chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
136 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Serpents Rise - Serpents Rise

Chronique

Serpents Rise Serpents Rise
Cela fait bientôt 3 ans que Derek Roddy a publié sur Youtube les vidéos d'un projet semble-t-il très prometteur. On y voit le batteur qui répète pour "Serpents rise", mais à l'époque on se demandait ce qui se cachait derrière tout ça, même si on pouvait en apprendre un peu plus sur son forum.

Serpents Rise, c'est le projet solo de Derek, qui a finalement porté ses fruits en ce début d'année 2011. Mais que peut-on attendre d'un virtuose du death technique lorsqu'il concocte un album à son goût? Souvenez-vous de cette dernière chanson instrumentale sur l'album "I, Monarch", d'Hate Eternal, intitulée "Faceless One". Roddy s'amuse sur son kit, varie les grooves (l'équivalent d'un riff de guitare, à la batterie) et profite de tous ses membres pour nous en mettre plein les oreilles.
Voilà à quoi ressemble Serpents Rise: le meilleur de Derek Roddy.

Le batteur se laisse aller sur cet album, qui reste dans le registre metal extreme.
Album qui commence sur un son particulier, rappelant les serpents que Roddy apprécie particulièrement (il en a quelques dizaines chez lui) et bien sûr le nom de son projet. Le titre "Initiation Rituals" pose le ton et annonce la suite: les riffs de guitare sont entrainants et dotés d'une mélodie aérienne, le drumming est comme vous vous y attendez plutôt Metal Extreme: blasts en tout genre, double pédale à un tempo toujours hallucinant, et la basse assure quant à elle son rôle timidiment. Dès ce rite d'initiation, la petite touche tribale est présente. En effet, tout au long de l'album, des percussions viennent appuyer la batterie et ajouter une nouvelle dimension rythmique au son. Parfois déroutants, comme sur "Intertwine" (aux alentours de la 30ème seconde), ils permettent le reste du temps à Derek Roddy de donner une touche particulière à cet album, de développer son univers musical. D'autres instruments particuliers se manifestent et donnent une touche "exotique" aux titres, comme cette flûte (de pan?) au début de "Invasive Swahngi", morceau qui rappelle la culture des indiens d'Amérique. L'irruption à la fin du morceau "Naja" d'un intrument que je ne sais identifier me paraît toutefois maladroite.

Cet album est résolument inspiré des groupes avec lesquels Roddy a joué. Le drumming est pointu et les guitares aux riffs "tournoyants" ou très lourds comme sur "Invasive Swahngi" à partir de 3 minutes rappeleront Nile, et les dissonances sur "Signs of Identity" ou "The Cataplexy Event" ainsi que les nombreux sauts de cordes sur les riffs de l'album rappeleront facilement Hate Eternal. Au grand bonheur des fans de ces groupes dont je fais partie. Tout cela est technique, mais ne vous attendez pas non plus à des solos dignes des Karls Sanders ou Erik Rutan, ou encore à des sweepings à la Origin, sachant que c'est tout de même Derek qui joue les instruments, même s'il s'est entouré d'une belle équipe de musiciens pour achever son projet. On peut dire qu'il a une belle maitrise de la guitare, jetez par exemple une oreille sur les solos de "The Cataplexy Event" à partir de 3 minutes. Le niveau global de composition est excellent, le son également, et Roddy ne fait pas dans la démonstration mais nous sert une musique très travaillée sans fioritures.
Par ailleurs, on trouve sur cet album deux morceaux bien moins extrêmes, "Naja" et "Squarewave", qui permettent à l'auditeur de se décontracter, à Roddy de groover, et à la basse de s'exprimer plus facilement: voici des morceaux agréables, dans un autre registre.

Serpents Rise, pour sa première apparition, nous offre un contenu assez riche et homogène, et bien agréable, pour les fans de drumming affuté, de death finement bourrin comme Nile ou Hate Eternal, ou simplement de Metal Extreme très propre.
Je trouve dommage par contre que ce contenu nous soit "offert": pas de belle pochette et cd pour notre Cdthèque...j'aurai préféré payer pour avoir un bel objet.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

BbrBlastard citer
BbrBlastard
03/06/2011 18:09
supersinep a écrit : [quote]et Roddy ne fait pas dans la démonstration mais nous sert une musique très travaillée sans fioritures. tu viens pourtant de passer toute ta chronique à dire que justement ce qui faisait la force de l'album, ce sont les fioritures...

