chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
194 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Algebra - Polymorph

Chronique

Algebra Polymorph
Thrash suisse? Celtic Frost (il fut un temps du moins), Coroner, Messiah et... Algebra! Le combo de Lausanne n'a pas la notoriété ni l'impact de ses illustres compatriotes mais rien de plus normal. Formé en 2008 et seulement auteur d'une démo et d'un EP, le groupe est jeune et a encore tout à prouver. Procreation, sorti en 2009, était déjà un bon début et m'avait fait dire qu'Algebra montrait un potentiel intéressant à surveiller. Ça tombe bien, le quatuor sort cette année en auto-production son premier full-length Polymorph. Neuf morceaux dont trois de la démo 2008 ré-enregistrés que le groupe a eu la gentillesse de m'envoyer gracieusement.

N'ayez pas peur de la pochette douteuse, pas de metal ethnico-moderne ici, juste du bon vieux thrash metal classique et efficace. Certes les Suisses incorporent à leur musique des éléments modernes comme quelques passages saccadés pas vilains pour une fois ("Pig Corporation" à 2'20, fin de "Away From Us All", "Insane Times" à la deuxième minute, "Crook" à 1'33) ou un son clair et puissant au mix et mastering signés Andy Classen, mais sinon, l'inspiration vient des années 1980 et 1990. Des États-Unis et de la Bay Area en particulier. On pense à Slayer (les accélérations, les riffs les plus virulents, certaines rythmiques vocales) et Exodus (certains riffs comme celui à 0'30 sur "Crook", les chœurs) ou encore Evildead, Forbidden et Atrophy. Pas du tout original donc mais sacrément bien fait. La preuve, une seule écoute a suffi à me convaincre de la qualité de l'album. Il faut dire que contrairement à ce que pourrait faire croire son nom, Algebra ne joue pas une musique compliquée. C'est simple, efficace et on rentre tout de suite dans le bain. Du thrash quoi! Le groupe ne se prend pas la tête mais a su composer tout un tas de bons riffs catchy qui font mouche, entre mid-tempos brise-nuques et parties de tchouka-tchouka endiablées sur près de trois quarts d'heure qui passent très vite. Car pour éviter la monotonie ressentie parfois sur des albums de thrash, Algebra a su varier un minimum son jeu en agrémentant ses morceaux de quelques leads et très bons solos soit d'inspiration slayerienne soit plus mélodiques ("S.O.B." à 4'27, "Deviant" à 2'17, "Polymorph" à 2'44, "(K)YFOSOLYF" à 4'00 pour les meilleurs), de breaks intéressants comme ceux acoustiques de "Deviant" et de "(K)YFOSOLYF", de quelques traces d'arpèges, de riffs enrichis en gras ("Away From Us All" à 3'05, "Polymorph" à 4'41, "Tim's Calvary" à 4'35, etc.) ou encore de brefs chants clairs pas indispensables mais pas non plus déplaisants, d'autant qu'il ne s'agit que de "oh oh oh" en fond sonore ("Deviant", "Tim's Calvary") et que le reste du temps, Chaos Edy (génial le pseudo!) ne ménage pas ses poumons en s'égosillant de son timbre arraché. Arrêtons-nous aussi deux minutes sur l'excellent morceau "Tim's Calvary". Il s'agit de la composition la plus aboutie du groupe avec blast-beats au début (dommage qu'il n'y en ait pas plus d'ailleurs mais bon, ce n'est pas du death!) puis cheminement plus technique et complexe que le thrash de base auquel s'adonne la formation sur les autres pistes. Une preuve, si besoin, du talent du groupe qui sait aussi faire autre chose que lancer des pogos avec du tchouka-tchouka et causer des torticolis par des mid-tempos headbangants.

Pas besoin d'avoir fait maths sup/maths spé pour apprécier Algebra. Il suffit d'aimer le thrash pas prise de tête. À grand renfort de riffs ultra efficaces, de rythmiques entraînantes et de chouettes solos, les Suisses en font une démonstration convaincante sur ce Polymorph qui vient confirmer le potentiel entrevu sur le déjà très sympathique Procreation. Souffrant juste d'un manque d'originalité de toute façon peu important dans le style, ce premier album a de quoi rivaliser avec les meilleures productions 2012 en la matière. Seul le dernier morceau "Crook" s'avère plus anecdotique (dommage de finir sur une note un peu plus faible) sinon tout le reste vaut le détour et fait passer un très bon moment de thrash comme on l'aime. Total support!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

AxGxB citer
AxGxB
13/08/2014 09:59
note: 8/10
Très bonne surprise. J'ai récupéré la version comprennant le EP "Procreation". Ca thrash comm il faut avec beaucoup de très bons riffs et une certaine originalité en plus (certaines parties mélodiques, quelques constructions...). Très interessant.
Niktareum citer
Niktareum
13/11/2012 15:41
Les extraits sont très sympas. J'aime bien ce genre de thrash alternant le mid tempo et le tchouka. Les riffs m'ont l'air bien travaillés et efficaces. Ca va finir dans ma besace tout ça! Clin d'oeil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Algebra
Thrash Metal
2012 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (2)  7.75/10
Webzines : (4)  8.08/10

plus d'infos sur
Algebra
Algebra
Thrash Metal - 2008 - Suisse
  

tracklist
01.   S.O.B.
02.   Pig Corporation
03.   Deviant
04.   Away From Us All
05.   Polymorph
06.   Tim's Calvary
07.   Insane Times
08.   (K)YFOSOLYF
09.   Crook

Durée : 43'40

line up
voir aussi
Algebra
Algebra
Procreation (EP)

2009 - Hungry Ghosts
  
Algebra
Algebra
Feed The Ego

2014 - Unspeakable Axe Records
  

Essayez aussi
Witchburner
Witchburner
Demons

2010 - Evil Spell Records
  
Cyclone
Cyclone
Brutal Destruction

1986 - Roadrunner Records
  
Annihilator
Annihilator
Feast

2013 - UDR Music
  
Lethal Mind
Lethal Mind
When Logic Fails (EP)

2008 - Autoproduction
  
Testament
Testament
Live At The Fillmore (Live)

1995 - Burning World Records
  

Downset
downset.
Lire la chronique
Reek
Death Is Something There Be...
Lire la chronique
Engrossed
Initial Decay (Compil.)
Lire la chronique
Pilori
À Nos Morts
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Misanthrope
Bâtisseur de Cathédrales : ...
Lire la chronique
Spell
Opulent Decay
Lire la chronique
Cemetarian
Tomb Of Morbid Stench (Démo)
Lire la chronique
16
Dream Squasher
Lire la chronique
Wayward Dawn
Haven Of Lies
Lire la chronique
October Falls
A Fall of an Epoch
Lire la chronique
Pearl Jam
Yield
Lire la chronique
Gris
Il était une forêt...
Lire la chronique
Odraza
Rzeczom
Lire la chronique
Ectoplasma
White-Eyed Trance
Lire la chronique
Violence Gratuite
EPonyme (EP)
Lire la chronique
Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique
Kurnugia
Forlorn And Forsaken
Lire la chronique
Misanthrope
Lire l'interview
Iku-Turso
Pakana
Lire la chronique
Massacre
From Beyond
Lire la chronique