chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
117 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Nahtrunar - Mysterium Tremendum

Chronique

Nahtrunar Mysterium Tremendum
L’Autrichien NAHTRUNAR avait déjà frappé fort avec son premier album, Symbolismus, chroniqué bien entendu sur Thrashocore dès sa sortie en 2015. Il enfonce encore plus profondément le clou en 2018 avec un troisième album qui a été une révélation pour beaucoup. Car effectivement, Mysterium Tremendum a apporté les corrections idéales pour réjouir un nombre d’oreilles bien plus important.

Notre groupe au lineup anonyme frappe cependant un peu moins bruyamment, mais bien plus précisément, plus intelligemment et avant tout plus directement. Il a d’abord éclairci la production pour un résultat clair et efficace. Et surtout il a fait les petits arrangement qui lui permettent de taper là où ça fait mal : des riffs ultra-mélodiques, des trémolos déchirants, des ambiances qui piochent tout autant dans l’atmosphérique que dans le mélancolique ou l’héroïque.

Résultat ? Un gros Pfiouuuuuuu. En 2017 nous avions vénéré DAUÞUZ, HAVUKRUUNU et BERGRIZEN pour réussir à nous retourner la tête avec une musique à la fois bondissante et torturée, sombre et pourtant recouverte d’une brûme lumineuse. NAHTRUNAR sera l’un de ceux qui auront provoqué les mêmes effets en 2018, aux côtés de PANPHAGE. Il en a les qualités, dont celle des compositions qui deviennent familières dès la première écoute. Tout coule de source et tout fait plaisir aux oreilles instantanément. Les 45 minutes de l’album sont un décollage assuré vers du furieux envoûtant.

Les compositions, parfaitement bien menées, ne provoquent aucune lassitude, et ce malgré des durées qui auraient pu faire douter. 7 minutes de trve black mélodique, ça peut être long si c’est répétitif. Ça ne l’est pas. Et ça ne l’est même pas sur le dernier morceau, qui fait pourtant le double : 13 minutes. C’est aussi parce que le rythme change, et que des breaks aèrent le tout, aussi bien au sein des morceaux qu’entre certains : deux intermèdes coupent l’album, en troisième et sixième positions.

L’album est au final d’une efficacité redoutable. Sa durée de vie ne sera pas éternelle, à cause de cette accessibilité trop directe, mais il saura rebooster son auditeur à coup sûr pendant un moment.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Stockwel citer
Stockwel
21/09/2018 21:21
Entièrement d'accord avec la chronique et la note
Fabulon citer
Fabulon
24/09/2018 17:21
note: 9/10
Tu as bien résumé mon sentiment, l'album ne sera peut être pas à ranger parmi les chefs d'œuvres éternels, encore que, mais pour moi il a sans aucun doute sa place dans le top 5 de l'année aux côtés du Panphage !

Pour grossir le trait, ça m'évoque un TAAKE de la bonne époque qui se serait acoquiné avec un SATYRICON période Shadowthrone.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Nahtrunar
Black Mélodique
2018 - Symbolismus Werke
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (2)  8.5/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Nahtrunar
Nahtrunar
Black Mélodique - 2013 - Autriche
  

écoutez
tracklist
01.   Mysterium Tremendum
02.   Das Verstummen der Götter
03.   Instrumental I
04.   Hagalaz, das kalte Kreuz
05.   Wilder Flug
06.   Instrumental II
07.   Im Flehen aschener Zungen

Durée : 44:25

parution
14 Février 2018

voir aussi
Nahtrunar
Nahtrunar
Symbolismus

2015 - Altare Productions
  

Essayez aussi
Iskald
Iskald
Innhøstinga

2018 - Indie Recordings
  
Baptism
Baptism
V: The Devil's Fire

2016 - Season Of Mist
  
Angantyr
Angantyr
Ulykke

2018 - Northern Silence Productions
  
Mortifera
Mortifera
IV: Sanctii tristhess

2014 - Apparitia Recordings
  
Cataplexy
Cataplexy
Devangelight

2012 - Zero Dimensional Records
  

Vlad Tepes
Celtic Poetry (Démo)
Lire la chronique
Miscarriage
Imminent Horror
Lire la chronique
PPCM #9 - Petites Promenades Côté MELODEATH (Partie 1 : Du POWER au MELODIC DEATH)
Lire le podcast
Saor
Forgotten Paths
Lire la chronique
Funereal Presence
Achatius
Lire la chronique
Fetid
Sentient Pile Of Amorphous ...
Lire la chronique
Fall Of Seraphs / Trepanator
Incarnation Of Torture (Sp...
Lire la chronique
Reversed
Widow Recluse (Démo)
Lire la chronique
Lykaionas
The Diabolical Manifesto
Lire la chronique
Thy Dying Light
Cold In Death (EP)
Lire la chronique
Le corbeau, l'ami du black metal !!!
Lire le podcast
Ascension + Necros Christos + Venenum
Lire le live report
Windhand
Eternal Return
Lire la chronique
Pensées Nocturnes
Grand Guignol Orchestra
Lire la chronique
Sinmara
Hvísl Stjarnanna
Lire la chronique
Aera
The Craving Within
Lire la chronique
Mooncitadel
Moon Calls To Wander... ......
Lire la chronique
Confessor A.D.
Too Late To Pray (EP)
Lire la chronique
Elder
Reflections Of A Floating W...
Lire la chronique
Warmoon Lord
Burning Banners of the Fune...
Lire la chronique
Véhémence
Par le sang versé
Lire la chronique
Napalm Death
Live Corruption (Live)
Lire la chronique
Menace Ruine
Union of Irreconcilables
Lire la chronique
Menace Ruine
The Die Is Cast
Lire la chronique
Affliction Gate
Last Night Wandering (EP)
Lire la chronique
Malist
In the Catacombs of Time
Lire la chronique
Lunar Shadow pour "The Smokeless Fires".
Lire l'interview
Black Citadel
Relics Of Forgotten Satanis...
Lire la chronique
Gendo Ikari
Unit 1 (EP)
Lire la chronique
Born Of Osiris
The Simulation
Lire la chronique