chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
92 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Black Citadel - Relics Of Forgotten Satanist Wisdom

Chronique

Black Citadel Relics Of Forgotten Satanist Wisdom (Compil.)
Formation américaine évoluant dans les sphères les plus obscures de l’underground, Black Citadel nourrit comme bien d’autres groupes de la même espèce un goût particulièrement prononcé pour l’anonymat et le mystère. On ne sait donc finalement pas grand-chose au sujet de cette entité si ce n’est qu’elle est donc originaire des Etats-Unis, qu’elle semble être, d’après la photo disponible sur Metal Archives, un one-man band et qu’il se pourrait qu’elle ne soit à ce jour plus d’actualité à en croire cette petite phrase sans équivoque inscrite à l’intérieur de la pochette de cette compilation : "Black Citadel is Dead.".

Intitulée Relics Of Forgotten Satanist Wisdom, cette compilation disponible uniquement en vinyle et en cassette regroupe tout ce qu’a pu sortir Black Citadel depuis sa formation à l’exception cependant du titre « Luciferian Scrolls » qui figure sur un split paru l’année dernière en compagnie du projet canadien Bašmu. Présentés par ordre chronologique, on trouve donc dans un premier temps les deux titres d’un EP éponyme sorti en 2016 auxquels vont venir se succéder ceux de la démo Ancestral Shadows parue la même année puis ceux des splits avec Order Of Darkness et Funeral Altar sortis en 2017. Soit un total de sept titres pour un peu plus de quarante-deux minutes d’un Black Metal particulièrement rudimentaire.

Garant d’un certain esthétisme visuel, musical et idéologique, Black Citadel n’entend pas vous faciliter la tâche. Si vous souhaitez ainsi pénétrer l’univers de cette entité américaine il vous faudra vous accommoder d’une production extrêmement bancale relevant davantage de l’amateurisme qu’autre chose. Grain à tous les étages, saturation extrême, voix lointaine, perdue dans les caves d’HLM qui ont servi de studio d’enregistrement... Bref, tout ce qu’il faut ou presque pour laisser même les plus endurcit sur le pas de la porte. Les choses s’améliorent un peu selon les enregistrements mais dans l’ensemble cela reste bien évidemment assez typique de cette « nouvelle » scène portée par des groupes tels que Black Cilice, Candelabrum, Orgy Of Carrion, Obskuritatem, Lampir et compagnie. Que l’on aime ou pas, cela donne en tout cas un charme particulier à ces quelques enregistrements, leur conférant une aura particulièrement sinistre et malsaine.

A l’image du travail (ou du non-travail diront certains) effectué sur la production, le Black Metal de Black Citadel se montre lui aussi extrêmement primitif. Riffs à trois notes répétés ad-nauseam, petites mélodies perfides perdues dans les méandres d’une production volontairement exécrable, batterie haletante à base de blasts tranquilles ou de tchouka-tchouka hérités de la scène Punk, ralentissement maladifs et voix agonisantes flottant loin, loin derrière… Une recette que les amateurs du genre connaissent bien et qui, de toute façon, ne se destine qu’à eux et à eux seuls. Présentés de la sorte, on pourrait croire que je ne suis pas de ceux qui adhèrent aux propos de Black Citadel et plus généralement à ce genre de groupes mais non, ce n’est pas vrai. J’ai une réelle sympathie ainsi qu’un vif intérêt pour ce type de Black Metal cru et abrasif qui, s’il s’encombre parfois d’une attitude un poil trop élitiste (pressages extrêmement limités, informations distillées au compte-goutte, musique hermétique au possible), réussit à développer des atmosphères particulièrement puissantes proches de ce qui se faisant dans le Black Metal au début des années 90 (sensation de peur, musique glaciale et oppressante, sentiments individualistes et profondément misanthropes).

A priori, il n’y a donc plus rien à attendre de Black Citadel qui, malgré un split paru l’année dernière, semble avoir passé l’arme à gauche depuis déjà un petit moment maintenant. Quoi qu’il en soit, si ce genre de Black Metal ne vous effraie pas et qu’il éveil en vous une certaine excitation par les mystères qui l’entourent, cette production extrêmement cradingue et ces atmosphères de caves humides et sombres, cette compilation ne devrait pas manquer de vous intéresser. Les autres auront de toute façon été découragés depuis bien longtemps face à de tels propos.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Black Citadel
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Black Citadel
Black Citadel
Black Metal - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Laughing Towards Golgotha  (04:10)
02.   Masking The Chamber  (05:47)
03.   Ancestral Shadows  (07:05)
04.   Decaying Apparitions  (04:46)
05.   Malevolent Hatred Amongst The Storm  (05:01)
06.   Monstrosity Of Being  (08:34)
07.   The Moon's Spell  (07:28)

Durée : 42:51

parution
4 Juillet 2018

Essayez aussi
Deathspell Omega
Deathspell Omega
Veritas Diaboli Manet In Aeturnum (MCD)
(Chaining The Katechon)

2008 - Norma Evangelium Diaboli
  
Martröð
Martröð
Transmutation Of Wounds (EP)

2016 - Terratur Possessions
  
Cultes Des Ghoules
Cultes Des Ghoules
Sinister, Or Treading The Darker Paths

2018 - Hells Headbangers Records
  
Haunt
Haunt
Grimoires Of Undead Power

2018 - GreySun Records
  
Impious Baptism
Impious Baptism
Wrath Of The Apex Predator

2013 - Hells Headbangers Records
  

Damnation Defaced
The Devourer
Lire la chronique
Malum
Legion
Lire la chronique
ALL #1 - L'histoire conceptuelle de l'album "Hypertrace"
Lire le podcast
METAL MEAN FESTIVAL XV - 2019
Asphyx + Au-Dessus + Bloodb...
Lire le live report
Kaltfront
Feuernacht
Lire la chronique
Morbid Illusion
In the Crypt of the Stifled
Lire la chronique
Detherous
Hacked To Death
Lire la chronique
ShadowStrike
Legends of Human Spirit
Lire la chronique
Oranssi Pazuzu
Kevät / Värimyrsky (EP)
Lire la chronique
Shit Life
Reign In Bud
Lire la chronique
State Faults
Resonate/Desperate
Lire la chronique
Ebola
III
Lire la chronique
Rogga Johansson
Entrance To The Otherwhere
Lire la chronique
Black Majesty
Seventh Kingdom of Edom (EP)
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
Ravenzang
Uit een duister verleden
Lire la chronique
DISOWNING pour l'album "Human Cattle"
Lire l'interview
Cerebral Rot
Odious Descent Into Decay
Lire la chronique
Hate
Auric Gates Of Veles
Lire la chronique
Shape Of Despair
Shades Of...
Lire la chronique
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast
PPCM #21 - Ces ALBUMS que JE NE DEVAIS PAS AIMER
Lire le podcast
Destruction
Born To Perish
Lire la chronique
Metal Church
Damned If You Do
Lire la chronique
Gestapo 666
Satanic Shariah
Lire la chronique
Memoriam
Requiem For Mankind
Lire la chronique
Beheaded
Only Death Can Save You
Lire la chronique
Epitaphe
I
Lire la chronique
Burial Remains
Trinity Of Deception
Lire la chronique