chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
117 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Graven Maul - Crushed Skull Moon

Chronique

Graven Maul Crushed Skull Moon (EP)
"Ah tiens il sonne bien le nom de ce groupe. Sympa leur logo "épineux". Le titre en impose aussi. Putain la pochette à la Riddick en jette grave! Fais voir la description. Ça donne envie! Ah et le chanteur s'appelle Thor, trop cool! Allez on va écouter ça, c'est qu'un EP 5-titres en plus. Ah putain ouais c'est ultra con, j'adore, je vais le télécharger et peut-être le chroniquer si j'ai le temps."

Et du coup ouais, j'ai un peu de temps. Graven Maul mérite bien quelques lignes. Oh, pas que ce soit le nouveau messie ou l'instigateur d'un nouveau genre. On serait même plutôt dans le régressif bête et méchant. Mais foutre Satan que ce Crushed Skull Moon botte des culs! Originaire de Fresno, Californie, le quatuor américain sort ce premier EP début janvier en autoproduction. Repérée par Redefining Darkness Records déjà responsable du couillu Wombripper, l'œuvre se voit rééditée le mois dernier en K7 pour arriver jusqu'à mes oreilles. Et elles ont bien apprécié mes oreilles, cette mixture old-school concoctée par Graven Maul. On est dans le death metal rétro et bien gras avec un riffing sombre simple et efficace, servi par une production juste parfaite, à la fois raw, puissante et bien en chair. À l'image de la musique bien vénère qui a ses quelques excès de colère comme sur le début thrashy de "Violence Is The Highest Law", ou l'accélération à la double avant la deuxième minute de "Warcry Of The Feral Coven - là le groupe utilise un tank, et ses moments, davantage présents, où c'est plutôt le marteau-pilon qui est de sorti pour du mid-tempo qui fait trembler les murs et donne envie de dégrader du matériel voire quelques visages. C'est que Graven Maul met dans son death metal une bonne dose de crust et de hardcore qui violente sauvagement les morceaux. Il fallait si attendre après tout avec des titres comme "Violence Is The Highest Law" ou "Phalanx Breaker"! On allait pas avoir à faire à du melodeath pour pucelles rebelles! Du d-beat, plutôt pataud que épileptique mais foutrement efficace ("Phalanx Breaker"!), et une petite saveur mosh. Voilà ce que l'on va retrouver sur ces cinq fessées qui laissent des traces. Certains riffs typés slam old-school font d'ailleurs penser à du NYDM ( (morceau instrumental d'intro "Crude Implements Of Death", ouverture jouissive de "Festival Of The Crushed Skull Moon"...). L'excellent growl éructé avec animosité de l'imposant chanteur, bien influencé hardcore et auréolé de quelques intonations plus criardes ou carrément vomitives, apportent encore plus de brutalité à la musique de Graven Maul qui ne fait décidément pas dans la fanfreluche. Même si différent dans le rendu car le son se fait ici plus huileux et crusty (plus krisprolls quoi!), moins blasphématoire et typé NYDM, ça me fait un peu le même effet que Damonacy. Du sombre qui racaille. Pas pour me déplaire tout ça!

Et tout ça, c'est cinq morceaux courts, directs et expéditifs sur même pas un quart d'heure de musique ultra efficace qui passe très vite. Une grosse base death metal qui tâche (tremolo, growl d'ours, mid-tempo grassouillet, leads dark), un peu de hardcore (slam, mosh, NYDM) et de crust (d-beat), le tout dans une atmosphère menaçante et dégoulinante qui ne nous veut que du mal. C'est ce qui vous attend sur ce Crushed Skull Moon vénère et punitif qui fait appel à nos plus bas instincts. Ne mentez pas, je sais que vous aimez ça! Un défouloir éclair qu'on se remet inlassablement en mode repeat tant c'est jouissif de s'en prendre plein la gueule comme ça. Évidemment, ça reste limité, pas original pour un sou et pas très finaud. C'est sa durée éphémère qui rend le truc 100% efficace. Est-ce qu'un album complet aurait le même impact? On peut émettre quelques doutes si Graven Maul ne varie pas un peu plus son propos. Mais on s'en bat les couilles en fait, on n'en est pas là. Il faut vivre le moment présent nous dit Horace. Et là c'est un bref EP musclé que les Californiens nous proposent, un viol brutal et rapide dans une ruelle sombre et crade. Un putain de tabassage en règle jubilatoire!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Graven Maul
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Graven Maul
Graven Maul
Death Metal - 2017 - Etats-Unis
  

formats
  • K7 / 13/07/2018 - Redefining Darkness Records

tracklist
01.   Crude Implements Of Death  (01:15)
02.   Violence Is The Highest Law  (02:42)
03.   Festival Of The Crushed Skull Moon  (03:33)
04.   Phalanx Breaker  (02:43)
05.   Warcry Of The Feral Coven  (03:45)

Durée : 13:58

line up
parution
13 Juillet 2018

Essayez aussi
Repugnant
Repugnant
Hecatomb (EP)

1999 - To The Death
  
Morgoth
Morgoth
Odium

1993 - Century Media Records
  
Demonic Oath
Demonic Oath
Crypt Of Mournful Summoning (Démo)

2012 - Impious Desecration
  
Withdrawn
Withdrawn
Skulls Of The Weak

2009 - Another Sphere Records
  
Gruesome
Gruesome
Dimensions Of Horror (EP)

2016 - Relapse Records
  

Mutilated By Zombies
Scripts Of Anguish
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Sinister, Or Treading The D...
Lire la chronique
Khragkh
ΓVΛΩ
Lire la chronique
Revocation
The Outer Ones
Lire la chronique
PPCM #2 - What'SUP ?! (Supuration et l'année 1993)
Lire le podcast
Daagh
Daagh (EP)
Lire la chronique
Mes hallucinations auditives : PANPHAGE
Lire le podcast
Danzig
Danzig
Lire la chronique
Satan's Satyrs
The Lucky Ones
Lire la chronique
Sleeping Peonies
Glitterghast
Lire la chronique
Cosmic Church
Täyttymys
Lire la chronique
1914
The Blind Leading The Blind
Lire la chronique
Life Of Agony
Ugly
Lire la chronique
Barús
Drowned
Lire la chronique
Evoken
Hypnagogia
Lire la chronique
Necrot
Blood Offerings
Lire la chronique
Panphage
Jord
Lire la chronique
Pillars
Onward To Nothingness
Lire la chronique
Hypocrisy + Kataklysm + The Spirit
Lire le live report
Alain Thievent de l'association LA HORDE SEQUANE (SEQUANE FEST et FOREST FEST OPEN AIR)
Lire l'interview
MYRKVID POUR LA TOURNEE 20 YEARS OF CHAOS
Lire l'interview
Satan
Cruel Magic
Lire la chronique
LADLO Fest 10th Year Anniversary - Jour 2
Au-Dessus + Déluge + Hyrgal...
Lire le live report
LADLO Fest 10th Year Anniversary - Jour 1
Aorlhac + Arkhon Infaustus ...
Lire le live report
Degredo
A Noite dos Tempos
Lire la chronique
Kwade Droes
De Duivel en zijn gore oude...
Lire la chronique
Svartsyn
In Death
Lire la chronique
Finis Omnivm
Cercle (EP)
Lire la chronique
Sepulcher
Panoptic Horror
Lire la chronique
Deathhammer
Chained To Hell
Lire la chronique