chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
98 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Urfaust - Ritual Music For The True Clochard

Chronique

Urfaust Ritual Music For The True Clochard (Compil.)
Ritual Music for the true Clochard ! C'est ainsi que les deux têtes pensantes de cette brumeuse entité qu'est Urfaust ont défini leur musique lors de la parution de leur troisième méfait « Der Freiwillige Bettler » en 2010. J'avoue avoir affiché une mine réjouie à la vue du titre qui sied si bien à cette compilation des néerlandais. IX et VRDRBR ont voulu par la présente manière mettre un point d'orgue à cette dénomination, l'accepter en tant que vérité vraie avec preuves à l'appui.

Car Urfaust est un groupe de black metal mid tempo atypique avec un son reconnaissable entre mille. Certes le son est assez cru, primitif, avec des riffs aussi basiques qu'entêtants nous rappelant Burzum dans ses plus belles heures et il en est de même lorsque IX paraît pris de démence avec ces cris et ces plaintes d'écorchés vifs. Mais le groupe va vite se démarquer de par l'alternance entre chant clair et chant hurlé, ces touches psychédéliques (black toxique) mais aussi folk ainsi qu'une influence assez marquée par des groupes de heavy tels que Black Sabbath, King Diamond, sans oublier le groupe de rock Coven pour le côté occulte et grandiloquent. Cela sera encore plus frappant au fil des années et des sorties, raison pour laquelle cette compilation est du pain béni et que je vous la recommande vivement !

En effet, Urfaust, par l'intermédiaire de Van Records, nous offre là un bien bel objet qui renferme des pépites de noirceur qui n'étaient pas aisées de trouver sur le marché à moins de se délester d'une somme assez conséquente (je pense notamment au split avec Circle of Ouroborus). Quelle joie de pouvoir enfin écouter « Der halbtoten Dichters Schein-Existenz » dans des conditions optimales (traduction : autre que via Yout... ou par des téléchargements de mauvaise qualité). Oh ce titre ! Il vire à l'obsession.

Je m'égare quelque peu... Revenons-en au contenu. Cette compilation inclut donc tous les morceaux que le groupe a réalisé pour des splits mis à part « Zur Winter-Wanderschaft Verflucht » ainsi que la partie instrumentale de « Dämmert, gelähmt und mit scheinbar erloschenem Geist ». Un choix délibéré et judicieux de la part du groupe qui permet d'avoir un ensemble cohérent. Ajoutez à cela quatre titres remastérisés de leur second album « Verräterischer, Nichtwürdiger Geist » (difficile à trouver) sorti en 2005 comme mise en bouche et vous obtiendrez le tubesque « Ritual Music For The True Clochard » ni plus, ni moins !

Certes, j'ai eu pas mal d'appréhension en voyant le fameux « remastered » car ils ne sont pas forcément réussis (voir les cas de Gorgoroth et Burzum par exemple) et j'avais peur d'entendre le résultat. Finalement, ce n'est que du bon, les instruments ressortant beaucoup mieux et les titres, tout en gardant leur aspect sale et caverneux, étant plus percutants, gagnant en efficacité avec une mention spéciale pour ce titre massif au possible qu'est « Verflucht das Blenden der Erscheinung ». Un morceau que tout bon amateur de doom se doit de connaître doté d’un rythme extrêmement lent et répétitif, une atmosphère oppressante et poisseuse ainsi que les hurlements inhumains de IX donnant la sensation d'être hypnotisé et aspiré dans une spirale psychédélique lovecraftienne (si, si ça existe). Mais aussi, dans un style différent, « Der Gottesverächter » (vous aurez remarqué que les titres sont en allemand) et son black metal plus classique mais d'excellente facture. Le chant clair est puissant, possédé avec un petit côté théâtral et les alternances avec les cris suraiguës sont du plus bel effet.

On prolonge notre écoute et plonge un peu plus dans l'univers dérangeant d'Urfaust avec les différents titres issus de splits en commençant par leur premier (qui est un pur chef d'œuvre) paru en 2006 et partagé avec Circle of Ouroborus. L'enchainement entre les deux parties se fera par l'instrumental « Verächtung wird einen messertragenden Schatten » comportant des sonorités plus froides, mécaniques et modernes. On notera que les trois derniers titres ne sont pas classés par ordre de parution contrairement au reste par souci encore une fois de cohésion.

« Ritual Music For The True Clochard » constitue un très bon argument pour découvrir ou redécouvrir Urfaust. Un groupe unique, intègre, à l'univers complexe, qui évolue sans jamais perdre ce son, ce style qui lui est propre. En espérant que leur musique rituelle éveille le clochard, le vrai, qui sommeille en vous.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

12 COMMENTAIRE(S)

Dysthymie citer
Dysthymie
10/12/2014 17:22
note: 4.5/5
Cela fait un moment que je ne l'ai pas ressorti celui-ci, mais de mémoire c'est du bon ! Je te le conseillerais Sourire
Streker citer
Streker
10/12/2014 16:41
note: 4.5/5
Geisterber a écrit : Pourquoi donc ?
(Sachant que je n'ai écouté que cette compil' et le dernier en date)


