chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
143 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Mavorim - Der König Ist Tot

Chronique

Mavorim Der König Ist Tot (EP)
Comme je vous l’expliquai brièvement lors de ma chronique de Heimkehr, P. a sorti l’essentiel des productions de Mavorim par ses propres moyens avant d’être finalement repéré par le label allemand Purity Through Fire. Une signature officialisée par la sortie en décembre dernier d’un premier album sur lequel je reviendrai prochainement mais qui aura vu également la réédition de certaines de ces précédentes sorties à commencer par ce EP intitulé Der König Ist Tot paru quelques jours seulement avant Silent Leges Inter Arma.

Ce EP d’une durée peu excessive (un peu plus de seize minutes) propose cinq nouveaux morceaux ne figurant ni sur la démo de 2016 ni sur l’album alors à venir. Mais de ces cinq titres nous n’en retiendrons finalement que deux puisque "Weisheit Und Kraft", "Jagd" et "Monolith", ne sont qu’introduction, interlude et conclusion n’excédant pas les deux minutes (et encore, je suis large en disant cela). Des pistes loin d’être désagréables grâce à ces sonorités électroniques toutes en rondeurs qui ne sont pas sans rappeler ce que l’on peut trouver chez Summoning ("Weisheit Und Kraft" et "Jagd") Mesarthim et Antimateria ("Monolith").

Der König Ist Tot débute ainsi véritablement avec le titre "Das Alte Blut". Un morceau marqué par un riff mélodique et épique joué et décliné par P. tout au long de ces six minutes. Simple dans sa confection ainsi que dans son exécution, ce morceau n’en revêt pas moins un caractère marquant grâce à cette mélodie principale particulièrement entêtante qui ne va alors plus nous quitter. De la même manière, ce refrain et ces chœurs pour le moins fédérateurs participent également à rendre "Das Alte Blut" extrêmement efficace malgré la relative simplicité du morceau. Un morceau qui va évoluer rythmiquement à mesure qu’il progresse dans le temps, proposant ainsi un enchaînement de séquences allant du tchouka-tchouka aux blasts sans oublier quelques moments de retenu bienvenues.

"Der König Ist Tot" ne va pas jouer autant la carte de l’affect, préférant opter dans un premier temps pour une approche plus directe et frontale. Une fois de plus très classique, on sent ici encore le poids des influences d’Absurd sur le Black Metal de Mavorim. Une musique froide et revancharde, empreinte de nostalgie et toujours autant marquée par ces petites mélodies entêtantes (notamment sur la dernière partie du morceau) et ces rythmiques haletantes héritées de la scène Punk. Là encore, il n’y a rien de bien sorcier ni de novateur dans ce que propose ici le one-man band mais si on est quelque peu sensible aux charmes (musicalement parlant j’entends) des sulfureux allemands alors Mavorim possède effectivement de sérieux atouts pour vous séduire.

Deux titres, peu importe le format, cela semble toujours trop court. Heureusement, ces derniers sont suffisamment de bonne qualité pour aider à faire passer la pilule. Une pilule de toute façon bien vite digérée puisque les gens intéressés par Mavorim auront rapidement porté leur intérêt sur l’album Silent Leges Inter Arma paru seulement quelques jours plus tard. En attendant, si vous êtes du genre à creuser la discographie d’un groupe qui vous a tapé dans l’œil ou que plus globalement vous êtes amateurs de ce qu’à pu produire un groupe comme Absurd en son temps, je ne saurais que trop vous conseiller de jeter une oreille attentive à la musique de Mavorim.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mavorim
Black Metal
2018 - Purity Through Fire
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Mavorim
Mavorim
Black Metal - 2014 - Allemagne
  

tracklist
01.   Weisheit Und Kraft  (01:39)
02.   Das Alte Blut  (05:46)
03.   Jagd  (01:27)
04.   Der König Ist Tot  (06:03)
05.   Monolith  (01:37)

Durée : 16:32

line up
  • P. / Chant, Guitare, Basse, Batterie

parution
7 Décembre 2018

voir aussi
Mavorim
Mavorim
Heimkehr (Démo)

2016 - Purity Through Fire
  

Essayez aussi
Nine Covens
Nine Covens
On the Dawning of Light

2012 - Candlelight Records
  
Ulver
Ulver
Nattens Madrigal
(Aatte Hymne Til Ulven I Manden)

1997 - Century Media Records
  
Riivaus
Riivaus
Lyöden Taudein Ja Kirouksin

2017 - Wolfspell Records
  
Balmog
Balmog
Vacuum

2018 - War Anthem Records
  
Cantique Lépreux
Cantique Lépreux
Paysages Polaires

2018 - Eisenwald Tonschmiede
  

Dead Elephant
Year of the Elephant
Lire la chronique
Vananidr
Road North
Lire la chronique
Municipal Waste + Power Trip
Lire le live report
Sanction
The Infringement of God's Plan
Lire la chronique
French Black Metal : La collec plus grosse que ta mère
Lire le podcast
The Lord Weird Slough Feg
Digital Resistance
Lire la chronique
The Gates of Sinn
The Great Sabbath (Démo)
Lire la chronique
Dödsrit
Spirit Crusher
Lire la chronique
Lunar Shadow
The Smokeless Fires
Lire la chronique
Mystik
Mystik
Lire la chronique
Daemoni
Black Tyrant
Lire la chronique
Big Business
The Beast You Are
Lire la chronique
Unurnment
Spiritual Penury (Démo)
Lire la chronique
Lord Vicar
The Black Powder
Lire la chronique
Deteriorate
Rotting In Hell
Lire la chronique
Firespawn
Abominate
Lire la chronique
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Croc Noir
Mort
Lire la chronique
Monarch!
Sabbat Noir (Rééd.)
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Flub
Flub
Lire la chronique
Griffon / Darkenhöld
Atra Musica (Split-CD)
Lire la chronique
Vircolac
Masque
Lire la chronique
This Gift Is A Curse
A Throne of Ash
Lire la chronique
Evohé
Deus Sive Natura
Lire la chronique
Dødheimsgard (DHG)
Satanic Art (Rééd.)
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
Vein
Errorzone
Lire la chronique
Sargeist
Unbound
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast