chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
155 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Dalkhu - Lamentation and Ardent Fire

Chronique

Dalkhu Lamentation and Ardent Fire
Avant de commencer la chronique de cet album de DALKHU, un hommage. Un hommage en l’honneur de notre regretté Høsty, dont la dernière chronique remonte à janvier 2017, mais il s’était déjà fait rare en ne publiant que deux chros en une année. Et son avant-avant dernière était pour DALKHU. Qu’il avait fortement apprécié. Je reprends alors le flambeau pour parler de ces Slovènes, en espérant que notre scribouillard viendra tout de même nous donner son ressenti, nous faire savoir s’il a été à nouveau impressionné, ou au contraire déçu par Lamentation and Ardent Fire. Ou tout simplement s’il s’en bat royalement les coquillettes.

De mon côté, je n’étais pas encore tombé dans l’univers de DALKHU. Les références au death metal dont parlait Høsty ne pouvaient pas me donner envie de m’y intéresser : j’aime pas le death, même noyé dans le black. Ou si peu. Mais voilà, d’énièmes changements de line-up et ma curiosité légendaires m’ont donné envie de découvrir les nouvelles compositions du trio à nouveau remanié. Il y a évidemment l’éternel J.G., guitariste des origines qui fait aussi la basse désormais, le batteur Kalki qui revient après avoir laissé la main sur le deuxième album, et un tout nouveau chanteur, Lucerus, que les amateurs de black connaissent dans CVINGER. Enfin... les plus curieux parce que cette formation est encore assez confidentielle...

Eh bien la musique du groupe refait la part belle au black. On n’est pas encore dans le Trve, même si c’est DALKHU, mais l’étiquette black metal est bien justifiée. On ne dira plus que c’est du death trempé dans le black, mais bien un équilibre entre les deux styles. Et il y a des moments forts. Et d’autres totalement ennuyeux. Mais je le répète, je suis un très mauvais client en termes de musique death, donc dès que cette influence est trop mise en avant sur cet opus, j’ai des boutons qui apparaissent sur le gland. Et ce sont alors principalement - voire uniquement - « Rime » et « The Dead Sleep with their Eyes Open » qui arrivent à me convaincre. Le premier pour ses riffs aux ambiances martiales et héroïques, le deuxième pour son aspect froid, son rythme faussement soutenu et des chœurs masculins inattendus. Là, je relève la tête.

Je relève la tête du reste. De ces autres pistes qui m’ont la plupart du temps glissé dessus. Ça ronronne trop pour me convenir parce que ça veut bouriner, et que même si ça le fait bien, cela ne me procure pas beaucoup de sensations. C’est vilain pour être vilain, mais sans qu’il n’y ait grand chose derrière. Et alors que c’est exécuté correctement, proprement, et énergiquement, je n’éprouve pas le besoin d’approfondir, d’y revenir. Peut-être qu’avec un peu plus d’éléments ajoutés, comme le côté ésothérique sur les 30 dernières secondes de « Profanity Galore », j’y aurais trouvé mon compte. Résultat insuffisant pour mes oreilles...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Høsty citer
Høsty
25/09/2018 00:17
Merci pour l'hommage Sakri, ça fait plaisirs !

Je suis également assez mitigé sur cette nouvelle sortie.
Je reconnais par moments le groupe qui m'avait ébouriffé y'a 2ans, mais c'est beaucoup plus rare que sur Descend...
J'ai l'impression que le groupe a fait marche arrière, et je verrais plus cet album entre les deux premiers albums, tant de nombreux passages dispensables me rappellent le banal Imperator.

Bref, je vais continuer à creuser Dalkhu (ouais, j'ai tenu 3 paragraphe moi aussi...), mais cet album est pour l'instant une petite déception...
gulo gulo citer
gulo gulo
24/09/2018 20:33
Rien que pour avoir attendu le troisième paragraphe, respect.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dalkhu
Black death metal
2018 - Godz Ov War Productions
notes
Chroniqueur : 5.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (3)  8.5/10

plus d'infos sur
Dalkhu
Dalkhu
Black death metal - 2003 - Slovénie
  

tracklist
01.   Profanity Galore
02.   I Am
03.   Rime
04.   A Race Without Hope
05.   Gaps of Existence
06.   The Dead Sleep with Their Eyes Open
07.   Night

Durée : 42:50

line up
parution
17 Septembre 2018

voir aussi
Dalkhu
Dalkhu
Descend... Into Nothingness

2015 - Satanath Records
  

Essayez plutôt
In Vain
In Vain
Currents

2018 - Indie Recordings
  
Necrophobic
Necrophobic
Bloodhymns

2002 - Hammerheart Records
  
Ævangelist
Ævangelist
Enthrall to the Void of Bliss

2015 - 20 Buck Spin Records
  
In Aeternum
In Aeternum
Nuclear Armageddon

2003 - Agonia Records
  
Temple Of Baal
Temple Of Baal
Verses Of Fire

2013 - Agonia Records
  

Mavorim
Der König Ist Tot (EP)
Lire la chronique
Helms Alee
Stillicide
Lire la chronique
Wolfkrieg
Wolvish Reign
Lire la chronique
Magic Circle
Departed Souls
Lire la chronique
Full Of Hell
Weeping Choir
Lire la chronique
Ataraxie + Dionysiaque + Mauvaise Foi
Lire le live report
Time Lurker / Cepheide
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Pissgrave
Posthumous Humiliation
Lire la chronique
Devin Townsend
Empath
Lire la chronique
Grimgotts
Dragons of the Ages
Lire la chronique
Fields of the Nephilim
Elizium
Lire la chronique
Vale Of Pnath
Accursed (EP)
Lire la chronique
Warkunt
Of Ruins And Agony
Lire la chronique
Vision-Conquest-Discipline European Conquest 2019
Doombringer + Mgla + Revenge
Lire le live report
Zaum
Divination
Lire la chronique
Indian Nightmare
Taking Back The Land
Lire la chronique
Moloth
Reconquista
Lire la chronique
Soundgarden
King Animal
Lire la chronique
Le Canyon - S2//Épisode 4 - Rétro-Satanisme et tartinage à l’Italienne
Lire le podcast
Coffin Rot
Coffin Rot (Démo)
Lire la chronique
Mondfinsternis
Galdrastafir
Lire la chronique
PPCM #16 - Top 5 du Thrash qui tache
Lire le podcast
Nightfog Descends
Promo Tape 2018 (Démo)
Lire la chronique
Metalhertz - S02E03 - Surveillez le ciel!
Lire le podcast
Void Of Silence
The Sky Over
Lire la chronique
Keys of Orthanc
Dush agh Golnauk
Lire la chronique
Godskill
The Gatherer Of Fear And Blood
Lire la chronique
BLACK METAL 1990-1994 : Le top 10 / Le pas-top 3
Lire le podcast
Totalitarian
Bloodlands (EP)
Lire la chronique
Malenuit
Incandescente (EP)
Lire la chronique