chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
89 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Outre - Hollow Earth

Chronique

Outre Hollow Earth
Ah bah mince, j’ai oublié de chroniquer OUTRE. Je savais que certains l’attendaient pourtant cette chronique. Enfin, plus que la chronique, c’est d’abord l’album qu’ils avaient attendu. Trois petites années ont été nécessaires pour donner une suite à un Ghost Chants surprise qui, sans faire non plus l’unanimité, avait été une révélation pour certains. Et même les labels se sont bougés pour les signer et c’est finalement le bien connu Français Debemur Morti qui a remporté la popotière. Et ainsi est sorti en octobre 2018 ce deuxième album, qui arrive à égaler son prédécesseur sur au moins deux points ! Le nombre de piste : 7. Et encore plus formidable, la durée de l’opus : 36:41. Exactement la même durée au poil de fion près !

Niveau line-up par contre, petits changements. Trois membres restent : Damian Igielski bien sûr vu qu’il est la tête du groupe, Marcin Radecki, et Maciej Pelczar. N’essayons pas de mémoriser ces noms, c’est impossible. Par contre au revoir Mateusz Jamróz, et bonjour Krzysztof Sojda aux guitares. Et surtout, surtout ! bonjour à Mateusz Zborowski, le nouveau chanteur ! Bah oui, tout de même, une voix peut tout à fait changer une ambiance, une couleur, une orientation. Les instruments aussi, mais une voix, c’est avant tout une vitrine. Et là, cette voix est encore plus rauque que la précédente. Rauque force 10. Et sans vouloir faire de vilain jeu de mot, elle semble vraiment venir d’outre tombe.

La musique aussi d’ailleurs vient des tréfonds des Ténèbres et les trois adjectifs qui me sont revenus à chaque écoute ont été « massif », « cauchemardesque » et « linéaire ». Ah oui, il y a un intrus, un terme plutôt négatif termine ma liste. Bon, je peux commencer par là, d’autant que c’est véritablement un reproche 100% subjectif, mais j’ai été gêné par une formule qui tourne trop en rond. On me rétorquera que parmi mes groupes fétiches beaucoup font toujours la même chose, ou bien que c’est avoir son style, son univers que de faire des titres assez semblables, mais chez OUTRE, ça me perturbe. Je suis vite lassé finalement de ses ingrédients, aussi excellents soient-ils à petites doses… c’est qu’il n’est pas évident de se manger d’une traite ces compositions « massives » et « cauchemardesques ». La batterie fait le gros du travail en étant trois fois plus agressive que les guitares, qui sont plus en retrait et font un travail plus vicieux, plus malin. Elles savent elles-aussi pousser des gueulantes, et parfois même des déferlantes, mais elles sont très fortes pour juste ajouter un zeste de mélodies froides.

Il y a donc bien des qualités, mais ce nouvel album me laisse une impression en demi-teinte. Les riffs dissonants, les ambiances un peu trop enflammées ne me vont pas sur la durée. Mais un titre comme ça, histoire de se prendre un petit coup derrière la nuque avant le dodo, ça me convient. Pour les amateurs du style par contre, c'est du petit lait !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

zoltar citer
zoltar
05/02/2019 17:54
Pareil. J'adore le disque, notamment grâce à la vivacité de son batteur, monstrueux.
Høsty citer
Høsty
31/01/2019 11:00
Comme le précédent, ça fait bonne impression à la première écoute mais le soufflet retombe finalement assez vite. C'est bien foutu mais ça manque vraiment de profondeur dans les compo pour marquer les esprits et avoir une durée de vie solide.
gulo gulo citer
gulo gulo
31/01/2019 10:09
Trop polac pour moi, à première vue.
BBB citer
BBB
31/01/2019 13:24
note: 8/10
J'en ai pas encore vraiment fait le tour, mais je place l'album dans mon top10 2018.
Et puis Maciej Pelczar, comment dire... son jeu m'avait déjà complètement scotché dans Biesy.
On en reparlera d'ici 3 mois histoire de voir s'il me fait toujours autant d'effet.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Outre
Black Metal Orthodoxe Dissonant
2018 - Debemur Morti Productions
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs : (4)  8.38/10
Webzines : (3)  7.67/10

plus d'infos sur
Outre
Outre
Black Metal Orthodoxe Dissonant - 2012 - Pologne
  

tracklist
01.   Spheres within
02.   The Order of Abhorrence
03.   Combustion
04.   Let the Earth be Silent
05.   Distant Daylight
06.   Aberrations
07.   Hollow Earth

Durée : 36:41

parution
26 Octobre 2018

Damnation Defaced
The Devourer
Lire la chronique
Malum
Legion
Lire la chronique
ALL #1 - L'histoire conceptuelle de l'album "Hypertrace"
Lire le podcast
METAL MEAN FESTIVAL XV - 2019
Asphyx + Au-Dessus + Bloodb...
Lire le live report
Kaltfront
Feuernacht
Lire la chronique
Morbid Illusion
In the Crypt of the Stifled
Lire la chronique
Detherous
Hacked To Death
Lire la chronique
ShadowStrike
Legends of Human Spirit
Lire la chronique
Oranssi Pazuzu
Kevät / Värimyrsky (EP)
Lire la chronique
Shit Life
Reign In Bud
Lire la chronique
State Faults
Resonate/Desperate
Lire la chronique
Ebola
III
Lire la chronique
Rogga Johansson
Entrance To The Otherwhere
Lire la chronique
Black Majesty
Seventh Kingdom of Edom (EP)
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
Ravenzang
Uit een duister verleden
Lire la chronique
DISOWNING pour l'album "Human Cattle"
Lire l'interview
Cerebral Rot
Odious Descent Into Decay
Lire la chronique
Hate
Auric Gates Of Veles
Lire la chronique
Shape Of Despair
Shades Of...
Lire la chronique
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast
PPCM #21 - Ces ALBUMS que JE NE DEVAIS PAS AIMER
Lire le podcast
Destruction
Born To Perish
Lire la chronique
Metal Church
Damned If You Do
Lire la chronique
Gestapo 666
Satanic Shariah
Lire la chronique
Memoriam
Requiem For Mankind
Lire la chronique
Beheaded
Only Death Can Save You
Lire la chronique
Epitaphe
I
Lire la chronique
Burial Remains
Trinity Of Deception
Lire la chronique