chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Cruz - Culto Abismal

Chronique

Cruz Culto Abismal
Avouez-le. Avouez que c’est cette curiosité pour l’artwork effectivement très réussi de César Valladares qui vous a naturellement poussé à cliquer sur cette chronique. Il n’y a pas de honte à cela puisque pour tout vous dire, c’est également ce qui m’a amené à jeter une oreille à ce premier album de Cruz, formation dont je ne connaissais jusque-là strictement rien.
Originaire de Barcelone, le groupe voit le jour en 2013 sous l’impulsion de quelques illustres inconnus. Après une démo parue l’année dernière sous la forme d’une cassette éditée par le label Raw War Tapes, les Espagnols reviennent aujourd’hui avec un premier album intitulé Culto Abismal via le label polonais Selfmadegod (les amateurs de vinyles se tourneront quant à eux vers le label Sentient Ruin Laboratories).

Et que trouve-t-on exactement derrière un artwork en noir et blanc aussi cryptique et sinistre que celui de Culto Abismal ? Et bien un Death Metal old school 100% authentique qui, à défaut de surprendre, se contente tout simplement de distribuer mandale sur mandale en toute décontraction. Je l’ai déjà dit, je le répète et je le répèterai probablement encore longtemps mais n’espérez pas trouver chez un groupe de cet acabit une once d’originalité quelconque. Comme tous les autres, Cruz n’est pas là pour ça et ne fait que reprendre à son compte un genre et tous les codes qui vont avec. Si certains de ces groupes le font malheureusement avec peu de talent, les Espagnols se montrent d’une efficacité sans faille grâce à une approche ultra Punk qui n’est pas sans me rappeler les débuts d’un certain Bolt Thrower.
Il y a en effet derrière ces riffs gras et cette voix caverneuse une urgence tout à fait palpable. Celle-ci se manifeste à travers un jeu de batterie tendu pas forcément toujours très varié mais à l’inverse particulièrement entrainant. Une certaine tradition héritée du Punk qui donne aux compositions de Cruz toute l’énergie nécessaire pour attaquer l’auditeur de front sans lui laisser la moindre chance de se relever. Ce matraquage en bonne et due forme à base de tchouka-tchouka ininterrompus et autres délices de Punk à chien est appuyé par un riffing tout en nerf, simple mais redoutable, qui aligne les séquences à se taper la tête contre les murs. En dépit de titres relativement longs, Cruz mène son assaut le couteau entre les temps, alignant tout ce qui bouge sans jamais se poser une seule question. Une vision primitive, bête et méchante mais qui a le mérite d’être claire et surtout terriblement jouissive dans l’instant.

Toutefois, Cruz ne se contente pas uniquement de frapper dur, frapper fort. Il sait aussi calmer le jeu de temps à autre, mettant à profit ces moments moins tendus afin d’étoffer une atmosphère déjà bien sombre. Ces passages plus lourds ("Mundos Diformes" à 4:00, "Culto Abismal" à 2:20, les premières secondes de "Pesanta") viennent rompre un court instant avec ces séquences punitives que les Espagnols balancent à tour de bras. Pas de quoi reprendre son souffle mais vous aurez au moins l’occasion de voir un peu la lumière à de rares occasions.
Ce travail d’ambiance passe également par l’ajout subtil de leads et de soli plutôt savoureux ("Intruso" à 0:51 et 1:45, "La Caza" à 3:59, "La Pitjor De Les Plagues" à 2:26, "Tumpas Ciclopeas" à 2:21) dans des registres parfois même un peu différents (les lumineux et pourtant sinistres soli de "Mundos Diformes" à 4:44 et "Tumpas Ciclopeas" à 2:37 ou bien encore celui beaucoup plus rock’n’roll de "Culto Abismal" à 2:48).

Aidé par une production qui a le bon goût de ne pas en faire des caisses (le HM-2 worship c’est cool mais ne pas en abuser c’est bien aussi), Culto Abismal est le genre d’album ultra efficace que l’on aime à s’enfiler dans un besoin primitif de relâcher la pression. Le premier album des Espagnols ne fera certainement pas date dans l’histoire du Death Metal mais ces trente-huit minutes passées en leur compagnie reste un moment de pur plaisir. Ah et cerise sur le gâteau, on ne comprend rien du chant (growl) en espagnol. Une bénédiction pour tous ceux qui comme moi n’apprécient pas ce genre d’intonations chantantes. C’est vrai quoi, c’est bon pour chanter la Macarena ou Ska-P ça. Tssss.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Cruz
Death Metal
2016 - Selfmadegod Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (1)  7/10
Webzines : (2)  6/10

plus d'infos sur
Cruz
Cruz
Death Metal - 2013 - Espagne
  

tracklist
01.   Mundos Disformes  (06:40)
02.   A Cops De Destral  (03:17)
03.   Intruso  (03:21)
04.   Culto Abismal  (04:46)
05.   La Caza  (05:50)
06.   La Pitjor De Les Plagues  (04:04)
07.   Pesanta  (04:16)
08.   Tumbas Ciclópeas  (05:50)

Durée : 38:04

line up
parution
7 Octobre 2016

Essayez aussi
Exmortem
Exmortem
Funeral Phantoms

2008 - Mighty Music
  
Insision
Insision
Revealed And Worshipped

2004 - Wicked World Records
  
God Dethroned
God Dethroned
Under The Sign of the Iron Cross

2010 - Metal Blade Records
  
Unleashed
Unleashed
Sworn Allegiance

2004 - Century Media Records
  
Obscure Infinity
Obscure Infinity
Dawn Of Winter

2010 - Obscure Domain Productions
  

Esoctrilihum
Dy'th Requiem For The Serpe...
Lire la chronique
Passéisme
Eminence
Lire la chronique
La Voûte #7 - Occult Rock
Lire le podcast
Solstice
Casting The Die
Lire la chronique
Zxui Moskvha
Descent into Torment (EP)
Lire la chronique
Oferwintran
Demo (Démo)
Lire la chronique
Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Coffin Rot
Reduced To Visceral Sludge ...
Lire la chronique
Nordjevel
Fenriir (EP)
Lire la chronique
Morbific
Ominous Seep Of Putridity
Lire la chronique
Werewolves
What a Time to Be Alive
Lire la chronique
Hideous Divinity
LV-426 (EP)
Lire la chronique
Indian
Slights and Abuse / The Syc...
Lire la chronique
Ildfar
Som vinden farer vil
Lire la chronique
Torche
Meanderthal
Lire la chronique
The Plague
Within Death
Lire la chronique
Baphomet
The Dead Shall Inherit
Lire la chronique
Zwiespalt
Distanz
Lire la chronique
Vanden Plas
Beyond Daylight
Lire la chronique
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Phantasmagore
Insurrection Or Submission ...
Lire la chronique
Sadistik Forest
Obscure Old Remains (EP)
Lire la chronique
Anthropophagous
Death Fugue
Lire la chronique
Odd Dimension
The Blue Dawn
Lire la chronique
Carnal Tomb
Festering Presence (EP)
Lire la chronique
Blacklisted
No One Deserves to Be Here ...
Lire la chronique
Sorcier Des Glaces
Un Monde de Glace et de Sang
Lire la chronique
Vallendusk
Heralds Of Strife
Lire la chronique
Midnight Betrothed
Dreamless
Lire la chronique
Shadowspawn
The Biology Of Disbelief
Lire la chronique