chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
101 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Cult of Fire - Life, Sex & Death

Chronique

Cult of Fire Life, Sex & Death (EP)
Namasté. Trois longues années ont passé depuis la sortie de l’hommage à la « Mère Divine » Kali मृत्यु का तापसी अनुध्यान, Cult Of Fire continuera malgré tout de combler ses disciples, outre des prestations scéniques mémorables éparpillées dans le temps, les gourous tchèques (et slovaques) sortiront fin 2014 un EP instrumental Čtvrtá symfonie ohně (initialement prévu après la sortie de Triumvirát), quant au duo Coroner/Vlad il sortira le premier album de Death Karma début 2015, un projet death/black prolongeant les expérimentations exotiques de Cult Of Fire. Ici ce dernier continue sur sa thématique de la culture indienne, l’artwork toujours aussi magnifique de David Glomba exposant cette fois Chinnamastâ, la « décapitée », une des dix déesses hindoues Mahâvidyâ. Il existe une multitude d’interprétations et de textes mais en voici une piochée. Chinnamastâ offre son sang afin de sauver l’humanité de ses maux mais représente aussi le cycle « vie » (le sang de la déesse comme nourriture), « sexe » (le couple copulant) et « mort » (la décapitation) : Life, Sex & Death. Un nouvel EP distribué par le label du groupe et spécialisé dans le merchandising hindou, Beyond Eyes.

Les adeptes de Ascetic Meditation of Death ne seront pas réellement déboussolés, dès les premières secondes de « Life » on retrouve le black metal épique de Cult Of Fire à la recette rudimentaire : frappes martiales, riffs intenses, vagues de tremoli accrocheurs et vocaux possédés. Un black nettement moins intense et à la production moins « rugueuse » (haut dans les aigus notamment) que sur ses prédécesseurs, même l’introduction (et outro) hargneuse de « Death » retombera rapidement. Pas vraiment un défaut puisque cela permet d’avoir un rendu plus aéré mettant d’avantage en avant les leads mélodiques de Vlad mais surtout le travail d’ambiance aux sonorités indiennes. Le trio ne délaisse aucunement cet aspect, en plus des habituelles cithares et gammes orientales disséminées, il invitera la chanteuse indienne Gurmeet Kaur sur la sensuelle « Chinnamasta Mantra » et délivrera certainement l’un des meilleurs morceaux de sa discographie, « Tantric Sex ». Comme une sorte de rappel à l’efficience hypnotique du morceau éponyme de Triumvirát : une montée en puissance (post-black ?) pour un final en apothéose et des mélodies ravageuses. Magique... Et c’est déjà terminé. L’auditeur commençant à être pleinement captivé subira abruptement la fin de son écoute… Frustrant. On usera alors la galette en boucle et l’on commencera à remarquer quelques imperfections. Au-delà de l’effet de surprise absent cette fois-ci (forcément cela joue), on notera un « Death » tirant un peu sur la corde et des mélodies moins marquantes qu’auparavant. Des défauts contrebalancés par des compositions beaucoup plus fluides et variées.

Finement composée et calibrée, la musique de Cult Of Fire s’affute pour une furie muant vers l’ambiance et demeure désormais envoûtant de bout en bout. A vrai dire on ressort de l’écoute légèrement frustré. Certes 20 minutes pour un EP cela reste raisonnable, mais pour le style pratiqué un peu court. Surtout lorsque la moitié du disque joue sur l’aspect instrumental/atmosphérique et conclue sur le grand « Tantric Sex ». On reste clairement sur sa faim après trois ans d’attente… Un 3.75/5 qui se transformera en un 4 grâce au sublime objet proposé. Espérons que la suite ne tarde pas trop à se dévoiler. Namaskar.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

grintold citer
grintold
20/06/2019 14:00
EP que je trouve juste parfait, 4 titres, 4 tubes
Stockwel citer
Stockwel
17/11/2016 10:21
Je trouve cet EP assez chiant dans l'ensemble, mais j'étais déjà pas super fan de l'album précédent.
AxGxB citer
AxGxB
16/11/2016 16:24
note: 3.5/5
Effectivement, tout est dit. Un brin décevant car c'est bon sans être au niveau des titres de l'album précédent (mon préféré) et surtout un poil court sachant qu'effectivement on trouve deux instrumentaux. Mais alors cet artwork et cet l'objet, ohlala...
Sulphur citer
Sulphur
16/11/2016 15:19
note: 3.5/5
Globalement du même avis ; bon mais pas indispensable, avec un packaging unique qui réhausse l'intérêt de l'objet.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Cult of Fire
काली Metal
2016 - Beyond Eyes Productions
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (7)  3.43/5
Webzines : (2)  3.75/5

plus d'infos sur
Cult of Fire
Cult of Fire
Black Metal dévastateur - 2010 - République Tchèque
  

tracklist
01.   Life  (06:14)
02.   Chinnamasta Mantra  (03:46)
03.   Death  (06:16)
04.   Tantric Sex  (03:53)

Durée : 20:09

line up
parution
15 Septembre 2016

Essayez aussi
Audrey Horne
Audrey Horne
No Hay Banda

2005 - Dogjob
  
Tool
Tool
Opiate (MCD)

1992 - Volcano Entertainment
  
Ugly Kid Joe
Ugly Kid Joe
Menace To Sobriety

1995 - Mercury Records
  
Metallica
Metallica
Death Magnetic

2008 - Vertigo
  
Warrel Dane
Warrel Dane
Praises To The War Machine

2008 - Century Media Records
  

Frostveil
Ephemeral Visions
Lire la chronique
Krypts
Cadaver Circulation
Lire la chronique
HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique
The Lord Weird Slough Feg
New Organon
Lire la chronique
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique