chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
116 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Mörk Gryning - Maelstrom Chaos

Chronique

Mörk Gryning Maelstrom Chaos
Il aura fallu trois albums pour que les Suédois de Mörk Gryning aient enfin la reconnaissance qui leur était due. 4 ans après le sublime et apocalyptique Return Fire, Draakh Kimera et Goth Gorgon, les deux piliers du groupe, sont de retour, plus en forme que jamais avec l'arrivée d'Avatar pour renforcer les guitares. Le groupe n'abandonne pas encore ses racines de dark metal scandinave mais tend à faire évoluer sa musique, se rapprochant plus d'un black symphonique à fortes influences death. Fini le son « raw », la disparition du clavier et le fort penchant black de Return Fire, le groupe s'offre une production de qualité ainsi que les services de mister Niklas Sundin pour le sublime artwork de l'album.

Après une intro bien sombre et mélancolique, le titre « Templars » vous mettra les choses au clair quant au génie du groupe : un chant qui s'est grandement amélioré oscillant entre le guttural et le hurlement, une batterie aux blasts très très rapides, des riffs mélodiques bien speed et accrocheurs aux passages thrash…Et à l'instar des titres de Dissection, un virement brutal de style avec un break magnifique suivi de solos fantastiques (ainsi que pour la clôture de la chanson) qui vous achèvera sur place. Sceptique ? Ecoutez donc les 8 minutes du titre et vous comprendrez la complexité et la beauté de la chose : un hit du groupe ! Toujours sous le charme, le titre chanté en suédois qui suivra (« Ont Blod »), rappellera un certain Tusen År Har Gått, c'est indéniable. Un titre ultra rapide porté par un lead hallucinant qui ne pourra décrocher vos oreilles tout au long de ces 3 minutes, clairement l'un des titres les plus accrocheurs de la carrière du groupe, d'une efficacité inimaginable !
Maelström Chaos enchaîne les hits, place maintenant à « The Menace ». Un titre rentre dedans avec une batterie totalement folle et toujours ces guitares démoniaques de Mörk Gryning qui hantent vos esgourdes par la technicité toujours aussi impressionnante du groupe. Le break qui reprend le Requiem de Mozart vous laissera bouche bée, c'est beau !
Après un titre éponyme qui confirme que c'est bien du Mörk Gryning pur jus, « My Friends » marque le nouveau côté expérimental du groupe. Un titre assez perturbant car il n'a absolument rien à voir avec ce qu'a pu faire le groupe auparavant : un tempo très lent, ponctué de cris de tourmentes et d'une touche de clavier…un titre donc bien mystérieux et tout de même assez ennuyeux (6 minutes quand même).
Le groupe continue dans son expérimentation mais dans un sens plus que positif avec « The Darkness Within », le clavier se veut plus présent face aux riffs mélodiques en retrait, le titre est moins rapide et l'apparition du chant clair ainsi que le solo hallucinant qui ponctue le tout en font un titre relativement triste avec une atmosphère à laquelle Mörk Gryning nous avait rarement habitué.
« Bloodspring Mirage », piste instrumentale, continuera sur la touche de la sensibilité pour laisser place au très furieux « Forever Unhallowed Preponderance» qui n'aurait pas non plus fait tache sur leur premier album : toujours plus agressif et plus mélodique, telle est la marque de fabrique des Suédois !
Place maintenant au dernier titre de l'album (« Dödens Skald »), toujours la même recette du groupe, un titre bien rapide et accrocheur mais ponctué de chœurs rappelant un certain Finntroll. Un titre donc assez original mais qui se tient, surtout avec ce break frissonnant…raaaah c'est beau !

Au final on se retrouve avec un album d'une efficacité plus que redoutable, avec un lot de hits vraiment impressionnant ! Pas tellement de nouveautés mise à part quelques expérimentations ici et là (qui se confirmeront sur le prochain album), une sorte de Tusen År Har Gått plus moderne et plus accessible en soit (à écouter donc en premier si on découvre Mörk Gryning et qu'on est réticent au black). Dommage que l'ambiance magique de Return Fire ait disparue, on perd une certaine saveur mais c'est heureusement rattrapé par le talent du groupe, qui nous pond encore une fois un très bon album.

