chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Enslaved - Isa

Chronique

Enslaved Isa
Autrefois officiant dans un registre black metal viking, les norvégiens d'Enslaved sont passés il y a 4 ans avec la sortie de Monumension (2001), à un black metal plus déroutant, expérimental et novateur. Et malgré le très bon accueil des deux précédentes productions "Monumension" et notamment le très acclamé "Below The Lights" (2003), le groupe n'a jamais eu le succès qu'il mérite. Ce septième album "Isa" ne sera pas un retour aux sources comme l'auraient souhaité le fans de la première époque : le groupe continue sa route sur le chemin de l'exploration de leur black metal.

Audacieux, "Isa" est un album qui pourrait aussi bien déplaire aux adorateurs de black metal qu'aux amateurs de musique progressive. Car d'un côté, Enslaved n'a pas lésiné sur les bourrinages avec des titres comme "Isa", "Return To Yggdrasill" ou encore "Lunar Force", mais d'un autre côté, le groupe s'adonne à des escapades atmosphériques de toute beauté comme sur "Bounded By Allegiance" et "Neogenesis" par exemple. Mais ne croyez pas que chaque titre est soit violent, soit doux : au contraire, chacun d'eux présente un mélange de tout cela, même si certains portent plus un des deux côtés. Que dire du chant absolument somptueux, à la fois touchant et puissant qu'il soit chanté ou hurlé, où d'ailleurs, les apparitions de Abbath (chanteur/guitariste de Immortal) et Nocturno Culto (chanteur/guitariste/bassiste de Darkthrone... enfin je ne vais pas refaire votre éducation black metal quand même :D) ne gâchent rien. L'album se veut également expérimental avec l'utilisation très soignée du clavier et de sons électroniques qui renforcent l'ambiance froide de l'album. La production est on ne peut plus à la hauteur, le groupe ayant développé à un son propre à leur style, où le travail des guitares et de l'atmosphère globale est d'une grande finesse.

Mais en dehors de tous ces détails de forme, tout le talent d'Enslaved réside dans leur capacité à créer des ambiances aussi sombres et froides que profondes, à faire voyager son auditeur par delà les terres glacées et stériles de Norvège. "Isa" n'est ressort que plus grandiose, plus magnifique avec des compositions d'une richesse émotionnelle infinie ("Ascension", "Bounded By Allegiance", "Neogenesis", ...) qui n'en finiront plus de vous trotter dans la tête. L'improvisation joue beaucoup sur la magie de cet album où les solos sont très importants, chose finalement pas étonnante vue les prédispositions du quintette à nous en sortir de magnifiques. Excepté certaines "bizarreries" comme la brusque fin de "Bounded by Allegiance" qui cassent un peu le charme, tous les morceaux sont aussi bons et ce malgré leur hétérogénéité.

L'artwork sobre et sombre représente finalement bien ce qu'est "Isa". Un album d'une grande humilité, d'une grande honnêteté composé par un groupe qui a acquis la maturité de composer librement, sans aucune contrainte ni de style, ni de durée. La musique d'Enslaved ne se laisse pas aborder facilement pour quelqu'un qui n'en a pas l'habitude : certaines choses peuvent paraître étrange au premier abord, mais au bout de quelque écoutes, l'ensemble retrouve son unité et prend toute son ampleur. Et à ce moment là, vous ne pourrez plus l'arrêter de tourner dans votre platine...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

10 COMMENTAIRE(S)

Manumal citer
Manumal
02/02/2007 09:25
note: 10/10
Surement mon préféré d'Enslaved
rip-adunakhor citer
rip-adunakhor
28/04/2005 13:57
note: 7/10
7/10 , c'est vraiment pas mon préféré , un bon album coté ambiance et atmosphère mais trop calme musicalement pour moi !
lkea citer
lkea
29/03/2005 13:31
note: 9.5/10
Waouh mais quelle claque!!!J'ai découvert le groupe avec cet album et je suis conquis.Un monument.
Seul petit bémol: "violet Drawning" que je trouves moins bonne que les autres (je la passe souvent)
Krow citer
Krow
16/01/2005
Pareil que Holy, pourtant, je ne compte plus le nombre de fois où Taragnouf m'a vanté les mérites de ce groupe là.
Holy citer
Holy
15/01/2005
Hmm du BM progressif! 'pourrait m'interesser ça!

j'aurais du m'y mettre il y a longtmeps à ce groupe mais je n'y ai jamais penser plus que ça!
Dead citer
Dead
15/01/2005
note: 8.5/10
Attention ! Si ça dérape, je censure Gros sourire
_Taranis_ citer
_Taranis_
15/01/2005
Ah euh...

Non. Enfin ce n'était pas dit sur ce ton là. Mais Enslaved est un groupe qui puise ses racines dans le black pur et dur, et je ne crois pas m'en tromper en disant que c'est un style que tu n'aimes pas (arrete moi si je me trompe ! Mais les récents commentaires sur thrasho me laissent à penser celà).

Et je pense donc que c'est pour ça que tu n'apprécies pas plus leur musique.
En soi, je ne vois nullement de prétention dans mon propos. Je ne fais que défendre mon petit territoire avec la même fougue que tu l'attaques (des passages "passables" argh !).

