chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
187 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Corpus Christii - Rising

Chronique

Corpus Christii Rising
C'est marrant parce que tout le monde s'en fout de Corpus Christii.

Dans ma vie j'ai souvent demandé « Tu connais Corpus Christii ? », et dans 95% des cas, on m'a dit « Oui, mais c'est chiant », « Moui, ça me dit un truc vaguement... » ou « Ouais, mais j'm'en fous de ce groupe ». Mais qu'est ce qui ne va pas avec Corpus Christii ? Pourquoi tout le monde s'en fiche de ce projet portugais ? Peu de chroniques sur le web français, une seule petite review sur Metal-Archives (et sur un 7'' EP pas très connu...), bref on a l'impression que cette formation fait une carrière (pourtant assez imposante en plus), mais qu'il la fait tout seul. Actuellement signé chez Candlelight, Corpus Christii est un nom qui sonne chez les amateurs de Black Metal, mais on peut dire que ce nom n'évoque qu'un souvenir bien flou de true-black plutôt commun.

Sauf que je ne comprend pas, moi... Non pas que Corpus Christii soit un groupe extraordinaire, mais quand même, je trouve que le projet mené par Nocturnus Horrendus mérite un peu d'intérêt. Je ne vais pas mentir, j'ai connu la formation en achetant par hasard une tape de « The torment continues ». Et c'est ainsi que je me suis pas mal attaché au groupe, trouvant leur Black de qualité. Puis je me suis procuré un EP, et deux autres albums, parmi lesquels « Rising », qui va nous intéresser aujourd'hui.

Le est assez particulier, car si il donne l'impression de faire un Black rentre dedans, et relativement primaire et simpliste, le concept luciférien et les visuels du groupe ne manquent pas de profondeur. J'ai le sentiment que Corpus Christii est un peu victime de ce côté bas-du-front qui lui colle à la peau. Musicalement, hé bien c'est le même topo ! La musique de la bande portugaise est bien plus raffinée et subtile qu'il n'y paraît. Si l'aura est bien cachée derrière une couverture de traditionalisme, elle n'en est néanmoins pas absente. Et quelques écoutes de ce « Rising » suffiront, j'en suis sûr, à vous convaincre que ce que je dis n'est pas erroné.

Bon, il est vrai que la production a de quoi déboussoler un tantinet. Il ne s'agit pas d'un radicalisme total, ou d'un risque surprenant. Non la production est finalement descriptible de manière assez commune, mais elle dispose bizarrement d'un rendu que je n'arrive pas à décrire autrement que par le terme « bizarre ». Cette basse forte, et cette batterie propre mais indécrottablement en retrait offrent finalement un rendu assez étrange à l'ensemble. Bizarre, vraiment bizarre.

Mais bon ceci n'est qu'un détail, et la qualité des compositions sert véritablement l'attrait que je porte à ce disque. Malgré le micro-choc de la production, les titres sont assez attractifs pour qu'on ait l'envie de repasser le disque. Et au final, des morceaux comme « The Wanderer », « Stabbed » ou « Void Revelation » révèlent le potentiel musical du groupe. Chaque titre mûrit pour nous offrir le meilleur de sa saveur après une série d'écoutes. « Rising » se développe doucement et arrive à nous convaincre. On peut notamment parler des guitares ou de la basse qui sortent des mélodies inattendues, étranges et furieusement originales prenant le rôle du sel et du poivre sur un plat simple. Un agrément à la Gordon Ramsay, qui relève subtilement un plat de Black simple mais plein de saveurs subtiles et de raffinement.

Malgré cet évident vernis de tradition et de savoir-faire quasi-ancestral qui pourra en rebuter quelques-uns, Corpus Christii prouve qu'il peut livrer des compositions addictives et intelligentes que les amateurs de Black Metal sincère et dévoué sauront sans nul doute apprécier. « Rising » reste la référence du combo : un disque intense, efficace, et surtout bien plus profond qu'il ne peut le laisser paraître.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

tasserholf citer
tasserholf
13/08/2012 09:43
Musicalement c'est sympa, j'aime bien la basse très présente, mais la voix me rebute un peu trop pour que ça me plaise vraiment.

Pour faire mon grammar nazi "Malgré cet évident vernis de tradition et de savoir-faire quasi-ancestrale" c'est soit "ancestral" (si portant sur le savoir-faire) ou "ancestraux" (si portant sur les deux).
Sakrifiss citer
Sakrifiss
12/08/2012 17:53
En vérifiant les notes que j'aie mise aux deux albums que j'ai (In league with BM et The Tourments continue), j'ai pu confirmer que moi aussi, c'est oui, mais bon, bof. La moyenne, peut mieux faire !
Par contre, tu vois que plusieurs webzines l'ont chroniqués dans l'encart droit de te chro ! Au moins 7 ! ^^

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Corpus Christii
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (8)  7.59/10

plus d'infos sur
Corpus Christii
Corpus Christii
Black Metal - 1998 - Portugal
  

tracklist
01.   Intro
02.   Stabbed
03.   Blank Code
04.   Black Gleam Eye
05.   The Wanderer
06.   Torrents of Sorrow
07.   Void Revelation
08.   Evasive Contempt
09.   Heavenless Bliss
10.   Untouchable Euphoria
11.   Bleak Existence
12.   Revealed Wounds
13.   Outro

Durée : 57.44 min.

line up
parution
29 Juillet 2008

Essayez aussi
Ossuaire
Ossuaire
Premiers Chants

2019 - Sepulchral Productions
  
Tempestarii
Tempestarii
Chaos at Feast

2020 - Transcendance
  
Ende
Ende
The God's Rejects - Demo MMVIII (Démo)

2015 - Cold Dark Matter
  
Bathory
Bathory
Blood Fire Death

1988 - Black Mark Productions
  
Bathory
Bathory
Under The Sign Of The Black Mark

1987 - Under One Flag / New Renaissance Records
  

Melvins
Bullhead
Lire la chronique
Lingua Ignota
Sinner Get Ready
Lire la chronique
Hatemonger
The Vile Maxim (EP)
Lire la chronique
Superbloom
Pollen
Lire la chronique
Fates Warning
A Pleasant Shade Of Grey
Lire la chronique
Wyrd
Vandraren
Lire la chronique
Graveland
Hour of Ragnarok
Lire la chronique
Lymphatic Phlegm
Pathogenesis Infest Phlegms...
Lire la chronique
Fleshdriver
Leech (EP)
Lire la chronique
Aborted
Maniacult
Lire la chronique
Haken
The Mountain
Lire la chronique
Chamber Of Unlight
Realm Of The Night
Lire la chronique
10 Code
Ride
Lire la chronique
Abandon
When It Falls Apart
Lire la chronique
Witch Vomit
Abhorrent Rapture (EP)
Lire la chronique
Malevolent Creation
Dead Man's Path
Lire la chronique
Árstíðir lífsins
Saga á tveim tungum II: Eig...
Lire la chronique
Archgoat
Heavenly Vulva (Christ's La...
Lire la chronique
Mr. Bungle
Mr. Bungle
Lire la chronique
Thy Light
Thy Light (EP)
Lire la chronique
Civerous
The Expedition Of Illness (...
Lire la chronique
Sacrifixion
Shower Me In Death (EP)
Lire la chronique
Vanden Plas
Christ Φ
Lire la chronique
Mourning Beloveth
Dust
Lire la chronique
French Black Metal : Les nouveaux sont-ils à la HAUTEUR ?
Lire le podcast
16
Blaze of Incompetence
Lire la chronique
Ungfell
Es Grauet
Lire la chronique
Revenant Marquis
Below The Landsker Line
Lire la chronique
Pa Vesh En
Maniac Manifest
Lire la chronique
Rixe
Collection (Compil.)
Lire la chronique