chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Nightwish - Oceanborn

Chronique

Nightwish Oceanborn
Un an après la sortie de son premier CD, Nightwish revient avec un nouvel album. De l’avis même du groupe cet album a été bien plus travaillé que le précédent, Tarja reconnaît d’ailleurs qu’il s’agit de son enregistrement le plus éprouvant jusqu’à ce jour.

La musique et le chant de Tarja sont plus grandioses que dans le passé et dans l’ensemble l’album pourrait être jugé plus «heavy».
Le chant masculin n’est plus le même : le groupe n’ayant pas été satisfait de la prestation de Tuomas sur Angels Fall First, il fit appel à un dénommé Wilska pour une intervention sur «Devil And The Deep Dark Ocean» et sur «The Pharaoh Sails To Orion». En ce qui me concerne je trouve ce chant très médiocre et casseur d’ambiance.

Excepté ce petit point faible qui n’est qu’un point de vue personnel, l’album réunit tous les ingrédients d’un bon album de Nightwish.
Il y a des titres assez rapides et épiques comme «Stargazers», «Sacrament Of Wilderness», «The Riddler» ou «Nightquest», ainsi que des balades somptueuses telles que «Swanheart», «Walking In The Air» ou «Sleeping Sun».
Les deux chansons où intervient le chant masculin sont pour leur part assez inégales notamment en raison de la présence de ce chant agaçant.
«Passion And The Opera» est une composition où plus que jamais le chant de Tarja fait penser à celui de la diva dans le film «Le 5e Element» (il faut bien arriver à décrire ce groupe si spécial à ceux qui ne connaissent pas…).
Enfin je dois dire qu’un des morceaux les plus réussis de l’album est l’instrumentale «Moondance» qui nous plonge dans une ambiance épique nous donnant tantôt la sensation d’arpenter une nature vide de toute humanisation d’un univers fantastique et tantôt la sensation d’être en train de danser dans une auberge médiévale où se déroule la fête de l’année.

Pour ceux qui auraient remarqué : le titre «A Return To The Sea» est bien à nouveau un bonus sur ce CD pour certaines de ses éditions. Enfin la pochette présente est l’une des deux qui furent créée pour l’album (variant selon le label).

Nous avons donc ici un album très homogène dont le seul point faible est un chant masculin ridicule (oui j’insiste) et où tout le reste va de «bon» à «très bon».

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Ant'oïn citer
Ant'oïn
12/07/2009 10:22
note: 10/10
Ha je me le repasse en ce moment meme...C'est vraiment beau, original, ca me fait vraiment voyager...quel gachis...

Sinon il faudrait penser a renommer le line-up du groupe Sourire

Pas de chronique du dernier album et que je vous comprend...IN(l)FAMES.
Kleim Antyne citer
Kleim Antyne
08/11/2005 12:26
note: 8/10
Tout à fait d'accord avec Dead...
citer
Ant'oïn (invité)
13/01/2005
Ha ben perso je trouve "Pharao sails to Orion" exellent, c'est l'une de mes chanson préférer.

C'est vraiment un sacré album, tout une ambiance !
Dead citer
Dead
06/10/2004
note: 7.5/10
En effet, très bon album de Nightwish, à égalité avec "Wishmaster". La grande époque quoi Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Nightwish
Metal Symphonique
1998 - Spinefarm Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (14)  8.39/10
Webzines : (16)  9.01/10

plus d'infos sur
Nightwish
Nightwish
Metal Symphonique - 1996 - Finlande
  

tracklist
01.   Stargazers
02.   Gethsemane
03.   Devil & The Deep Dark Ocean
04.   Sacrament Of Wilderness
05.   Passion And The Opera
06.   Swanheart
07.   Moondance
08.   The Riddler
09.   The Pharaoh Sails To Orion
10.   Walking In The Air

Bonus tracks (réédition) :
11.   Nightquest
12.   A Return To The Sea
13.   Sleeping Sun

Durée : 63 min.

line up
voir aussi
Nightwish
Nightwish
Century Child

2002 - Nuclear Blast Records
  
Nightwish
Nightwish
Angels Fall First

1997 - Spinefarm Records
  
Nightwish
Nightwish
Over The Hills And Far Away (EP)

2001 - Spinefarm Records
  
Nightwish
Nightwish
Wishmaster

2000 - Spinefarm Records
  
Nightwish
Nightwish
Once

2004 - Nuclear Blast Records
  

Essayez aussi
Rhapsody
Rhapsody
Legendary Tales

1997 - Nothing To Say
  
Epica
Epica
The Phantom Agony

2003 - Transmission Records
  
Rhapsody
Rhapsody
Symphony Of Enchanted Lands

1998 - Nothing To Say
  
Symphony X
Symphony X
Underworld

2015 - Nuclear Blast Records
  
After Forever
After Forever
After Forever

2007 - Nuclear Blast Records
  

Paradise Lost
Shades of God
Lire la chronique
Okkultokrati
La Ilden Lyse
Lire la chronique
Deicide
Legion
Lire la chronique
Förgjord
Laulu kuolemasta
Lire la chronique
Thætas
Shrines To Absurdity
Lire la chronique
Instigate
Echoes Of A Dying World (EP)
Lire la chronique
The Phantom Carriage
7-Year Epilogue
Lire la chronique
Athanatheos
Jerusalem (or how Yahveh be...
Lire la chronique
Smile
What a Wonderful World (EP)
Lire la chronique
Fange
Poigne (EP)
Lire la chronique
Electric Wizard
Let Us Prey
Lire la chronique
Crowbar
Odd Fellows Rest
Lire la chronique
Dawn of Nil
Culminating Ruins
Lire la chronique
Sombre Héritage
Alpha Ursae Minoris
Lire la chronique
Candiria
Surrealistic Madness
Lire la chronique
Devouring Void
Septic Fluid Dripping From ...
Lire la chronique
Vaal
Visioen Van Het Verborgen Land
Lire la chronique
Mourning Beloveth / The Ruins Of Beverast
Don’t Walk on the Mass Grav...
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Bait
Revelation Of The Pure
Lire la chronique
Mora Prokaza
By Chance
Lire la chronique
Meurtrières
Meurtrières (EP)
Lire la chronique
Irae
Lurking in the Depths
Lire la chronique
Death Courier
Necrotic Verses
Lire la chronique
Bašmu
Enshrined In Eternity
Lire la chronique
Exocrine
Maelstrom
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
Bezwering
Aan De Wormen Overgeleverd
Lire la chronique
Odiosior
Odiosior (EP)
Lire la chronique
Non Serviam
Le Cœur Bat
Lire la chronique