Joute verbal, mais néanmoins amical !
Chri$ citer
Chri$
15/01/2005
"Quand au fait que tu n'apprécies pas la musique, celà vient peut etre (et même surement, je pense) du fait que le black metal et la musique "progressive" (terme à utiliser avec précaution) ne te parle pas."

je te trouve bien prétentieux maitre taranis, pr t'exprimer ainsi à ma place...
_Taranis_ citer
_Taranis_
15/01/2005
Un magistral Isa qui clôt la trilogie entamée par Monumension.
Surement LA sortie black metal de l'année 2004. Le black metal norvégien n'a vraiment pas à rougir de ce qu'il reste de sa scène.
Rien de plus rien de moins.

Juste quelques précisions. Enslaved a véritablement commencé à expérimenter sur Mardraum qui lui déjà été très spécial. On pourrait même dire que les aspects progressifs étaient déjà à l'état d'embryon sur Eld !
Un monumension puissant et psychédéliques, un Below The Lights plus crue mais continuant sur les aspects psyché 70's. Isa est un peu moins "psychédélique" mais revet un aspect très "spirituel". Différents de ces deux prédécesseurs donc, tout en leur étant intimement liés.

Voila, dans les grandes lignes je rejoins l'avis de la kro (quoique personellement j'aurais poussé la note à 9/10).

Quand à Chris, il n'y pas s'étonner du succès que de ce groupe. Enslaved est (et restera longtemps, je l'espère) un des plus grands groupe de black norvégien. Quand au fait que tu n'apprécies pas la musique, celà vient peut etre (et même surement, je pense) du fait que le black metal et la musique "progressive" (terme à utiliser avec précaution) ne te parle pas.

Pour finir, gros gros coup de coeur pour le titre Neogenesis, beau à pleurer.
Chri$ citer
Chri$
15/01/2005
ouais je ne comprend pas trop tout le foin qu'on fait autour de ce groupe, certes c joliment composé et y'a de l'émotion derrière mais y'a qd meme un certain nombre de longueurs et quelques chansons très passables...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Enslaved
Black Metal Progressif
2004 - Tabu Recordings
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (30)  8.8/10
Webzines : (27)  8.56/10

plus d'infos sur
Enslaved
Enslaved
Black Metal Progressif - 1991 - Norvège
  

écoutez
tracklist
01.   Intro: "Green Reflection"  (00:51)
02.   Lunar Force  (07:03)
03.   Isa  (03:46)
04.   Ascension  (06:45)
05.   Bounded By Allegiance  (06:38)
06.   Violet Dawning  (03:49)
07.   Return To Yggdrasill  (05:39)
08.   Secrets Of The Flesh  (03:36)
09.   Neogenesis  (11:58)
10.   Outro: "Communion" (excerpt)  (00:56)

Durée : 51:01

line up
parution
25 Octobre 2004

voir aussi
Enslaved
Enslaved
In Times

2015 - Nuclear Blast Records
  
Enslaved
Enslaved
Monumension

2001 - Osmose Productions
  
Enslaved
Enslaved
RIITIIR

2012 - Nuclear Blast Records
  
Enslaved
Enslaved
Below The Lights

2003 - Osmose Productions
  
Enslaved
Enslaved
Vertebrae

2008 - Indie Recordings
  

Essayez aussi
Unmoored
Unmoored
Kingdoms Of Greed

2000 - Pulverised Records
  
Dysylumn
Dysylumn
Chaos Primordial (EP)

2016 - Egregor Records
  
Murmur
Murmur
Murmur

2014 - Season Of Mist
  
Ars Moriendi
Ars Moriendi
L'Oppression du Rien

2008 - Griffin Music
  
In Human Form
In Human Form
Opening of the Eye by the Death of the I

2017 - I, Voidhanger Records
  

Crowbar
Odd Fellows Rest
Lire la chronique
Dawn of Nil
Culminating Ruins
Lire la chronique
Sombre Héritage
Alpha Ursae Minoris
Lire la chronique
Candiria
Surrealistic Madness
Lire la chronique
Devouring Void
Septic Fluid Dripping From ...
Lire la chronique
Vaal
Visioen Van Het Verborgen Land
Lire la chronique
Mourning Beloveth / The Ruins Of Beverast
Don’t Walk on the Mass Grav...
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Bait
Revelation Of The Pure
Lire la chronique
Mora Prokaza
By Chance
Lire la chronique
Meurtrières
Meurtrières (EP)
Lire la chronique
Irae
Lurking in the Depths
Lire la chronique
Death Courier
Necrotic Verses
Lire la chronique
Bašmu
Enshrined In Eternity
Lire la chronique
Exocrine
Maelstrom
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
Bezwering
Aan De Wormen Overgeleverd
Lire la chronique
Odiosior
Odiosior (EP)
Lire la chronique
Non Serviam
Le Cœur Bat
Lire la chronique
Hum
Inlet
Lire la chronique
Nexion
Seven Oracles
Lire la chronique
Mosaic
Secret Ambrosian Fire
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Gloom
Rider of the Last Light
Lire la chronique
Witchcraft
Legend
Lire la chronique
Front
Antichrist Militia (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Binaural
Lire la chronique
Buköwski
Grind on the Rocks
Lire la chronique
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Vspolokh
Помре
Lire la chronique