chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
140 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Hatriot - Dawn Of The New Centurion

Chronique

Hatriot Dawn Of The New Centurion
Quasiment un an jour pour jour que le premier full length du groupe est sorti et voilà que débarque déjà son successeur, un « Dawn Of The New Centurion » à l’artwork bien moins vilain que son prédécesseur. On ne chôme pas chez les Souza ! Contrairement au laps de temps écoulé entre la démo et « Heroes Of Origin », aucun changement de line-up à signaler, HATRIOT s’articulant une nouvelle fois autour du trio Cody/Nick/Steve « Zetro » Souza d’une part et de la doublette Miguel Esparza/Kosta Varvatakis, toujours en charge du rayon guitares. Présenté comme ça, il n’y a aucune raison d’espérer quelque évolution, même mineure, dans le thrash bay area défendu par les jeunots et le vétéran de TENET/EXODUS/DUBLIN DEATH PATROL. J’en veux pour preuve la remise au goût du jour de « The Fear Within », troisième extrait issu de la démo S/T qui n’avait pourtant pas passé le cut du premier album.

On prend donc les mêmes, on recommence et en mieux ? Tout est dit ou presque. Comme j’avais fait preuve d’un brin de sévérité à leur égard et que je n’attendais rien de spécial de cette nouvelle livraison en dehors d’une cargaison de bons riffs, j’insisterai plus volontiers sur les qualités que sur les tares de cette nouvelle galette. Evacuons les défauts, toujours les mêmes, qui se concentrent essentiellement sur la batterie. En retrait par rapport à ses comparses, Nick Souza livre une partition acceptable mais son jeu un brin linéaire ne propulse pas les compositions de HATRIOT vers les sommets attendus. Pour ne rien arranger, la production en plastique signée Juan Urteaga/Mark DeVito le dessert considérablement. A contrario, les guitares sont à l’honneur et c’est heureux vu les efforts déployés par le virtuose Kosta Varvatakis pour se hisser au niveau de la H-Team. Fils illégitime du duo de légende Gary Holt/Rick Hunolt, l’atout maître du combo ricain fait de son mieux pour combler les attentes des fans de « Fabulous Disaster »/ « Tempo Of The Damned », deux références évidentes pour qui a suivi la carrière d’EXODUS dans son intégralité. Brillant travail de copiste ? Originalité zéro ? S’il est acquis qu’HATRIOT se positionne comme un aimable plan B, vu l’implication actuelle de Gary Holt dans SLAYER et le temps écoulé depuis la sortie de l’excellent « Exhibit B : The Human Condition », on serait bien bête de s’en plaindre. Plus old school que les derniers skeuds d’EXODUS, « Dawn Of The New Centurion » a donc tout, pour les thrashers les plus impatients, du bon produit. Au rayon avancées, on notera également la prestation plus aboutie d’un Steve Souza moins dilettante, faisant l’effort de varier un minimum ses interventions (le chant clair façon « Alone In The Dark » est de sortie sur la superbe « Silence In The House Of The Lord »). Et s’il un peu a perdu de sa verve avec le temps, mieux vaut un Zetro en roue libre que l’armada de gueulards sans talents de la vague retro-thrash. Bien épaulé par les backings vocals velues de la jeune garde (« World Funeral », qui vire au concours de grosses voix) sur « SUPERKILLAFRAGSADISTICACTSARESOATROCIOUS » (et son œillade tardive aux Pussy Riot, déjà sorties du goulag les gars !), Steve peut se reposer sur le talent des fistons pour booster l’affaire. Dernier bon point et pas des moindres, ce deuxième effort monte en puissance au fil des titres. Certes, l’absence de hits évidents freine un peu l’enthousiasme mais on appréciera les riffs dissonants sur le title track (pas loin d’un DARK TRANQUILLITY vieille époque) et le niveau de jeu franchement élevé sur « From My Cold Dead Hands » et « Consolation For The Insane », qui bourre vraiment à l'ancienne et ne fait aucun quartier. Bref, pour peu que dans l’intervalle Cody prenne des cours avec Bostaph et qu’Andy Sneap se penche sur leur cas, la prochaine fois, ils auront tout bon !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Niktareum citer
Niktareum
20/03/2014 11:41
Les extraits sont sympas. La prod est bien bodybuildée mais manque clairement de personnalité, dommage. Sinon niveau riff ça a l'air de bien envoyer et c'est le principal ! Et les solos n'ont pas l'air dégueus !

Au passage, écoute Chaos ça pourrait te plaire. Clin d'oeil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Hatriot
Thrash metal
2014 - Massacre Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (14)  7.78/10

plus d'infos sur
Hatriot
Hatriot
Thrash metal - 2010 - Etats-Unis
  

tracklist
01.  From My Cold Dead Hands
02.  Your Worst Enemy
03.  The Fear Within
04.  Honor The Rise And Fall
05.  Superkillafragsadisticactsaresoatrocious
06.  Silence In The House Of The Lord
07.  World Funeral
08.  Dawn Of The New Centurion
09.  Consolation For The Insane

Durée : 50 min.

line up
parution
21 Février 2014

voir aussi
Hatriot
Hatriot
From Days Unto Darkness

2019 - Massacre Records
  
Hatriot
Hatriot
Hatriot (Démo)

2011 - Autoproduction
  
Hatriot
Hatriot
Heroes Of Origin

2013 - Massacre Records
  

Essayez aussi
Witchburner
Witchburner
Demons

2010 - Evil Spell Records
  
Death Angel
Death Angel
Humanicide

2019 - Nuclear Blast Records
  
Destruction
Destruction
Infernal Overkill

1985 - Steamhammer Records (SPV)
  
Annihilator
Annihilator
Double Live Annihilation (Live)

2003 - AFM Records
  
Fatal Embrace
Fatal Embrace
The Empires Of Inhumanity

2010 - Metal Blade Records
  

Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique
Kurnugia
Forlorn And Forsaken
Lire la chronique
Misanthrope
Lire l'interview
Iku-Turso
Pakana
Lire la chronique
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
Massacre
From Beyond
Lire la chronique
Bâ'a
Deus Qui Non Mentitur
Lire la chronique
Hellsodomy
Morbid Cult
Lire la chronique
No/Más
Last Laugh (EP)
Lire la chronique
Groupe Mystère
Album mystère
Lire la chronique
Esoctrilihum
Eternity Of Shaog
Lire la chronique
Amyl And The Sniffers
Big Attraction & Giddy Up (...
Lire la chronique
Sodomisery
The Great Demise
Lire la chronique
ACxDC
Satan Is King
Lire la chronique
Dynfari
Myrkurs Er þörf
Lire la chronique
Hyems
Anatomie des Scheiterns
Lire la chronique
Massacre
Back From Beyond
Lire la chronique
Abhorrence
Evoking The Abomination
Lire la chronique
Resent
Crosshairs
Lire la chronique
Old Corpse Road
On Ghastly Shores Lays the ...
Lire la chronique
Unholy
From the Shadows
Lire la chronique