chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Deftones - White Pony

Chronique

Deftones White Pony
3eme galette en date des Deftones, le "White Pony" est en quelque sorte l'album de la consécration pour le groupe de Sacramento. Attendu au tournant depuis "Around The Fur", les Deftones ont ici décidés de se calmer un peu au niveau des riffs (à l'exception de "Elite", qui constitue à ce jour pour moi la chanson la plus violente des Deftones, avec "Lotion") et de mettre encore plus en avant la magnifique voix de Chino Moreno. Et alors là le bougre s'en donne à coeur joie, et une constatation simple s'impose: qu'est-ce qu'il chante bien! De "Digital Bath" à "Knife Party", en passant par le magnifique "Change (In The House Of Flies)", Chino s'échine à nous montrer à quel point il peut transmettre des émotions par l'intermédiaire de sa voix...
Les riffs de Stephen sont toujours aussi puissants, Abe le batteur fait enfin quelques efforts pour ne pas reproduire des rythmes binaires à chaque chanson, et cela permet d'ajouter un peu de variété supplémentaire aux chansons, secondé en cela par Frank Delgado, le DJ du groupe, qui intervient bien plus qu'avant pour le bonheur de nos oreilles, notamment sur "Rx Queen". Mais pour moi, je persistes et signe, le point d'ancrage de ce disque reste la voix de Chino, un des meilleurs chanteurs du moment, secondé d'ailleurs de forte belle manière par Maynard James Keenan de Tool sur "Passenger".
Que dire de plus, sinon que dans le domaine du néo-métal à tendance mélodique, les Deftones sont les maitres, et eux n'ont pas besoin de s'autoproclamer leaders d'une quelconque tendance pour en mériter le statut (suivez mon regard...)

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Saikicekon citer
Saikicekon
12/02/2009 03:38
Mon préféré des Deftones.
Il y a du "The Great Gig in the Sky" dans la deuxième partie de "Knife Party" vous trouvez pas ? Il me prend aux tripes cet album.
Il lui manque une vrai chronique sur Thrasho !
kollapse citer
kollapse
14/08/2005 15:45
Leur meilleur album pour ma part, l'album est homogène, on sent le groupe arrivé à maturité et toutes les experimentations font mouche. Mention spécial aux magnifiques "digital bath", "teenager", "knife party" , "passenger" ou encore l'énorme "korea". Seuls "elite" et surtout "back to school" (version radio-edit de "pink maggit" sur l'édition limitée...bof) me paraissent dispensables. 9/10
Body Count citer
Body Count
13/08/2005 19:06
Le meilleur Deftones c'est le 1er, dès le 2ème album ça se gâte déjà et c'est bien dommage, je les ai vu pleins de fois en concert et ils assuraient grave à l'époque des 2 premiers albums... Leur dernier grand titre c'est Back To School... Je n'ai pas du tout kiffé le changement de style à partir de White Pony, même si y'a des trucs pas mal comme Change (In The House Of Flies) que je kiffe bien...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Deftones
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (35)  8.36/10
Webzines : (17)  8.71/10

plus d'infos sur
Deftones
Deftones
Metal alternatif - Etats-Unis
  

vidéos
Change (In The House Of Flies)
Change (In The House Of Flies)
Deftones

Extrait de "White Pony"
  

tracklist
01.   Feiticeira  (03:10)
02.   Digital Bath  (04:15)
03.   Elite  (04:02)
04.   RX Queen  (04:28)
05.   Street Carp  (02:42)
06.   Teenager  (03:21)
07.   Knife Party  (04:50)
08.   Korea  (03:24)
09.   Passenger  (06:09)
10.   Change (In The House Of Flies)  (05:02)
11.   Pink Maggit  (07:34)
12.   The Boy's Republic (Bonus Track)  (04:38)

Durée : 53:30

line up
parution
20 Juin 2000

voir aussi
Deftones
Deftones
Around The Fur

1997 - Maverick Records
  
Deftones
Deftones
Ohms

2020 - Reprise Records
  
Deftones
Deftones
My Own Summer (Shove It) (EP)

1998 - Maverick Records
  
Deftones
Deftones
Adrenaline

1995 - Maverick Records
  

Essayez aussi
Warrel Dane
Warrel Dane
Praises To The War Machine

2008 - Century Media Records
  
Ugly Kid Joe
Ugly Kid Joe
Menace To Sobriety

1995 - Mercury Records
  
Audrey Horne
Audrey Horne
No Hay Banda

2005 - Dogjob
  
Metallica
Metallica
Death Magnetic

2008 - Vertigo
  
Metallica
Metallica
Hardwired... To Self-Destruct

2016 - Blackened Recordings
  

Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Chotza
Plump u Primitiv (10 Jahr F...
Lire la chronique
Galvanizer
Prying Sight Of Imperception
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
Ambush
Infidel
Lire la chronique
Stress Angel
Bursting Church
Lire la chronique
Ascendency
Birth Of An Eternal Empire ...
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Steven Wilson
The Raven That Refused to S...
Lire la chronique
Vermineux
1337 (Démo)
Lire la chronique
Mannveira
Vitahringur
Lire la chronique
Astriferous
The Lower Levels Of Sentien...
Lire la chronique
Nine Inch Nails
The Downward Spiral
Lire la chronique
Hænesy
Garabontzia
Lire la chronique
Purification
The Exterminating Angel
Lire la chronique
Koldovstvo
Ни царя, ни бога
Lire la chronique
Goratory
Sour Grapes
Lire la chronique
Evoken
A Caress Of The Void
Lire la chronique
Unbounded Terror
Faith in Chaos
Lire la chronique
Profane Order
Slave Morality
Lire la chronique
Cathexis
Untethered Abyss
Lire la chronique
Gharmelicht
Gharmelicht
Lire la chronique
Khandra
All Occupied by Sole Death
Lire la chronique
Blind Guardian
Battalions Of Fear
Lire la chronique
Black Sabbath
Mob Rules
Lire la chronique
Vectis
No Mercy for the Weak (EP)
Lire la chronique
Goats Of Doom
Shiva
Lire la chronique
King Diamond
"Them"
Lire la chronique
Ancient Necromancy
Diabolical Forest Alchemy (...
Lire la chronique
Ancient Wisdom
A Celebration in Honor of D...
Lire la chronique