Le dernier en date il donne quoi ?
J'hésite à le prendre...
Dysthymie citer
Dysthymie
21/07/2013 18:02
note: 4.5/5
Sur ces deux EP le côté ambient est beaucoup plus mis en avant, je trouve qu'ils sont un peu à part dans leur disco (à voir ce que va donner leur prochain 7" à sortir....). C'est plus lent, plus lancinant (perso ça me plait) du coup pour certain(e)s ça peut être long et lassant.
Geisterber citer
Geisterber
21/07/2013 17:44
note: 4/5
Pourquoi donc ?
(Sachant que je n'ai écouté que cette compil' et le dernier en date)
Dysthymie citer
Dysthymie
21/07/2013 17:28
note: 4.5/5
Voilà qui fait plaisir à lire!
Par contre connaissant tes goûts évite Einsiedler et Drei Rituale Jenseits Des Kosmos! Du moins écoute-les plus tard, ou sous l'emprise d'alcool, de drogues voire des deux (mais même avec ça à mon avis ça va être dur!).
Geisterber citer
Geisterber
21/07/2013 15:50
note: 4/5
Je cache pas que je n'aimais pas trop ce groupe avant, mais l'écouter dans un état second voire troisième me l'a complètement révélé. C'est putain d'envoûtant URFAUST, comme tu le dis ça éveille complètement le clochard qui est en toi en te labourant le crâne par ses rythmes monolithiques et effrayants de grandeur.

Une bonne chronique qui a d'ailleurs en partie contribué à mon achat de cette compilation.
Dysthymie citer
Dysthymie
08/03/2013 11:51
note: 4.5/5
Merci Gulo! Quand j'ai lu ta phrase et regardé ton avatar, je l'avoue...j'ai ri.
gulo gulo citer
gulo gulo
07/03/2013 21:44
Hey, belle boule !
Dysthymie citer
Dysthymie
07/03/2013 21:43
note: 4.5/5
Merci Krokodil! Tout est bon dans Urfaust et leur EP est bien bien sympa oui!
Krokodil citer
Krokodil
07/03/2013 19:08
oué surtout qu'ils ont fait quelques disques assez ouf, ne serait-ce que ce putain de der einsiedler (que je préfère à freiwillige, perso)
en tout cas chouette texte !
Dysthymie citer
Dysthymie
07/03/2013 19:04
note: 4.5/5
Merci bien! C'est le bon moment pour s'y mettre ;-)
FleshOvSatan citer
FleshOvSatan
07/03/2013 18:38
note: 4.5/5
Bienvenue dans l'équipe !

Concernant Urfaust, je connais bien trop peu pour émettre un jugement viable. Ça fait partie des nombreux groupes que je dois approfondir depuis un bout de temps...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Urfaust
Black metal
2012 - Ván Records
notes
Chroniqueur : 4.5/5
Lecteurs : (8)  4.19/5
Webzines : (2)  4.33/5

plus d'infos sur
Urfaust
Urfaust
Black Metal halluciné - 2003 - Pays-Bas
  

tracklist
01.   Ragnarök Mystiker
02.   Gespinnst des Verderbens
03.   Verflucht das Blenden der Erscheinung
04.   Der Gottesverächter
05.   Verächtung wird einen messertragenden Schatten
06.   Der halbtoten Dichters Schein-Existenz
07.   Dämmert, gelähmt und mit scheinbar erloschenem Geist
08.   Unter Töchtern der Wüste
09.   Vom Geist der Schwere
10.   Der König in Thule

Durée : 49,36

parution
15 Avril 2012

voir aussi
Urfaust
Urfaust
Der freiwillige Bettler

2010 - Ván Records
  
Urfaust
Urfaust
Apparitions (EP)

2015 - Ván Records
  
Urfaust
Urfaust
Geist ist Teufel (Rééd.)

2013 - Ván Records
  
Urfaust
Urfaust
Die erste Levitation (Single)

2013 - Ván Records
  
Lugubrum / Urfaust
Lugubrum / Urfaust
Het Aalschuim der Natie (Split 7")

2015 - Ván Records
  

Essayez aussi
Slaughtbbath
Slaughtbbath
Alchemical Warfare

2019 - Hells Headbangers Records
  
The Ruins Of Beverast
The Ruins Of Beverast
Exuvia

2017 - Ván Records
  
Arkha Sva
Arkha Sva
Gloria Satanae

2007 - Aura Mystique Productions
  
Aorlhac
Aorlhac
L’Esprit Des Vents

2018 - Les Acteurs de l'Ombre
  
Apoptosis
Apoptosis
From Fall to Winter Solstice

2008 - Autoproduction
  

Embrional
Evil Dead
Lire la chronique
Kryptamok
Verisaarna
Lire la chronique
Convocation
Ashes Coalesce
Lire la chronique
Earth Drive
Helix Nebula
Lire la chronique
Neitian
I Skuggornas Mörker
Lire la chronique
Deadfuck
#Humanité
Lire la chronique
Live Suffer Die
A Voice from Beyond Death
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
200 Stab Wounds
Piles Of Festering Decompos...
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
Downset
downset.
Lire la chronique
Reek
Death Is Something There Be...
Lire la chronique
Engrossed
Initial Decay (Compil.)
Lire la chronique
Pilori
À Nos Morts
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Misanthrope
Bâtisseur de Cathédrales : ...
Lire la chronique
Spell
Opulent Decay
Lire la chronique
Cemetarian
Tomb Of Morbid Stench (Démo)
Lire la chronique
16
Dream Squasher
Lire la chronique
Wayward Dawn
Haven Of Lies
Lire la chronique
October Falls
A Fall of an Epoch
Lire la chronique
Pearl Jam
Yield
Lire la chronique
Gris
Il était une forêt...
Lire la chronique
Odraza
Rzeczom
Lire la chronique
Ectoplasma
White-Eyed Trance
Lire la chronique
Violence Gratuite
EPonyme (EP)
Lire la chronique
Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique