chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Candelabrum - Portals

Chronique

Candelabrum Portals
Je ne m’attendais pas à dire ce que je vais dire dans cette chro avec le nouvel album des Portugais de CANDELABRUM, car tout en restant fidèles à leurs préceptes, ils ont effectué une légère mue. Alors que la dernière fois je faisais référence à du vieux BURZUM à cause de claviers hypnotiques, j’ai cette fois-ci beaucoup plus pensé à… SUMMONING !

Oh putain ! Je sais moi-même qu’il faut des couilles grosses comme la tête de Sagamore pour affirmer ça ! Mais s’il y a une chose que je refuse, c’est de ne pas présenter un album comme je l’ai ressenti. Et ces 4 pistes, elles m’ont envoyées sur les terres des Autrichiens. Mais attention, le groupe portugais est un SUMMONING sombre. Il est le Yin de leur Yang. Alors que ces derniers prennent leur envol dans la Terre du Milieu, qu’ils explorent les montagnes enneigées, les vallées luxuriantes, la beauté des forêts frappées par les rayons du soleil et drapées dans une nuit claire, eh bien les premiers sont dans les souterrains, ils sont dans des grottes, des cavités desquelles ils ne peuvent s’extraire. La lumière à laquelle ils ne sont pas habitués les rendrait aveugles.

C’est dans ce sens-là que je considère CANDELABRUM comme un SUMMONING sale, un SUMMONING des Ténèbres. Il est donc, lui, empreint d’arrangements au son raw, de cris de souffrance, de mélodies chétives, torturées… Il n’y a pas d’issue dans le monde du Portugais. Certains d’entre vous, plus terre à terre que moi, diront qu’il s’agit tout bonnement de black metal raw avec quelques éléments doom, quelques incursions nerveuses de rythmes effrénés. Oui, mais ça ce sont les moyens, quand moi je parle de résultat.

L’album est court, avec 33 minutes, mais il n’aurait pas été meilleur en étant plus long. Principalement parce que la dernière piste, « Death Enthroned in White Marble », engendre à elle seule 16 minutes. Et elle fait vraiment office de monument, de long bloc qui se dévoile lentement tout en faisant quelques retours en arrière. Un titre qui tient en haleine, et qui sait assouvir la soif.

Au contraire, « Towards Death » ne fait qu’une minute. C’est une intro au clavier qui plante le décor : désolé, froid, sombre. « The Axis of Existence » en fait 10. « Dusk, Poisoner of Souls » 6.

Pas besoin d’en dire plus, CANDELABRUM ne se raconte pas plus que cela. Il s’écoute, il se savoure dans le noir, il pénètre la peau, il incite à la déprime.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Candelabrum
Black Metal
2018 - Altare Productions
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (5)  8.3/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Candelabrum
Candelabrum
Black Metal - 2014 - Portugal
  

tracklist
01.   Towards Death
02.   The Axis of Existence
03.   Dusk, Poisoner of Souls
04.   Death Enthroned in White Marble - Part I, II & III

Durée : 33:40

parution
23 Juillet 2018

voir aussi
Candelabrum
Candelabrum
The Gathering (Compil.)

2016 - Altare Productions
  
Candelabrum
Candelabrum
Necrotelepathy

2016 - Altare Productions
  

Essayez aussi
Arizmenda
Arizmenda
Stillbirth in the Temple of Venus

2014 - Crepusculo Negro
  
Aosoth
Aosoth
III

2011 - Agonia Records
  
Drudkh
Drudkh
Handful Of Stars

2010 - Underground Activists
  
Mavorim
Mavorim
Silent Leges Inter Arma

2018 - Purity Through Fire
  
Autarcie
Autarcie
Epoque Révolue

2012 - Dernier Bastion
  

The Phantom Carriage
7-Year Epilogue
Lire la chronique
Athanatheos
Jerusalem (or how Yahveh be...
Lire la chronique
Smile
What a Wonderful World (EP)
Lire la chronique
Fange
Poigne (EP)
Lire la chronique
Electric Wizard
Let Us Prey
Lire la chronique
Crowbar
Odd Fellows Rest
Lire la chronique
Dawn of Nil
Culminating Ruins
Lire la chronique
Sombre Héritage
Alpha Ursae Minoris
Lire la chronique
Candiria
Surrealistic Madness
Lire la chronique
Devouring Void
Septic Fluid Dripping From ...
Lire la chronique
Vaal
Visioen Van Het Verborgen Land
Lire la chronique
Mourning Beloveth / The Ruins Of Beverast
Don’t Walk on the Mass Grav...
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Bait
Revelation Of The Pure
Lire la chronique
Mora Prokaza
By Chance
Lire la chronique
Meurtrières
Meurtrières (EP)
Lire la chronique
Irae
Lurking in the Depths
Lire la chronique
Death Courier
Necrotic Verses
Lire la chronique
Bašmu
Enshrined In Eternity
Lire la chronique
Exocrine
Maelstrom
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
Bezwering
Aan De Wormen Overgeleverd
Lire la chronique
Odiosior
Odiosior (EP)
Lire la chronique
Non Serviam
Le Cœur Bat
Lire la chronique
Hum
Inlet
Lire la chronique
Nexion
Seven Oracles
Lire la chronique
Mosaic
Secret Ambrosian Fire
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Gloom
Rider of the Last Light
Lire la chronique
Witchcraft
Legend
Lire la chronique