chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
123 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Véhémence - Par le sang versé

Chronique

Véhémence Par le sang versé
En 2015, j’ai chroniqué Assiégé dans ces pages. Et j’avais été incendiaire avec les vocaux. Je n’avais pas été le seul, et il y a encore quelques semaines, je voyais un message à propos des groupes excellents mais avec un chanteur à la ramasse citer VEHEMENCE. Eh bien bonne nouvelle, B.R. ne fait plus partie du groupe. Il reste la véritable tête du projet, Tulzcha, qui a décidé aussi de lacher la batterie, et donc de faire appel à deux nouveaux membres. Et il s’est bien entouré le bougre : c’est le célèbre Hyvermor qui est devenu chanteur et le non moins réputé Autrichien Thomas Leitner qui a pris la place de batteur. Le premier est célèbre pour son label Antiq Records ainsi que pour ses nombreuses formations dont HANTERNOZ et GRYLLE. Le second pour avoir déjà 10 ans au compteur auprès d’IRDORATH et surtout pour avoir intégré récemment WALLACHIA. Pour la petite histoire, il est né en 1993, un an après la formation de WALLACHIA !

J’avais été dur avec les vocaux du premier album du groupe français VEHEMENCE, mais très enthousiaste de la musique en elle-même. Elle s’est encore amélioré. Et du coup Par le sang versé devient un deuxième essai réussi. Excellent même. Imaginez un instant la rencontre entre AORLHAC, SUHNOPFER, BRAN BARR, VALUATIR et BLESSED IN SIN. Pour rester dans des références françaises ! C’est à dire qu’il y a du médiéval, de l’epic, de l’énergie, des hymnes, du dynamisme, du rythme, des légendes, des surprises.

Et ça commence très fort en plus. Un titre de 9 minutes qui ne commence pas par une intro bidon, mais tout de suite les instruments principaux pour une entrée en matière qui fait monter la sauce sur la première minute. On sent qu’il va se passer un truc, c’est dès ce moment-là qu’on le comprend, avec la batterie qui nous lance des frappes accueillantes et un riff déjà inoubliable qui commence. Et après une grosse minute, on est déjà chaud et les vocaux commencent. Eux aussi sont chaleureux, et nous rassurent directement sur la tournure du groupe. Encore désolé pour l’ancien chanteur, mais qu’est-ce que ça fait du bien d’en avoir un vrai dans cette formation. Et il n’y a que trente secondes de plus à attendre pour se manger des gros bon chœurs masculins dans la face, venus se greffer sur les mélodies entrainantes. Une minute plus tard, solo qui perfore tout, les chœurs qui reviennent, la musique qui ne s’arrête jamais de galoper... C’est bon, c’est du tout bon. Et ça le reste en plus !

Sur cet album, il n’y a pas de mauvais moment ! On a un tout petit peu de répit, et heureusement vu la tension des ambiances, mais c’est à travers quelques passages plus acoustiques, comme sur les 2 minutes de « L’étrange clairière : Partie I », qui appuie particulièrement sur le côté médiéval de notre bête, et comme sur « Le sous-bois, à trois lieues du château » avec un beau duo gutiare / flûte. Mais à part ces deux moments plus apaisés, c’est la folie tout le temps. On chevauche l’ancien temps, on galope à vive allure. Et attention, les passages « médiévaux » ne prennent pas toute la place du tout. On va retrouver un instrument plus traditionnel par ci par là, mais à petite doses, asns être envahissant,comme sur le titre qui m’a tellement KRODA : « Passage dans les douves »).

Les autres avantages sont dans la personnaité avec des paroles qui sont audibles ! On apprécie ! Et un visuel aussi particulier, même si c'est tout de suite facile de sentir la signature Antiq. Alors je sais que SUHNOPFER va sortir un album dans les mois qui viennent. Je sais que beaucoup attendent SAOR et ses ambiances scottish. Mais VEHEMENCE fait oublier pour l’instant ces deux sorties attendues, et toutes les autres, même le MALIST qui m’a pourtant très bien fait débuter l’année, dans un style différent...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

