chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
41 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Uniform / The Body - Mental Wounds not Healing

Chronique

Uniform / The Body Mental Wounds not Healing (Coll.)
Décidément, la polygamie va bien à The Body. Certes, on pourra dire que les résultats de ses fusions n’ont pas toujours été à la hauteur – cf. par exemple sa réalisation avec Krieg – mais le virus reste toujours intéressant dans les contagions qu’il concocte, soit au sein de ses œuvres principales (les nombreux guests qui habitent ses albums) soit dans ses collaborations qui, à chaque fois, ressemblent à des naissances d’entités à part entière.

Et cette expérience avec Uniform ne déroge pas à la règle. Comme lors des mariages avec Thou ou encore Braveyoung, Mental Wounds not Healing donne avant tout la sensation de rencontrer une formation distincte, avec sa propre cohérence, plus qu’un assemblage de ce qui fait l’identité de chacun. Clairement, ces deux-là étaient faits pour s’entendre, ce que I Have Fought Against It, But I Can’t Any Longer a déjà montré ! Mais, la relation consumée, la naissance donne à voir un visage autre de leurs ébats, enfant difforme où se reconnaît les traits de chacun sans pour autant pouvoir dire de qui il tient le plus. Comment, au regard des discographies de The Body et Uniform, deviner avec certitude qui a eu l’idée d’aller voir du côté du noise rock, de la cold et new wave, de l’industriel des débuts, celui qui descend plus d’un punk extrême que du metal ?

Impossible. D’ailleurs, la question s’abandonne très vite, au profit d’une envie de se laisser simplement marteler et couler dans ces vingt-sept minutes pleines de promesses. Mental Wounds not Healing est parfois si beau dans ses atmosphères glauques qu’il pousse à vouloir uniquement suivre son rythme, tantôt accrocheur (l’incroyable « The Boy with Death in His Eyes » et son ambiance de batcave où se mettre au pas d’une marche morbide), tantôt vaporeux, des nuées de rose caressant une nuit sans étoiles (« In My Skin », où s’amouracher et s’arracher). Derrière la voix cynique, indéniablement punk, de Michael Berdan, les cris stridents de Chip King s’habillent d’une poésie hypersensible qui s’assume encore plus que lors de I Have Fought Against It, But I Can’t Any Longer. Une étrangeté, où des musiques d’un passé noir retrouvent une force d’évocation et de coercition faisant penser qu’elles sont toujours d’actualité, laissant songeur à l’idée de voir ce nouveau-né grandir davantage.

Car, soyons honnête : en l’état, Mental Wounds not Healing donne également un fort sentiment de trop-peu. Frôlant parfois le déséquilibre (« We Have Always Lived in the Castle » et ses expérimentations qui m’ont rappelé un projet comme Xenonics K-30 sans forcément donner le temps d’y ressentir la même impression de guerre futuriste), il n’enchante que par à-coups, particulièrement lors des fabuleux « The Boy with Death in His Eyes », « In My Skin » et « Empty Comforts », triptyque méritant à lui seul l’écoute de cette collaboration. Le reste, esquisse de choses à venir, frustre autant qu’il convainc, dans ses unions entre totalitarisme et sensibilité, nihilisme et nervosité bien vivante, rage et rêverie lors d’élans où les claviers cachent des lames de rasoir sous leurs oreillers de coton. Ce qui, dernière bizarrerie de ce mutant qui en compte beaucoup, fait de Mental Wounds not Healing une œuvre aussi facile à apprécier que difficile à analyser. Mais ça, c’est comme pour vos « plaies mentales » : mieux vaut ne pas trop y réfléchir.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

gulo gulo citer
gulo gulo
05/07/2018 12:07
Tout à fait.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Uniform / The Body
Industrial / Noise
2018 - Sacred Bones Records
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs : (1)  7.5/10
Webzines : (1)  9/10

plus d'infos sur
The Body
The Body
Industrial / Noise - 1999 - Etats-Unis
  
Uniform
Uniform
Industrial / Noise - 1992 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Dead River
02.   The Curse of Eternal Life
03.   Come and See
04.   The Boy with Death in His Eyes
05.   In My Skin
06.   We Have Always Lived in the Castle
07.   Empty Comforts

Durée : 27 minutes 15 secondes

parution
8 Juin 2018

voir aussi
Thou / The Body
Thou / The Body
You, Whom I Have Always Hated (Coll.)

2015 - Thrill Jockey Records
  
The Body
The Body
I Have Fought Against It, But I Can’t Any Longer

2018 - Thrill Jockey Records
  
The Body
The Body
Master, We Perish (EP)

2013 - At A Loss Recordings
  
Thou / The Body
Thou / The Body
Released from Love (Coll.)

2014 - Vinyl Rites
  
The Body / Braveyoung
The Body / Braveyoung
Nothing Passes (Coll.)

2011 - At A Loss Recordings
  

Essayez plutôt
Thou / The Body
Thou / The Body
You, Whom I Have Always Hated (Coll.)

2015 - Thrill Jockey Records
  
Thou / The Body
Thou / The Body
Released from Love (Coll.)

2014 - Vinyl Rites
  
Pornography
Pornography
Pornography (Compil.)
(This is a collection)

2014 - Speed Ritual Records
  
P.H.O.B.O.S.
P.H.O.B.O.S.
Atonal Hypermnesia

2012 - Megaton Mass Products
  
Saison de Rouille
Saison de Rouille
Déroutes Sans Fin

2014 - Autoproduction
  

ghUSa + Sadistic Intent
Lire le live report
Stortregn pour l'album "Emptiness Fills The Void"
Lire l'interview
Albionic Hermeticism
Ancient Hermetic Purity
Lire la chronique
Primitive Man / Unearthly Trance
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Graven Maul
Crushed Skull Moon (EP)
Lire la chronique
Carnation
Chapel Of Abhorrence
Lire la chronique
Get The Shot
Infinite Punishment
Lire la chronique
Spaceslug
Eye The Tide
Lire la chronique
White Wizzard
Infernal Overdrive
Lire la chronique
Deafheaven
Ordinary Corrupt Human Love
Lire la chronique
Lofofora
L'épreuve du concert (Live)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
PPCM #1 - Faut être un peu pessimiste (Pessimist)
Lire le podcast
Mars Red Sky
Stranded in Arcadia
Lire la chronique
Beyond Carnage
Profane Sounds Of The Flesh...
Lire la chronique
Iskald
Innhøstinga
Lire la chronique
Regnat Horrendum
Heathenland
Lire la chronique
Diocletian + Fin + Funeral Desekrator
Lire le live report
Thou
Rhea Sylvia (EP)
Lire la chronique
Wombripper
From The Depths Of Flesh
Lire la chronique
Ozzy Osbourne
No More Tears
Lire la chronique
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique
Black Sabbath
13
Lire la chronique
Blood Of The Wolf
II: Campaign Of Extermination
Lire la chronique
MoM Poésique - Saor / "La Colline sentant les thyms"
Lire le podcast
Torture Rack
Malefic Humiliation
Lire la chronique
Black Howling
Return of Primordial Stillness
Lire la chronique
Isengard
Høstmørke
Lire la chronique
Devastatiön
Drink With The Devil (EP)
Lire la chronique
Mortem
Deinós Nekrómantis
Lire la chronique