chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Edge Of Sanity - Purgatory Afterglow

Chronique

Edge Of Sanity Purgatory Afterglow
Alors pour commencer qui écoute du death scandinave et ne possède pas cet album ? Vous jeune homme au fond, vous avez déjà écouté? Nan ? Hé bien sachez que cet album est une des perles suédoises sortie au milieu des années 90, oui, oui, à poser à côté de Slaughter Of The Soul, The Jester Race et autres The Gallery ... Cependant le groupe n'a pas eut le même succès (amplement mérité) que ses compères, connu juste pour avoir fait une piste de 40 minutes (Crimson : magnifique !)……C'est bien dommage mais il n'est jamais trop tard pour se rattraper !
Il serait judicieux avant de parler de cet album d'Edge Of Sanity, d'un homme à l'air plus que sympathique, pilier et chanteur du groupe, qui deviendra un génie caméléon (chanteur, guitariste, batteur, claviériste, producteur…), j'ai nommé : Dan Swanö ! Le CV du bonhomme est tout bonnement hallucinant, jeter un œil sur son site perso pour avoir une ptite idée de ses exploits.
Allez on appelle Doc et sa De Laurean, revenons 10 ans en arrière juste après la mort de Kurt Cobain (sur la pochette, il est écrit que cet album lui est dédié) et vous allez vite comprendre que ce groupe oublié fut un des précurseurs du death mélodique.

Mesdames et Messieurs, j'ai donc l'honneur de vous faire part de l'une des meilleures chansons de death mélodique jamais composées : « Twilight ».Comme ouverture d'album on ne pouvait pas faire mieux, l'on découvre dès les premières secondes la voix claire magnifique de Dan et après que dire…..pendant presque 8 minutes, nous avons à faire à une sorte de death/doom mélodique incroyable (à l'instar d'Hypocrisy) agrémentée d'une rythmique « à la Dismember », de couplets thrash et construits avec des riffs simples mais à ranger dans la case « les plus beaux de tous les temps ». Ces sublimes mélodies ne sont pas seules, la voix death de Dan est tout aussi bluffante !
C'est bien çà la force de Edge Of Sanity : une musique « melting-pot » qui ne tombe pas dans de la soupe au final, gardant ce petit « je ne sais quoi » qui donne au groupe cette identité et originalité dans toute ses chansons. Vous voulez du death, du doom, du thrash, du gothique, du heavy… ? Et bien l'album Purgatory Afterglow vous l'apporte (nan cette phrase n'est pas risible hi hi), tout le monde donc devrait trouver son bonheur dans ce splendide concentré de hits.

Cependant se pose le problème de cohérence, en effet afin de ne pas tomber dans une compilation de style de metal, Edge Of Sanity a su créer un « album/livre » à l'instar de leurs autres albums (Crimson entre autre).Tous les titres progressent et concordent pour donner en quelque sorte une « histoire » créer par le génie et le lyrisme du groupe. Associés à la richesse musicale de la bande, musique et paroles ne font plus qu'un pour chaque thème abordé dans l'album. (Beauté liée à la nature, tristesse, brutalité, chaos…)
Mais que serait donc Edge Of Sanity sans Dan ? (L'album Infernal le fit comprendre aux fans) Le bonhomme compose en effet comme un génie mais qu'en est-il du chant ? Hé bien le monsieur arrive à la même cheville que son pote Mikael Akerfeldt d'Opeth, la voix gutturale de Dan est vraiment impressionnante et pourrait tuer mémé qui regarde Derrick d'une seule traite. Quand au chant clair, il suffit d'écouter « Black Tears » (hit en puissance) qui pourrait faire frémir n'importe quel mortel. Dan sait faire passer n'importe quelle émotion et il excelle dans ce domaine, pour moi l'un des meilleurs chanteurs de metal tout simplement.