11 COMMENTAIRE(S)

ellestin citer
ellestin
14/03/2019 16:25
Une belle sortie oui mais je sais pas, je garde le précédent en haute estime. Plus cru, plus galvanisant. Sachant que le chant ne m'y pose aucun problème.
Stockwel citer
Stockwel
09/03/2019 17:12
Vraiment excellent, 9,5/10 pour moi !
uruk citer
uruk
18/02/2019 10:32
Excellent, tout à fait mon genre !
seb niggurath citer
seb niggurath
09/02/2019 15:02
moi je lis "blessed in sin" dans la chronique j'écoute et c'est vrai que y en à le parfum, avec la petite touche "noctis" en plus
1kvltissime citer
1kvltissime
05/02/2019 17:05
Tout pareil que vous. Les extraits sur le net m'ont transporté. J'attends le disque avec impatience et j'essaierai de ne pas l'écouter en entier sur le net avant de le recevoir (ce que je n'ai pu m'éviter de faire avec Forgotten Paths qui vient tout juste d'être mis en ligne...)
Sagamore citer
Sagamore
05/02/2019 08:27
Fabulon a écrit : J'ai écouté deux extraits (plutôt très bons) et j'attends maintenant de recevoir l'album pour m'en faire un idée précise, mais d'ores et déjà on peut dire que le changement de chanteur est un soulagement!


Même chose... Première fois que je commande un truc "à l'aveugle" qui soit sorti chez Antiq. On verra, mais je ne me fais pas trop de soucis.
Jean-Clint citer
Jean-Clint
04/02/2019 16:43
note: 9/10
Du même avis que tout le monde pour dire que le chant était le principal problème (très en décalage par rapport au style pratiqué), ceci est désormais résolu tant le remplaçant est convaincant. Sinon les titres en écoute sur le net sont excellents, on sent que Tulzcha a pris de l'expérience et le nouveau batteur fait un super boulot. Entrainant à souhait et addictif j'ai hâte de l'écouter en entier tant il s'annonce déjà comme un outsider sérieux à l'album Black français de l'année !
Fabulon citer
Fabulon
04/02/2019 16:26
note: 8.5/10
J'ai écouté deux extraits (plutôt très bons) et j'attends maintenant de recevoir l'album pour m'en faire un idée précise, mais d'ores et déjà on peut dire que le changement de chanteur est un soulagement!
Sagamore citer
Sagamore
04/02/2019 16:18
Le groupe m'en avait touché une sans faire bouger l'autre, mais là, vu les retours, je vais me pencher plus sérieusement sur l'affaire.
dantefever citer
dantefever
04/02/2019 16:06
Vu le foin qu'il y a autours de cet album, il a intérêt à être effectivement aussi bon que ce qui a été claironné partout
Raziel citer
Raziel
04/02/2019 15:45
J'avais fait le même constat sur Vs. Cette voix...
Pour le reste, Véhémence a en effet toujours tenu la route et ce nouvel effort ne devrait pas décevoir les fans. Un bon cru.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Véhémence
Black Metal Médiéval
2019 - Antiq Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (4)  8.63/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Véhémence
Véhémence
Black Metal Médiéval - France
  

tracklist
01.   Par le sang versé
02.   La sorcière du bois lunerive
03.   L'étrange clairière: partie I
04.   L'étrange clairière: partie II
05.   La dernière chevauchée
06.   Le sous bois, à trois lieues du château
07.   Passage dans les douves
08.   La fronde des anges

Durée : 58:27

parution
2 Février 2019

voir aussi
Véhémence
Véhémence
Assiégé

2015 - Aeternitas Tenebrarum Musicae Fundamentum
  

Essayez aussi
Darkenhöld
Darkenhöld
Castellum (Rééd.)

2014 - Les Acteurs de l'Ombre
  
Equilibrium
Equilibrium
Turis Fratyr

2005 - Black Attakk
  
Darkenhöld
Darkenhöld
Echoes from the Stone Keeper

2012 - Those Opposed Records
  
Grylle
Grylle
Les Grandes Compagnies

2019 - Antiq Records
  
Ungfell
Ungfell
Tôtbringære

2017 - Graceless Recordings
  

Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique
The Lord Weird Slough Feg
New Organon
Lire la chronique
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Flamen
Furor Lunae
Lire la chronique
Grylle
Les Grandes Compagnies
Lire la chronique
Encoffinized
Chambers Of Deprivation
Lire la chronique