??[/quote]

Je parle à ce moment des autres instruments, comme la guitare, joués par Roddy. Il n'y a pas d'étalage de technique, comme tu pourrais entendre dans le projet de Muenzner. Plutôt que de la fioriture, je pense que la force de cet album c'est la nuance et la variation, surtout au niveau de la batterie. Tout cela au service de la musique et de l'ambiance dégagée par Serpents Rise.
supersinep citer
supersinep
02/06/2011 22:11
Citation : et Roddy ne fait pas dans la démonstration mais nous sert une musique très travaillée sans fioritures. tu viens pourtant de passer toute ta chronique à dire que justement ce qui faisait la force de l'album, ce sont les fioritures...

??
BbrBlastard citer
BbrBlastard
01/06/2011 13:41
Ant'oïn a écrit : Ha cool pour la chronique ! Je suis globalement d'accord et je mettrais la même note. Par contre j'ai été un peu déçu de l'aspect trop Death metal de l'opus. Car Derek été dans un projet beaucoup plus drumming ambiant avec des morceaux comme "late night sci-fi"

Mais je ne sais pas si c'est un groupe dans lequel il joue un projet solo. En tout cas le groupe s'appel Traumedy.

http://youtu.be/uB3r9f0-Ncg


Oui j'ai regardé des vidéos de Traumedy également. Mais comme toi je ne sais pas ce qui se cache derrière ce nom, on en saura peut-être plus plus tard, qui sait?
En tout cas, je trouve judicieux qu'il ait séparé les deux projets, ce n'est pas du tout le même esprit.
Ant'oïn citer
Ant'oïn
01/06/2011 11:20
Ha cool pour la chronique ! Je suis globalement d'accord et je mettrais la même note. Par contre j'ai été un peu déçu de l'aspect trop Death metal de l'opus. Car Derek été dans un projet beaucoup plus drumming ambiant avec des morceaux comme "late night sci-fi"

Mais je ne sais pas si c'est un groupe dans lequel il joue un projet solo. En tout cas le groupe s'appel Traumedy.

http://youtu.be/uB3r9f0-Ncg
BbrBlastard citer
BbrBlastard
01/06/2011 10:06
Pour le téléchargement c'est par ici:
http://www.derekroddy.com/forum/viewtopic.php?t=17180
Pour une vidéo de Derek Roddy qui joue "The invasive Swahngi" c'est là:
http://www.youtube.com/watch?v=nm66C2dqswY

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Serpents Rise
Death instrumental
2011 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Serpents Rise
Serpents Rise
Death instrumental - 2007 - Etats-Unis
  

tracklist
01.  Initiation rituals
02.  Invasive swahngi
03.  Intertwine
04.  The greater equanimity
05.  Naja
06.  Serpents rise
07.  Squarewave
08.  Signs of identity
09.  Selfless
10.  The cataplexy event

Durée : 37 minutes

Essayez aussi
Blotted Science
Blotted Science
The Animation Of Entomology (EP)

2011 - Eclectic Electric
  
Blotted Science
Blotted Science
The Machinations Of Dementia

2007 - Eclectic Electric
  

Dead Elephant
Year of the Elephant
Lire la chronique
Vananidr
Road North
Lire la chronique
Municipal Waste + Power Trip
Lire le live report
Sanction
The Infringement of God's Plan
Lire la chronique
French Black Metal : La collec plus grosse que ta mère
Lire le podcast
The Lord Weird Slough Feg
Digital Resistance
Lire la chronique
The Gates of Sinn
The Great Sabbath (Démo)
Lire la chronique
Dödsrit
Spirit Crusher
Lire la chronique
Lunar Shadow
The Smokeless Fires
Lire la chronique
Mystik
Mystik
Lire la chronique
Daemoni
Black Tyrant
Lire la chronique
Big Business
The Beast You Are
Lire la chronique
Unurnment
Spiritual Penury (Démo)
Lire la chronique
Lord Vicar
The Black Powder
Lire la chronique
Deteriorate
Rotting In Hell
Lire la chronique
Firespawn
Abominate
Lire la chronique
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Croc Noir
Mort
Lire la chronique
Monarch!
Sabbat Noir (Rééd.)
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Flub
Flub
Lire la chronique
Griffon / Darkenhöld
Atra Musica (Split-CD)
Lire la chronique
Vircolac
Masque
Lire la chronique
This Gift Is A Curse
A Throne of Ash
Lire la chronique
Evohé
Deus Sive Natura
Lire la chronique
Dødheimsgard (DHG)
Satanic Art (Rééd.)
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
Vein
Errorzone
Lire la chronique
Sargeist
Unbound
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast