chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Megadeth - Dystopia

Chronique

Megadeth Dystopia
Du trio des Grands Anciens du thrash / speed metal qui ont bercé mes jeunes années, Megadeth est finalement le plus productif et le plus constant : Slayer donne des signes de fatigue manifeste depuis plusieurs albums, et Metallica semble encore en avoir sous le coude mais ne fait pas preuve d’une productivité débordante. La bande à Mustaine (car Megadeth c’est lui, et personne d’autre) a donc la lourde tâche de représenter un style vieux de 30 ans avec un line-up sans cesse renouvelé (si l’on excepte Ellefson qui a l’avantage de s’accommoder depuis des années du caractère prétendument irascible du rouquin grognard), cette fois ci par Kiko Loureiro (ex-Angra) et Chris Adler (ex Lamb of God), à qui l’on souhaite une longue et belle carrière chez Megamort. Tâche d’autant plus lourde donc que leurs dernières livraisons n’avaient pas été à la hauteur des espérances, et ce depuis un « Endgame » qui avait agréablement surpris tout le monde, mais commencait à dater un peu (2009, quand même). Je n’attendais à mon niveau pas grand-chose d’un nouveau Megadeth, à part que j’allais y poser une oreille quoi qu’il arrive, restant très attaché à ce groupe par pure nostalgie.

« Et quelle ne fût pas ma surprise » (essayez de placer cette expression dans la vraie vie, ailleurs que dans une chronique ; on vous regardera tout bizarre, à juste titre !) de retrouver un Megadeth complètement revigoré, inspiré, vindicatif, comme jamais ! Avec des vrais morceaux de « Rust in Peace » dedans (les solos incessants de « Dystopia » entrecoupant le refrain, à la « Hangar 18 ») et de « Peace Sells » (« Fatal Illusion », dont toute la partie après le pont résonne comme un énorme clin d’œil au « Black Friday » d’antan) ; sans oublier l’aspect catchy de leurs plus récentes réalisations, à l’image de ce « Poisonous Shadows », aussi sombre qu’inspiré, et dont le refrain est aussi accrocheur que réussi, sans tomber dans le mielleux qu’affectionne Mustaine dans ses pires moments (« Super Collider », anyone ?). Sans tomber dans la comparaison incessante avec « l’avant », je dirai juste que certains riffs sont parmi les meilleurs qu’ai pondu Mustaine ces dix dernières années, comme ceux respectivement du couplet de « Death From Within » ou du refrain de « Bullet to the Brain » ; et même quand Megadeth se la joue un peu hard rock, au risque de sonner aussi horrible qu’à l’époque de « Risk », le pari est réussi pour « The Emperor » et son refrain aussi facile qu’entrainant. Le kif ultime, c’est aussi d’avoir un titre instrumental (« Conquer or Die »), une tendance chez Megadeth aussi rare que précieuse tant le titre est réussi (et merci aussi à Kiko Loureiro pour ça). L’album est de plus très digeste, et à l’exception de « Lying in State » (qui mérite bien sa place en fin d’album pour ne pas entacher un début quasi parfait) et de « Post American World (qu’un jour j’adore, l’autre déteste), je n’aurais pas mieux composé sa tracklist, dans la version standard. Le groupe ayant été généreux pour ceux qui mettraient quelques euros de plus sur la table, vous pourrez aussi vous délecter de « Look Who’s Talking » (qui aurait mérité d’être dans toutes les versions, ce titre aussi direct que légèrement punk rappelant aux intonations de Mustaine de bons souvenirs s’appelant « Sweating Bullets »…), et oublier par contre sans trop de difficultés « Last Dying Wish », qui alourdit une tracklist sinon donc quasi parfaite.

« Dystopia » est à l’heure du bilan une excellente surprise, à laquelle je ne m’attendais pas, et qui mériterait un tonnerre d’applaudissement de notre part, car on parle quand même d’un 15e album et je connais peu de groupes avec une telle longévité qui aient un sursaut de qualité comme celui-là. Prétendant sérieux à figurer dans un bilan de fin d’année, si bien entendu vous n’êtes pas réfractaire aux grognements du rouquin le plus célèbre de la scène Métal… lesquels grognements sonnent comme une douce musique revancharde à mes oreilles. Bravo MegaDave !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

