chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
105 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Goatess - Purgatory Under New Management

Chronique

Goatess Purgatory Under New Management
On ne le répétera jamais assez : une pochette, ça peut faire la différence. Et au risque de vous étonner, celle de ce nouveau longue-durée de Goatess n'est pas pour rien dans mon intérêt pour ce dernier. Ho, bien sûr qu'elle touche de près la laideur (tandis que l'artwork du précédent essai des Suédois y sautait à pieds joints – on peut donc dire qu'il y a du mieux), mais elle m'a, dès le premier coup d’œil, interpellé avec ses figures ironiques de doomsters fervents, ses couleurs chaudes, son aspect rustre, dénué de recherche esthétique particulière, finalement assez frais au milieu de toutes ces illustrations se la jouant à qui-mieux-mieux question décrépitude, malsain ou explosion de rétines. Souriante, simple, accueillante.

Des termes qui s'adaptent parfaitement à la musique ci-présente. Si le premier album m'avait laissé froid à l'époque – un peu d'honnêteté : je ne l'ai pas réécouté depuis et il peut bien en être autrement aujourd'hui –, Purgatory Under New Management m'a tout de suite charmé dans son naturel naviguant entre doom metal plus vieux que le monde et groove mêlant hard rock et stoner où les compositions s'étalent dans le bonheur. Oui, les amateurs de clichés s'attendant à devoir acheter une corde pour apprécier pleinement ce disque en seront pour leurs frais : Goatess est ici essentiellement positif, chaleureux, content d'être là, avec nous pour l'entendre ! Un plaisir quotidien, sans effusion outrancière, vécu tranquillement, qui me rappelle ce qui peut traverser une œuvre de vieux rockeur telle que le Last Patrol de Monster Magnet.

Et pourtant, ça n'était pas gagné : Purgatory Under New Management donne au départ l'impression d'être passe-partout avec ses morceaux rectilignes, répétitifs au possible. La révélation vient au fur et à mesure qu'il passe dans le lecteur, les premières fois un peu par hasard, par la suite de façon préparée. C'est que derrière ses vieux doomsters ayant auparavant roulé leurs bosses dans des formations dédiées au riff (y a-t-il besoin de rappeler le pedigree impressionnant de Christian Linderson, s'étalant de Saint Vitus et Count Raven à Lord Vicar ?), ce nouvel essai est atmosphérique avant toutes choses, se permettant parfois quelques coups d'éclat (« Shadowland », proche des moteurs de Earthride) mais fonctionnant surtout comme accompagnement au réveil, de préférence un dimanche matin, quand le temps n'est plus à prendre en compte.

Ce qui, si on m'enlève toute obligation à être dans les clous des rappels aux Grands Anciens – Hé ! J'ai même réussi à ne pas citer Black Sabbath ! –, fait que je rapprocherais Purgatory Under New Management du III de Acid King au-delà de toute autre référence, tant j'ai le sentiment de tenir ici une version certes masculine et en pré-retraite, mais pareillement planante, bienheureuse, aussi bien soul que shoegaze dans les sensations qu'elle offre. Ne vous méprenez pas : Goatess est ici un peu trop souvent écroulé, un peu trop souvent satisfait pour rien. Il pourra donner envie d'écouter un autre groupe quand l'attente de se faire botter le cul se fera trop pressante. Mais il n'en reste pas moins un bon disque, lumineux, qu'on a déjà eu l'impression de rencontrer mais qui donne envie à chaque fois qu'on le croise d'aller vers lui. Un bon album, comme un bon matin.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

gulo gulo citer
gulo gulo
19/04/2016 14:31
note: 7.5/10
Pas entendu, non.
lkea citer
lkea
19/04/2016 13:21
note: 7/10
Ok ! Je ne sais pas si tu as déjà écouté le prochain Lord Vicar mais je trouve qu'il y a de ce que tu dis dedans (surtout concernant le chant, forcément).
gulo gulo citer
gulo gulo
19/04/2016 13:17
note: 7.5/10
Oui, la dépression heureuse, le prozac... Mais je sens autant que chez Count Raven un dégoût total, un dénuement complet d'espoir dans le genre humain - ce doit être la voix qui me fait ça. Le tradoom à l'ancienne. Un espèce de hippiesme inversé, que j'identifie à une sorte de superposition de Lennon et Osbourne.
lkea citer
lkea
19/04/2016 13:01
note: 7/10
Ah, dépressif ? Je n'ai pas ressenti ça. Je le trouve plutôt apaisant en fait !
gulo gulo citer
gulo gulo
19/04/2016 12:45
note: 7.5/10
Lumineux, doré... et pourtant aussi gentiment mais sûrement dépressif que du Count Raven.
lkea citer
lkea
19/04/2016 12:25
note: 7/10
Un titre en écoute sur Invisible Oranges.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Goatess
Doom Metal / Stoner / Hard Rock
2016 - Svart Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (1)  7.5/10
Webzines : (11)  8.18/10

plus d'infos sur
Goatess
Goatess
Doom Metal / Stoner / Hard Rock - 2012 - Suède
  

tracklist
01.   Moth to Flame
02.   Purgatory Under New Management
03.   Murphy Was an Optimist
04.   Crocodilians and Other Creepy Crawling Shhh...
05.   Shadowland
06.   Silent War
07.   Wrath of God
08.   Good Moaning

Durée : 63 minutes 16 secondes

line up
parution
15 Avril 2016

Essayez aussi
SubRosa
SubRosa
More Constant Than The Gods

2013 - Profound Lore Records
  
Yob
Yob
Clearing the Path to Ascend

2014 - Neurot Recordings
  

Year of the Knife
Ultimate Aggression
Lire la chronique
Nuclear Assault
Out Of Order
Lire la chronique
Sühnopfer
Hic Regnant Borbonii Manes
Lire la chronique
Fluids
Exploitative Practices
Lire la chronique
Netherbird
Into The Vast Uncharted
Lire la chronique
Rank And Vile
Redistribution Of Flesh
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
10 MoM Challenge n°5 - Dix minutes pour parler de Death Metal
Lire le podcast
Uniform / The Body
Everything That Dies Someda...
Lire la chronique
Ossuaire
Premiers Chants
Lire la chronique
Yellow Eyes
Rare Field Ceiling
Lire la chronique
Aegrus
In Manus Satanas
Lire la chronique
Leprous
Pitfalls
Lire la chronique
Graveyard
Hold Back The Dawn
Lire la chronique
Bastard Grave
Diorama Of Human Suffering
Lire la chronique
Beorn's Hall
In His Granite Realm
Lire la chronique
Chevalier
Destiny Calls
Lire la chronique
IRON FLESH pour l'album "Forged Faith Bleeding"
Lire l'interview
Disillusion
The Liberation
Lire la chronique
Marduk
Panzer Division Marduk
Lire la chronique
Magrudergrind
Magrudergrind
Lire la chronique
Non Opus Dei
Głód
Lire la chronique
Live Report - South Trooper Fest II @Jas'Rod (Les Pennes-Mirabeau)
Lire le podcast
Bethlehem
Lebe Dich Leer
Lire la chronique
Urn
Iron Will Of Power
Lire la chronique
The Negative Bias
Narcissus Rising
Lire la chronique
Abysmal Grief
Blasphema Secta
Lire la chronique
Bastard Grave
What Lies Beyond
Lire la chronique
NONE # 1 - PATHOLOGY - Reborn to Kill
Lire le podcast
Sarcasm
Esoteric Tales Of The Unserene
Lire la chronique