chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
92 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Mara - Thursian Flame

Chronique

Mara Thursian Flame
Dans le black metal suédois, on aime bien parler religion. Funeral Mist, Dissection, Watain, sans oublier Ondskapt ou feu Tormentor… Tous ces gens-là ne sont pas dévots à moitié. Et la tradition semble se perpétuer, puisque le groupe dont il est question aujourd’hui nous parle du Thursatru, soit le culte des Thurses, les géants de la mythologie nordique (en très, très gros). Le sujet fascine d’ailleurs un autre membre éminent de la scène black metal suédoise, puisque l’un des auteurs les plus reconnus du milieu n’est autre que Shamatee, ancien maître à penser d’Arckanum. Le monde est petit …

Thursian Flame est donc le second album du one-man-band suédois Mara, sorti en Mars dernier chez Throats Productions. Le géniteur du projet, un certain Vindsval (non, pas le nôtre) a préparé un condensé de sa musique qui n’excède que de peu la demi-heure. Autant dire que ça n’est pas bien long, cet album-là. Et ça tombe bien, votre serviteur apprécie de plus en plus les formats réduits.

Mara tape dans le black metal bien classique, avec une batterie au son bien naturel qui fait plaisir, des guitares qui grondent et une voix qui s’égosille. Dans la grande coutume chère à la Suède, Mara aime bien les charges rapides et agressives qui balayent tout sur leur passage. Le disque est dominé par une furie et une urgence fort agréables, qui n’hésitent pas à revenir aux origines du black metal pour presque faire dans le black/thrash parfois, comme au début de « Hatred » qui n’y va pas par quatre chemins pour raboter des mâchoires. Gros riffs bien sentis sur fond de blasts incessants, chant bien rageur et déchiré pour faire comprendre qu’on n’est pas ici pour s’émouvoir. Là, c’est la haine, et rien d’autre. Le gros « Fuck you ! » final est d’ailleurs bien d‘accord avec moi.

Mais enfin, Mara, ça n’est pas que la bagarre. C’est aussi un vrai talent pour sortir des mélodies qui ne viennent pas casser trois pattes au canard de l’originalité, mais réussissent tout de même à se faire prenante. En tout cas, le Suédois les envoie avec suffisamment de conviction pour que l’on se laisse aller à ce black metal au sans fards et sans raffinement, dévoué et sincère. Les trémolos sur « Kill Torment Destroy » ou ceux de la piste éponyme ne vont sans doute pas vous retourner, mais il est probable qu’ils parviendront à vous faire balancer la tête avec une petite moue d’approbation. D’autant plus que Mara a opté pour une production bien raclée et organique sans non plus faire dans le trop crade, qui permet d’autant plus d’apprécier la demi-heure qui passe d’ailleurs assez vite. La piste finale, « Ginnungagap », s’étale sur pas loin de 10 minutes, en commençant par une introduction bien mystique et occulte. On navigue ensuite entre mélodies inspirées, passages très réussies et d’autres moments plus quelconques. Globalement, la piste est réussie, même si on aurait aimé un épilogue plus flamboyant pour clore l’album sur une très bonne impression.

Bon, Mara, n’est pas mal. Thursian Flame est un bon album, sincère, et plutôt réussi. Ce qui empêche la franche réussite, c’est la sensation ponctuelle de voir passer des phases assez plates entre deux riffs plus intéressants, voir quelques mélodies un peu clichées… Mara est inégal, et c’est bien dommage, parce qu’il a de réelles qualités. L’album aurait pu être une des très bonnes surprises de l’année s’il avait été un peu plus constant, plus régulier dans l’effort. Au lieu de cela, il reste au rang des groupes à surveiller. On ne râle pas trop quand même, il n’y a pas lieu. Un gros « pas mal du tout », avec un petit « dommage quand même » juste derrière.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mara
Black Metal
2018 - Throats Productions
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Mara
Mara
Black Metal - 2010 - Suède
  

tracklist
01.   Intro  (01:03)
02.   Thursian Flame  (04:25)
03.   Become Free  (03:33)
04.   Kill Torment Destroy  (02:53)
05.   Skymning  (04:15)
06.   Hatred  (03:49)
07.   Eternal Death  (03:13)
08.   Ginnungagap  (09:44)

Durée : 32:55

line up
parution
28 Mars 2018

Essayez aussi
Haemoth
Haemoth
In Nomine Odium

2011 - Debemur Morti Productions
  
Seth
Seth
l'Excellence

2000 - Osmose Productions
  
Krolok
Krolok
Flying Above Ancient Ruins

2017 - Hexencave Productions
  
Fuath
Fuath
I

2016 - Neuropa Records
  
Krieg
Krieg
The Isolationist

2010 - Candlelight Records
  

Sick Of It All
Wake The Sleeping Dragon!
Lire la chronique
Le Canyon - Épisode 22 - Hit-Parade 2018
Lire le podcast
Haunt
Grimoires Of Undead Power
Lire la chronique
Embryonic Cells
Horizon
Lire la chronique
Dodsferd
Diseased Remnants of a Dyin...
Lire la chronique
Machine Head
Catharsis
Lire la chronique
Bilskirnir
In Solitary Silence
Lire la chronique
Skulmagot
Skulled To Death
Lire la chronique
Cemetery Urn
Barbaric Retribution
Lire la chronique
Svartidauði
Revelations Of The Red Sword
Lire la chronique
The Necromancers
Of Blood and Wine
Lire la chronique
Metalhertz #1 - L'influence de Chuck Schuldiner
Lire le podcast
Nag
Nagged to Death
Lire la chronique
Alone in the Mist
Useless
Lire la chronique
Outre-Tombe
Nécrovortex
Lire la chronique
Nachtmystium
Resilient (EP)
Lire la chronique
Au-Dessus + Furia + Mysticum
Lire le live report
Cénotaphe
Horizons (EP)
Lire la chronique
VƆID pour l'album "Jettatura"
Lire l'interview
Iskandr
Euprosopon
Lire la chronique
Armaggedon
The Satanic Kommandantur
Lire la chronique
Infernal Coil
Within a World Forgotten
Lire la chronique
Death Karma
The History of Death & Buri...
Lire la chronique
Mournful Congregation + Ophis
Lire le live report
Corpsessed
Impetus Of Death
Lire la chronique
Blackrat
Dread Reverence
Lire la chronique
Cadaveric Fumes / Skelethal
Heirs Of Hideous Secrecies ...
Lire la chronique
Spiritwood
The Art of the Subliminal W...
Lire la chronique
Metalhertz #3 - "La folie des compositeurs"
Lire le podcast
Requiem
Global Resistance Rising
Lire la chronique