13 COMMENTAIRE(S)

alkemist citer
alkemist
06/05/2021 14:03
Slayer qui perd en créativité ça vaut encore 18 Megadeth, et là je parle d'un point de vue thrash car sinon musicalement j'ai rien contre sans être pour (oui ça me laisse froid)

on a voulu que les groupes se "renouvellent" (pardon j'allais dire se vendent) et ça a donné du rock gras, quant à ceux qui ont continué vaille que vaille on les a tout simplement ignorés...

on ne peut pas rester une icone d'un genre qu'on ne comprend plus
MoM citer
MoM
14/02/2017 16:30
note: 7.5/10
J'arrive après la guerre, mais j'ai juste zappé qu'un Megadeth était sorti.
Album radio. Je veux dire par là qu'il passe tranquille en fond sonore, qu'il est tranquille pour conduire. Pas ouf, mais arrêtons de vouloir comparer avec le début : un album du big 4 qui se laisse écouter sans se poser de questions, et qui garde sous le coude ses riffs à l'ancienne tout en faisant du "easy listening", ne boudons pas notre plaisir !
Je dirais aussi que c'est un album qui peut s'écouter au poil en jouant à Duke Nukem 3D : alors c'est que c'est du bon Megadeth Clin d'oeil

Disons que Metallica, à mon sens, n'a pas marqué l'essai comme Megadeth avec leur prod de 2016.
Maintenant, il manquait peu de choses pour que l'essai, ici, soit transformé. Manque d'agressivité, ça reste globalement plus orienté Pop que Thrash - mais c'est pareil avec Metallica. C'est assez convenu, pas vraiment surprenant. Mais j'aime Kiko, il fait le taff et a un jeu putain de varié ! Que ce soit avec Angra ou dans son projet solo jazzy, il prouve ici qu'il est un guitariste aux multiples facettes ! Je trouve que c'est une des forces de l'album ; il apporte une fraîcheur.
Puis le morceau éponyme, c'est un Hangar 18 bis : ce break avec changement de rythme, ça fait du bien ! J'aurais voulu plus de saillies de ce genre.

Du bon taff, en définitive.
Sakrifiss citer
Sakrifiss
13/02/2017 17:09
note: 9/10
Tiens, il a pris un Grammy ! Mérité !!!
roms122 citer
roms122
02/09/2016 10:40
note: 7.5/10
j'aime bien cet album, c'est solide, les riffs sont bons quelques titres sont typé singles ( the emperor ? ) mais ca fais du bien!
y a un bon fond, a voir comment ca vieilli .
Un Chevelu citer
Un Chevelu
26/07/2016 20:37
note: 8/10
Très surpris après l'énorme déception qu'a été super collider
Un très bon album, inspiré et varié. Au moment ou le big 4 se casse la gueule, megadave revient et prouve a tout le monde que les vieux ont encore de beaux jours devant eux ! (du moins si megadeth continue comme ça)
Hoover citer
Hoover
10/04/2016 14:34
J'ai eu du mal à rentrer dedans, comme à chaque fois avec Megadeth, mais c'est un album solide avec quelques morceaux exceptionnels. Le groupe se construit vraiment une superbe discographie, avec très peu d'albums moyens ou ratés (Risk, The world needs a hero, Super collider et c'est tout pour moi).
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
09/03/2016 16:30
note: 7.5/10
Bon album. Aussi varié que "Thirteen" mais plus inspiré, moins flamboyant que "Endgame" mais plus équilibré. A mettre au même niveau que "United Abominations" et "The System Has Failed" pour la période récente. Perso, j'en demande pas plus! Les morceaux les plus rock n' roll ("Bullet To The Brain", "The Emperor") sont excellents.
Sakrifiss citer
Sakrifiss
21/02/2016 04:24
note: 9/10
Niktareum a écrit : Bon après qqs écoutes je suis globalement d'accord à ceci près que pour moi le milieu d'album souffre quand même d'une petite baisse de régime (les pistes 5-6-7 me laissent un poil sur ma faim). !

J'avais dit la même chose au début, et finalement, en écoutant ces titres en premier ils se sont révélés.
Pareil pour les deux dernières pistes qui au début me semblaient moins bonnes...

Génial !
Niktareum citer
Niktareum
21/02/2016 00:41
note: 7.5/10
Bon après qqs écoutes je suis globalement d'accord à ceci près que pour moi le milieu d'album souffre quand même d'une petite baisse de régime (les pistes 5-6-7 me laissent un poil sur ma faim). Mais sinon on ne peut que saluer un album à la qualité plutôt inattendue après le naufrage "Super collider". On sent clairement l'envie de retrouver l'époque "Rust-Countdown-Youthanasia", c'est assez flagrant (trop ?) sur certains titres mais qui pourrait s'en plaindre ? Kiko s'en sort plus que bien (encadré certainement comme il se faut par Megadave) et le père Mustaine est assez inspiré. Bref malgré 2-3 réserves, une excellente surprise !
thrashmania citer
thrashmania
17/02/2016 20:08
note: 7.5/10
On est tous d'accord pour dire qu'il remonte le niveau par rapport à Super Collider (berk)
Ajo2b citer
Ajo2b
16/02/2016 22:16
Tout a fait d'accord ! Juste quand je l'ai écouté la première fois , je l'ai très très attendus et j'ai été déçu car je m'attendais a un " Rust in Peace 2 " un peu comme beaucoup de gens je pense . Mais finalement je me le suis réécouté plusieurs fois , et j'adhère beaucoup en faite ! j'ai envie de dire que c'est album de Thrash/Rock si je devait l'étiqueté , pour moi le croisement parfait entre Youthanasia et Peace Sells .
Keyser citer
Keyser
16/02/2016 17:15
note: 8/10
En effet, très bonne surprise après un Super Collider nullissime!
AxGxB citer
AxGxB
16/02/2016 17:10
Ça me donnerait presque envie d'essayer dis donc...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Megadeth
Thrash Titans
2016 - Tradecraft
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (19)  7.92/10
Webzines : (39)  8.02/10

plus d'infos sur
Megadeth
Megadeth
Thrash Titans - 1983 - Etats-Unis
  

vidéos
The Threat Is Real
The Threat Is Real
Megadeth

Extrait de "Dystopia"
  
Fatal Illusion
Fatal Illusion
Megadeth

Extrait de "Dystopia"
  
Dystopia
Dystopia
Megadeth

Extrait de "Dystopia"
  

tracklist
01.   The Threat Is Real
02.   Dystopia
03.   Fatal Illusion
04.   Death from Within
05.   Bullet to the Brain
06.   Post American World
07.   Poisonous Shadows
08.   Conquer or Die
09.   Lying in State
10.   The Emperor
11.   Foreign Policy (Fear cover)

line up
parution
8 Février 2016

voir aussi
Megadeth
Megadeth
The System Has Failed

2004 - Sanctuary Records
  
Megadeth
Megadeth
Endgame

2009 - Roadrunner Records
  
Megadeth
Megadeth
Hidden Treasures (Compil.)

1995 - Capitol Records
  
Megadeth
Megadeth
Cryptic Writings

1997 - Capitol Records
  
Megadeth
Megadeth
So Far, So Good.... So What?

1988 - Capitol Records
  

Album de l'année
Esoctrilihum
Dy'th Requiem For The Serpe...
Lire la chronique
Passéisme
Eminence
Lire la chronique
La Voûte #7 - Occult Rock
Lire le podcast
Solstice
Casting The Die
Lire la chronique
Zxui Moskvha
Descent into Torment (EP)
Lire la chronique
Oferwintran
Demo (Démo)
Lire la chronique
Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Coffin Rot
Reduced To Visceral Sludge ...
Lire la chronique
Nordjevel
Fenriir (EP)
Lire la chronique
Morbific
Ominous Seep Of Putridity
Lire la chronique
Werewolves
What a Time to Be Alive
Lire la chronique
Hideous Divinity
LV-426 (EP)
Lire la chronique
Indian
Slights and Abuse / The Syc...
Lire la chronique
Ildfar
Som vinden farer vil
Lire la chronique
Torche
Meanderthal
Lire la chronique
The Plague
Within Death
Lire la chronique
Baphomet
The Dead Shall Inherit
Lire la chronique
Zwiespalt
Distanz
Lire la chronique
Vanden Plas
Beyond Daylight
Lire la chronique
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Phantasmagore
Insurrection Or Submission ...
Lire la chronique
Sadistik Forest
Obscure Old Remains (EP)
Lire la chronique
Anthropophagous
Death Fugue
Lire la chronique
Odd Dimension
The Blue Dawn
Lire la chronique
Carnal Tomb
Festering Presence (EP)
Lire la chronique
Blacklisted
No One Deserves to Be Here ...
Lire la chronique
Sorcier Des Glaces
Un Monde de Glace et de Sang
Lire la chronique
Vallendusk
Heralds Of Strife
Lire la chronique
Midnight Betrothed
Dreamless
Lire la chronique
Shadowspawn
The Biology Of Disbelief
Lire la chronique