chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Yngwie Malmsteen - Trilogy

Chronique

Yngwie Malmsteen Trilogy
Quoi de mieux pour étrenner la superbe V7 de Thrashocore concoctée par notre Dead (Embryonic Cells) national qu'une bonne vieille pochette toute moche exhumée des fonds de tiroirs eighties? Au petit jeu des atrocités visuelles qui font tout le sel du metal qu'on aime, rendons à Malmsteen ce qui appartient à Yngwie pour tout le mal que notre branleur de manche suédois préféré s'est donné à repousser les limites du kitsch depuis le début d'une carrière solo débutée en 1984. Troisième offrande de sa majesté après un « Rising Force » virtuose et son second « Marching Out », ce « Trilogy » aux allures de disque dont vous êtes le héros voit l'arrivée du chanteur Mark Boals (RING OF FIRE, ROYAL HUNT) derrière le micro en remplacement d'un Jeff Scott Soto parti rejoindre les formations PANTHER puis TALISMAN.

Mark Boals ? Un bon gueulard au timbre heavy haut perché, plutôt dans la fourchette haute des instruments à cordes vocales se succédant sur le même siège éjectable. La bonne volonté dont il fait preuve sur « Trilogy » trouvera d'ailleurs un prolongement tardif sur quelques morceaux d' « Inspiration » et sur les albums « Alchemy » (1999) et « War To End All Wars » (2000). Au rayon lignes de chant, rien que du très classique vu le pilotage à distance d'un Malmsteen se taillant bien sûr la part du lion sur bien des plans (guitare électrique, acoustique et basse). Au contraire d'autres guitar heroes de sa génération comme STEVE VAI ou JOE SATRIANI, Yngwie a le mérite de ne pas s'enfermer dans le tout instrumental et universalise son metal néoclassique en signant quelques compos mémorables, à l'instar de l'opening track « You Don't Remember, I'll Never Forget ». Soit du bon heavy metal bien catchy, au riffing basique appuyé par les claviers d'un Jens Johansson pas trop envahissant pour le coup, YNGWIE MALMSTEEN se chargeant de dynamiter le duo traditionnel couplet/refrain à grand renfort de solis éruptifs dont il a le secret. Mention bien également pour une « Liar » au tempo speedé (« Fury » est un peu moins convaincante dans le même genre) sur laquelle Mark Boals se met en valeur, le contenu restant allant du très correct (« Queen In Love », « Dark Ages » et son duel claviers/guitares fusionnel) au passable (« Fire », « Magic Mirror »). La production très light signée Malmsteen et Ricky Delena ainsi que le jeu rudimentaire du batteur Anders Johansson ne tirant pas vraiment « Trilogy » vers le haut, on placera un peu trop d'espoirs dans les deux instrumentaux restants, la gentillette « Crying » cassant un peu trop le rythme cinq minutes durant et le meilleur de « Trilogy Suite Op : 5 » apparaissant sur l'excellent « Live !! » de 1998. Un album un peu léger donc mais au contenu moins déséquilibré que celui d'un « Odyssey » plombé par des aspirations FM trop tenaces.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
16/05/2011 18:47
note: 7/10
hurgh a écrit : Album que j'apprecie vraiment, car les morceaux sont super bien construits et pas uniquement tournés vers les solis de gratte, bien que ceux ci soient toujours aussi énormes et plein de feeling. Le titre d'ouverture (you don't remember...) est vraiment genial et super entrainant, et quel solo ! J'en ai eu des crampes en essayant de l'apprendre...

Effectivement, t'as dû saigner des doigts en t'attaquant à du Malmsteen!
hurgh citer
hurgh
16/05/2011 09:56
note: 7/10
Album que j'apprecie vraiment, car les morceaux sont super bien construits et pas uniquement tournés vers les solis de gratte, bien que ceux ci soient toujours aussi énormes et plein de feeling. Le titre d'ouverture (you don't remember...) est vraiment genial et super entrainant, et quel solo ! J'en ai eu des crampes en essayant de l'apprendre...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Yngwie Malmsteen
Heavy metal
1986 - Polygram Music
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (2)  7.75/10
Webzines : (7)  8.8/10

plus d'infos sur
Yngwie Malmsteen
Yngwie Malmsteen
Heavy metal - 1978 - Suède
  

tracklist
01.  You Don't Remember, I'll Never Forget
02.  Liar
03.  Queen In Love
04.  Crying
05.  Fury
06.  Fire
07.  Magic Mirror
08.  Dark Ages
09.  Trilogy Suite Op:5

Durée : 41:00

line up
voir aussi
Yngwie Malmsteen
Yngwie Malmsteen
The Seventh Sign

1994 - Music For Nations
  
Yngwie Malmsteen
Yngwie Malmsteen
Fire And Ice

1992 - Elektra Records
  
Yngwie Malmsteen
Yngwie Malmsteen
Magnum Opus

1995 - Music For Nations
  
Yngwie Malmsteen
Yngwie Malmsteen
Eclipse

1990 - Polygram Music
  

Essayez aussi
Mercyful Fate
Mercyful Fate
Melissa

1983 - Roadrunner Records
  
Bruce Dickinson
Bruce Dickinson
Accident Of Birth

1996 - Sanctuary Records
  
Air Raid
Air Raid
Point Of Impact

2014 - High Roller Records
  
Savage Master
Savage Master
Creature Of The Flames (EP)

2017 - Skol Records
  
Tentation
Tentation
Tentation (EP)

2015 - Impious Desecration Records / Infernö Records
  

Black Spirit
In A Vortex To The Infinite...
Lire la chronique
Malokarpatan
Krupinské ohne
Lire la chronique
Dark Forest
Oak, Ash & Thorn
Lire la chronique
Carnal Tomb
Descend (EP)
Lire la chronique
Repression
Portals To Twisted Frailtie...
Lire la chronique
Cattle Decapitation
Death Atlas
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Slave Hands
No More Feelings
Lire la chronique
Enepsigos
Wrath of Wraths
Lire la chronique
AODON pour l'album "11069"
Lire l'interview
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Bismuth / Undersmile
Split (Split 12")
Lire la chronique
Anhedonist / Spectral Voice
Abject Darkness ​/ ​Ineffab...
Lire la chronique
Tzun Tzu
The Forbidden City (EP)
Lire la chronique
Primitive Man
Steel Casket (Démo)
Lire la chronique
Coma Wall / Undersmile
Wood & Wire (Split 12")
Lire la chronique
Whoredom Rife / Taake
Pakt (Split 10")
Lire la chronique
METALHERTZ - S03E01 - Le power metal parodique
Lire le podcast
Black Curse
Endless Wound
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Moongates Guardian
Cold Waters of Anduin
Lire la chronique
Manilla Road
Crystal Logic
Lire la chronique
Gorezone
Implexaeon
Lire la chronique
Exhumed
Horror
Lire la chronique
Regarde Les Hommes Tomber
Ascension
Lire la chronique
Tan Kozh - Les anciens feux
Lire l'interview
Aodon
11069
Lire la chronique
Caustic Wound
Grinding Terror (Démo)
Lire la chronique
Deveikuth
Cadavre
Lire la chronique
Saint Vitus
Saint Vitus
Lire la chronique