DOSSIERS LIES

Black/Death Suédois : les indispensables
Black/Death Suédois : les indispensables
Juillet 2007
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Chri$ citer
Chri$
14/05/2006 20:48
note: 8.5/10
ayé je l'ai écouté et plus ou moins assimilé: du grand Dark Metal comme on en fait rarement! j'adore l'intelligence qui se dégage de ce groupe, chose perceptible ds les arrangements, les riffs, la qualité des mélodies...et constat encore plus vrai avec leur dernier chef d'oeuvre "pieces of primal expressionism" déjà chroniqué par Mitch ds ses pages..

alors cet album..eux au moins ont compris comment écrire des mélodies sombres, réellement angoissantes, comme le tapping pratiquement effrayant de "Maestrom Chaos" qui revient sous une autre forme avec "Forever Unhallowed Preponderance"..un peu d'accroche aussi avec la mélodie qui clot ce meme titre ou celle de "Templars"..et sinon de la furie, des riffs on ne peut plus grandiloquents et sombres, et toujours accrocheurs...meme "My Friends" ne me parait pas du tout longue à moi, ce titre se rapproche le plus de ce qu'ils feront sur le prochain album, mais l'ambiance y est purement excellente..

bref un grand album pr un grand groupe, mnt faut que j'ailles assimiler "Return Fire"...
Mitch citer
Mitch
14/01/2005
note: 8.5/10
Crotte de bique!
De toute façon le groupe est mort depuis le départ de Kimera....Sympa les demos sinon...
Chri$ citer
Chri$
14/01/2005
note: 8.5/10
le groupe vient de splitter du fait du départ de Goth Gorgon...en cadeau d'adieu 4 morceaux démos (de l'album qui ne verra jamais le jour) sont dispos en d/l sur leur site http://www.mork-gryning.com



Krow citer
Krow
05/12/2004
Il manque plus que la couverture. :P

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mörk Gryning
Black/Death mélodique et symphonique
2001 - No Fashion Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (2)  8.75/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Mörk Gryning
Mörk Gryning
Dark/Black/Death moderne - 1993 - Suède
  

tracklist
01.   A Perception Of The Ancient
02.   Templars
03.   Ont Blod
04.   The Menace
05.   Maelström Chaos
06.   My Friends
07.   The Darkness Within
08.   Bloodspring Mirage
09.   Forever Unhallowed Preponderance
10.   Dödens Skald

line up
voir aussi
Mörk Gryning
Mörk Gryning
Mörk Gryning

2005 - Black Lodge Records
  
Mörk Gryning
Mörk Gryning
Return Fire

1997 - No Fashion Records
  
Mörk Gryning
Mörk Gryning
Tusen År Har Gått

1995 - No Fashion Records
  
Mörk Gryning
Mörk Gryning
Pieces Of Primal Expressionism

2003 - No Fashion Records
  
Mörk Gryning
Mörk Gryning
Live At Kraken (Live)

2018 - Black Lodge Records
  

Essayez aussi
Windfaerer
Windfaerer
Tenebrosum

2015 - Autoproduction
  
Sentenced
Sentenced
North From Here

1993 - Century Media Records
  
In Flames
In Flames
Lunar Strain

1994 - Wrong Again Records
  
Unanimated
Unanimated
In The Light Of Darkness

2009 - Regain Records
  
Sarcasm
Sarcasm
Within The Sphere Of Ethereal Minds

2017 - Dark Descent Records
  

Helloween
Helloween (EP)
Lire la chronique
Deathspell Omega
The Furnaces of Palingenesia
Lire la chronique
Krallice
Krallice
Lire la chronique
Noctem
The Black Consecration
Lire la chronique
Úlfarr
Hate & Terror - The Rise Of...
Lire la chronique
Bodyfarm
Dreadlord
Lire la chronique
Witch Vomit
Buried Deep In A Bottomless...
Lire la chronique
Year of the Knife
Ultimate Aggression
Lire la chronique
Nuclear Assault
Out Of Order
Lire la chronique
Sühnopfer
Hic Regnant Borbonii Manes
Lire la chronique
Fluids
Exploitative Practices
Lire la chronique
Netherbird
Into The Vast Uncharted
Lire la chronique
Rank And Vile
Redistribution Of Flesh
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
10 MoM Challenge n°5 - Dix minutes pour parler de Death Metal
Lire le podcast
Uniform / The Body
Everything That Dies Someda...
Lire la chronique
Ossuaire
Premiers Chants
Lire la chronique
Yellow Eyes
Rare Field Ceiling
Lire la chronique
Aegrus
In Manus Satanas
Lire la chronique
Leprous
Pitfalls
Lire la chronique
Graveyard
Hold Back The Dawn
Lire la chronique
Bastard Grave
Diorama Of Human Suffering
Lire la chronique
Beorn's Hall
In His Granite Realm
Lire la chronique
Chevalier
Destiny Calls
Lire la chronique
IRON FLESH pour l'album "Forged Faith Bleeding"
Lire l'interview
Disillusion
The Liberation
Lire la chronique
Marduk
Panzer Division Marduk
Lire la chronique
Magrudergrind
Magrudergrind
Lire la chronique
Non Opus Dei
Głód
Lire la chronique
Live Report - South Trooper Fest II @Jas'Rod (Les Pennes-Mirabeau)
Lire le podcast