleurs albums !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Nostromo
"grind" en acoustique
2004 - Recall
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (7)  8.93/10
Webzines : (7)  8.33/10

plus d'infos sur
Nostromo
Nostromo
"grind" en acoustique - 1996 - Suisse
  

tracklist
01.   Rude Awakening
02.   Epitomize
03.   End's Eve
04.   Sunset Motel
05.   Selfish Blues
06.   Turned Black

Durée totale : 53:21

line up
voir aussi
Nostromo
Nostromo
Eyesore

2001 - Bisect Bleep Industries
  
Nostromo
Nostromo
Ecce Lex

2003 - Overcome Records
  

Paradise Lost
Shades of God
Lire la chronique
Okkultokrati
La Ilden Lyse
Lire la chronique
Deicide
Legion
Lire la chronique
Förgjord
Laulu kuolemasta
Lire la chronique
Thætas
Shrines To Absurdity
Lire la chronique
Instigate
Echoes Of A Dying World (EP)
Lire la chronique
The Phantom Carriage
7-Year Epilogue
Lire la chronique
Athanatheos
Jerusalem (or how Yahveh be...
Lire la chronique
Smile
What a Wonderful World (EP)
Lire la chronique
Fange
Poigne (EP)
Lire la chronique
Electric Wizard
Let Us Prey
Lire la chronique
Crowbar
Odd Fellows Rest
Lire la chronique
Dawn of Nil
Culminating Ruins
Lire la chronique
Sombre Héritage
Alpha Ursae Minoris
Lire la chronique
Candiria
Surrealistic Madness
Lire la chronique
Devouring Void
Septic Fluid Dripping From ...
Lire la chronique
Vaal
Visioen Van Het Verborgen Land
Lire la chronique
Mourning Beloveth / The Ruins Of Beverast
Don’t Walk on the Mass Grav...
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Bait
Revelation Of The Pure
Lire la chronique
Mora Prokaza
By Chance
Lire la chronique
Meurtrières
Meurtrières (EP)
Lire la chronique
Irae
Lurking in the Depths
Lire la chronique
Death Courier
Necrotic Verses
Lire la chronique
Bašmu
Enshrined In Eternity
Lire la chronique
Exocrine
Maelstrom
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
Bezwering
Aan De Wormen Overgeleverd
Lire la chronique
Odiosior
Odiosior (EP)
Lire la chronique
Non Serviam
Le Cœur Bat
Lire la chronique