chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
98 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Curse Upon A Prayer - The Three Woes

Chronique

Curse Upon A Prayer The Three Woes (EP)
Je ne supporte pas la présentation officielle du groupe. Leur bandcamp met principalement l’accent sur leur concept, sur leur haine de l’Islam, et leur combat contre cette religion jusque sur scène. On nous y précise comme si cela allait être primordial que le groupe se fait de plus en plus connaître dans la scène grâce à ses thématiques, à ses outrages envers le Coran, et que ce nouvel EP est un prélude pacifique à l’album prévu pour 2019 qui sera un véritable « viol de Allah »…

Je n’aime pas ce genre de présentation parce qu’entre les lignes ça veut tout simplement dire que le groupe n’est pas intéressant musicalement mais qu’il fait parler par sa provocation, ou attitude, ou opinions. Je me dis qu’un jour je ferai alors un groupe de black metal qui vante les mérites des poils de chatte. Et je deviendrais célèbre grâce à cette personnalité outrancière. En concert, je cracherai de la bouche des poils de chatte sur la fosse. Et je serai un génie adulé.

Ce qui est surtout agaçant avec CURSE UPON A PRAYER, c’est qu’il n’avait pas besoin de faire croire qu’il n’avait qu’un concept à proposer. Il aurait pu se contenter de dire que la force de son black metal s’abattait sur l’extrémisme islamiste. Pas besoin de changer sa thématique, mais les compositions du groupe sont suffisamment et terriblement efficaces, elles ne méritent pas d’être reléguées au deuxième rang.

Ces trois pistes qui totalisent uniquement 17 minutes déchirent tout. Dès les premières secondes ça martèle sec, avec un riff de dingue et une voix d’outre-tombe. Immanquable, on marque un temps d’arrêt. « Ah oui ! » s'exclame-t-on. Le groupe vient de Finlande, mais sa saveur est plutôt allemande dans l’exécution sans pitié. Un son très clair pour un black metal déchainé appuyé par des guitares aux mélodies efficaces. Ah ça, on ne pourra pas dire que la formation ne défonce pas. Les oreilles en prennent un bon coup, et fait rare la tension ne baisse à aucun moment. Même si le rythme est parfois légèrement ralenti, le chanteur se laisse alors aller à quelques variations de ton. De haineux, son timbre passe à celui d’un serpent aux crocs acérés.

C’est d’un dynamisme terrifiant, ces trois pistes sont des chevauchées sur les destroyers aux yeux de braise des Enfers. C’est BOUM, BAM, droite gauche dans la face. Alors vraiment il n’y a aucune raison de mettre le concept plus en avant que la musique. Et au contraire, avec de telles compositions, on s’incline, on accepterait des thématiques de merde. On n’en voudrait pas à CURSE UPON A PRAYER s’il avouait passer son temps libre à sodomiser des poussins, à écorcher la plante des pieds des nourrissons, ou à toute autre honteuse activité.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Curse Upon A Prayer
Black Metal Puissant
2018 - Saturnal Records
notes
Chroniqueur : 4.5/5
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  4.1/5

plus d'infos sur
Curse Upon A Prayer
Curse Upon A Prayer
Black Metal Puissant - 2010 - Finlande
  

tracklist
01.   Let Thy Kingdom Come
02.   Thou Shalt Be Cursed
03.   Woe! Woe! Woe!

Durée : 16:41

parution
21 Juin 2018

Essayez aussi
Gaerea
Gaerea
Unsettling Whispers

2018 - Transcending Obscurity
  
Monarque
Monarque
Lys Noir

2013 - Sepulchral Productions
  
Massenhinrichtung
Massenhinrichtung
Zakon zbroi
(Закон зброі)

2015 - Darker Than Black
  
Orkan
Orkan
Livlaus

2015 - Dark Essence Records
  
Ulvegr
Ulvegr
Titahion: Kaos Manifest

2017 - Ashen Dominion
  

Gorod
Æthra
Lire la chronique
Radien
Maa (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Spécial 2 + Concours - Le Dernier Sabbath
Lire le podcast
Ton MoM en Stream (pilote) - Cherchons du "Medieval Death Metal"
Lire le podcast
Bloodbath
The Arrow of Satan Is Drawn
Lire la chronique
Bâ'a / Hyrgal / Verfallen
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Cerebral Rot
Cessation Of Life (Démo)
Lire la chronique
Nécrocachot
Malfeu
Lire la chronique
Kult
The Eternal Darkness I Adore
Lire la chronique
Monolyth
A Bitter End - A Brave New ...
Lire la chronique
Profane Order
Tightened Noose Of Sanctimo...
Lire la chronique
The Great Old Ones au LADLO Fest - 10th Year Anniversary
Lire l'interview
Steingrab
Jahre nach der Pest
Lire la chronique
Lucifer's Hammer
Time is Death
Lire la chronique
Livid
Beneath This Shroud, the Ea...
Lire la chronique
Deiquisitor
Downfall Of The Apostates
Lire la chronique
Infestus
Thrypsis
Lire la chronique
Author & Punisher
Beastland
Lire la chronique
Bölzer + One Tail, One Head + Orkan + Taake
Lire le live report
Vanhelgd
Deimos Sanktuarium
Lire la chronique
VƆID
Jettatura
Lire la chronique
Obskuritatem
U Kraljevstvu Mrtvih...
Lire la chronique
Behemoth
I Loved You at Your Darkest
Lire la chronique
Aorlhac au LADLO Fest - 10th year anniversary
Lire l'interview
Alchemyst
Nekromanteion
Lire la chronique
Jesus Piece
Only Self
Lire la chronique
Black Sin
Solitude Eternelle
Lire la chronique
Unholy Baptism
Volume I: The Bonds of Serv...
Lire la chronique
Frozen Graves
Frozen Graves
Lire la chronique
Les clips dans le black metal (Et ta gueule !)
Lire le biographie