Pourquoi pas 10/10 ? Hé bien en premier lieu la durée de l'album (45 minutes çà fait un peu short) et puis cette dernière piste « ovni », qui fait grincer les dents de l'auditeur tombé sous le charme. On se demande ce que vient faire cette piste (« Song Of Sirens ») qui n'est pas mauvaise ma foi mais qui n'a rien à voir au reste de l'album (une sorte de death old school pur jus) et qui n'a pas Dan au chant (ce sont les gratteux).
Si vous êtes tombés sous le charme (chose qui ne me surprendrait pas) de cet album majeur qui n'a pas pris beaucoup de rides, écouter donc dans la même veine, le précèdent album The Spectral Sorrows et puis si le cœur vous en dit Crimson !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

11 COMMENTAIRE(S)

citer
catmat
27/03/2010 15:05
Ouille, je confirme... la dernière chanson est vraiment affreuse...quel dommage!
cglaume citer
cglaume
15/07/2007 02:36
note: 10/10
Tu le crois ça que j'ai même pas noté cet album !!??
Allez zou, je l'aime trop: 10 !
Mitch citer
Mitch
20/02/2005
note: 9/10
Ca me fait penser qui fodrait que je commence à attaquer la disco du groupe Sourire
Chri$ citer
Chri$
20/02/2005
note: 9/10
si tu lisais la chronique tu verrais que justement le morceau en question n'a rien à voir avec le reste..
citer
teste moi oui teste moi, (invité)
20/02/2005
Mouais ... moa le seul morceau que je connaisse de l'album c'est song of sirens et ca ressemblait à un mauvais crossover entre hardcore,death et un choulla Indus rien de Suedois dedans...
Mitch citer
Mitch
12/06/2004
note: 9/10
arf j'avais pas vu ce commentaire Moqueur

Désolé mon grand pj666 de cette idolatrie mais j'adore tout ce qui fait (oui oui même cette "daube" comme tu dis de CRIMSON II), pour CRYPTIC je ne possède pas cet album, il est donc bien possible que EOS sans Dan soit excellent aussi ("Infernall je n'ai pas aimé comparé aux autres albums, désolé)
pj666 citer
pj666
10/06/2004
Bravo pour la chronique.

Y a juste un truc qui m'énerve, c'est l'idolatrie vouée à Dan Swano.

Ce mec est certes très talentueux mais EOS est avant tout un groupe, d'ailleurs l'album CRYPTIC enregistré sans lui est excellent, sûrement meilleur qu' INFERNAL et à des années lumières de CRIMSON II, l'horrible daube qu'a osé sortir Dan SWANO sous le nom d'EOS récemment !!

Mieux vaut écouter MOONTOWER, un de ses projets solos prog avec voix death.

Perso la seule fois que j'ai eu la chance de les voir en Live c'était sans leur leader car ce dernier ne souhaitait pas tourner...

Bref EOS ce n'est pas Dan SWANO et il faisait aussi quelques daubes, genre les morceaux aux pianos pas vraiment top...

Mais cela n'enlève rien à la qualité de cet album, vraiment celui sur lequel je reviens le + souvent.

Il y a aussi Crimson ( le 1 ! ) qui est assez énorme avec le chanteur d'OPETH en invité.

Bon Chris, tu vois que ta culture suédoise est encore imparfaite. ; )
Dead citer
Dead
09/06/2004
Aaaahhhh... Bloodbath... Il faut vraiment que je l'acquiert cet album. Ca doit sentir bon des fesses Clin d'oeil
Mitch citer
Mitch
09/06/2004
note: 9/10
Content de faire découvrir des groupes Sourire RIP Edge Of Sanity (je peux enfin mettre ce chef d'oeuvre dans mon profil Moqueur)

sinon j'ai hate d'entendre les compos de Dan Swanö pour le nouveau bloodbath, miam Sourire Il avait composé "So You Die", "Like Fire" et "Cry My Name" sur le précèdent)

Chri$ citer
Chri$
09/06/2004
note: 9/10
excellent album effectivement, merci mitch de m'avoir fait découvrir ce chef d'oeuvre! les mélodies sont moins accrocheuses qu'un In Flames ancienne époque, mais elles ont un petit qch de simple et d'entrainant qui donne une couleur intéressante à chaque chanson...et c en effet bien dommage que le dernier morceau soit si différent du reste, surtout qu'il se finit assez brusquement et est suivi de plusieurs plages de silence...c surement conceptuel, ca serait bien que Dan nous explique un jour le raisonnement derrière tout ça...
Dead citer
Dead
09/06/2004
Ca devait être moi, le jeune homme au fond dont tu parles dans ta chro et qui n'a pas (encore) écouté cet album. Vu comme tu en parles, je crois qu'il va vite passer dans ma liste de CDs Clin d'oeil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Edge Of Sanity
Death mélodique
1994 - Black Mark Productions
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (24)  8.94/10
Webzines : (10)  8.59/10

plus d'infos sur
Edge Of Sanity
Edge Of Sanity
Death mélodique progressif - 1989 † 2003 - Suède
  

tracklist
01.   Twilight
02.   Of Darksome Origin
03.   Blood-Colored
04.   Silent
05.   Black Tears
06.   Elegy
07.   Velvet Dreams
08.   Enter Chaos
09.   The Sinner And The Sadness
10.   Song Of Sirens

line up
voir aussi
Edge Of Sanity
Edge Of Sanity
Unorthodox

1992 - Black Mark Productions
  
Edge Of Sanity
Edge Of Sanity
Infernal

1997 - Black Mark Productions
  
Edge Of Sanity
Edge Of Sanity
Nothing But Death Remains

1991 - Black Mark Productions
  
Edge Of Sanity
Edge Of Sanity
Crimson

1996 - Black Mark Productions
  
Edge Of Sanity
Edge Of Sanity
Until Eternity Ends (EP)

1994 - Black Mark Productions
  

Essayez aussi
A Canorous Quintet
A Canorous Quintet
As Tears (EP)

1994 - Chaos Records
  
God Dethroned
God Dethroned
Into the Lungs of Hell

2003 - Metal Blade Records
  
Scar Symmetry
Scar Symmetry
Symmetric in Design

2005 - Metal Blade Records
  
Amorphis
Amorphis
The Beginning of Times

2011 - Nuclear Blast Records
  
Detonation
Detonation
Emission Phase

2007 - Osmose Productions
  

Goath
III : Shaped By The Unlight
Lire la chronique
Universally Estranged
Reared Up In Spectral Preda...
Lire la chronique
La Voûte #6 - Musique folklorique traditionelle
Lire le podcast
Åskog
Varþnaþer
Lire la chronique
Zemial
The Repairer of Reputations...
Lire la chronique
Purification
Perfect Doctrine
Lire la chronique
Doom Snake Cult
Love Sorrow Doom
Lire la chronique
While Heaven Wept
Vast Oceans Lachrymose
Lire la chronique
Azarath
Saint Desecration
Lire la chronique
Armagedda
Svindeldjup Ättestup
Lire la chronique
Interview NERVOUS DECAY pour la sortie de l'album éponyme
Lire l'interview
Anatomia
Corporeal Torment
Lire la chronique
The Funeral Orchestra
Negative Evocation Rites
Lire la chronique
Nervous Decay
Nervous Decay
Lire la chronique
Forsmán
Dönsum í Logans Ljóma (EP)
Lire la chronique
Empyrium
Über den Sternen
Lire la chronique
Nattverd
Vandring
Lire la chronique
Wheel
Preserved In Time
Lire la chronique
Foscor
Els Sepulcres Blancs
Lire la chronique
Agent Steel
No Other Godz Before Me
Lire la chronique
Metallica
No Life 'til Leather (Démo)
Lire la chronique
Seth
La Morsure du Christ
Lire la chronique
Pharmacist / Oozing
Forbidden Exhumation / Than...
Lire la chronique
Vipère
Sombre marche (Démo)
Lire la chronique
Sacramental Blood
Ternion Demonarchy
Lire la chronique
Wesenwille
II: A Material God
Lire la chronique
Obsessions maladives
Lire l'interview
Vitrail
Les pages oubliées
Lire la chronique
Chevalier
Life And Death (EP)
Lire la chronique
Abjection
Malignant Deviation (EP)
Lire la chronique