chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
128 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Gutless - Mass Extinction

Chronique

Gutless Mass Extinction (EP)
Nouveau venu sur le devant de la scène australienne, Gutless nous arrive tout droit de Melbourne où il a vu le jour l’année dernière à l’initiative de trois anciens membres de Sewercide (dont deux jouent également dans Vile Apparition). Évoluant sur la base d’un trio, le groupe s’est très vite attelé à la composition de sa première sortie, une démo intitulée Mass Extinction parue en décembre dernier au seul format numérique. Heureusement ces cinq titres n’ont pas manqué d’intéresser le label américain Maggot Stomp Records qui en est aujourd’hui à sa deuxième fournée de cassettes ainsi que le label mexicain Chaos Records (Cenotaph, Eskhaton, Pyre, Question...) qui proposera quant à lui à partir du mois prochain une version CD sur laquelle je compte bien évidemment mettre mes mains.

Cinq titres pour un petit peu moins de dix-sept minutes au compteur, nous sommes bien dans le cadre d’une démo tout ce qu’il y a de plus classique. Et sans surprise, il en va plutôt de même de son contenu qui s’inscrit dans le registre d’un Death Metal sombre et particulièrement agressif qui, s’il n’a pas pour mission de transcender le genre ni de bousculer les codes en vigueur dans le milieu, a pour lui une force de persuasion particulièrement élevée. Car en effet comment ne pas céder face aux assauts quasi ininterrompus que nous inflige ici Gutless dans cette démonstration de force absolument impitoyable ?

On pourrait bien évidemment disserter autant que l’on veut sur un éventuel manque d’originalité dont pourrait faire preuve ici les Australiens mais ce serait manquer l’essentiel, à savoir la qualité de ces quelques compositions et surtout l’extrême efficacité qui s’en dégage à chaque seconde. Vous aimez vous faire botter l’arrière-train et transpirer à grosses gouttes ? Gutless s’en chargera avec grand plaisir pendant ce gros quart d’heure particulièrement musclé.
Car ce qui fait la force des Australiens c’est principalement leur force de frappe. Grâce à des morceaux relativement courts qui ne se perdent pas en chemin (trois minutes de moyenne), les Australiens tapent fort et cela de manière quasi-continue. On trouve bien évidemment quelques séquences davantage sur la retenue (l’introduction tout en riff de "Brutalized Into Submission", la célèbre citation de Richard Kuklinski, "Assassin?... That sounds so exotic... I was just a murderer", en guise de préambule à "Evil Incarnate", "Boiled Alive" et ses passages plein de groove qui en font un titre tout en nuances ainsi que quelques autres encore) mais il est clair qu’Ollie Ballantyne passe ici l’essentiel de son temps à buriner ses fûts et ses cymbales avec la plus grande des convictions. Des attaques soutenues (du blasts et du tchouka-tchouka en veux-tu en voilà !) marquées par un riffing particulièrement sombre et menaçant qui n’est pas sans rappeler celui d’un certain Incantation. On retrouve en effet cette même lourdeur (même quand les riffs fusent), ces mêmes atmosphères blasphématoires et fuligineuses, ces même fulgurances aiguës diaboliques, cette même intensité... Bref, Tom Caldwell connait lui aussi très bien la chanson, enchaînant les riffs malfaisants avec une aisance plaçant Mass Extinction comme l’une des meilleures démos de l’année dernière. En parallèle, c’est aussi lui qui pousse la chansonnette de son growl tout aussi guttural que celui de monsieur McEntee. Une voix profonde aux variations quasi-inexistantes mais ayant cette faculté de vous entraîner six pieds sous terre.

Difficile donc de ne pas se montrer enthousiaste à l’écoute de ce qui n‘est pourtant qu’une simple petite démo d’un peu plus de quinze minutes. Néanmoins, comment ne pas l’être face à des morceaux aussi redoutables et efficaces que ceux proposés aujourd’hui par Gutless ? Il n’y a maintenant plus qu’à espérer que le groupe garde le cap et nous reviennent dans les prochains mois avec, on l’espère, un premier album du même acabit. Pour ma part, j’ai déjà hâte !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Sim citer
Sim
06/03/2019 13:06
note: 4/5
Très efficace, c'est taillé pour le live!
BBB citer
BBB
06/03/2019 10:09
Waow, quelle découverte! Excellent!
Keyser citer
Keyser
05/03/2019 19:43
Pas mal du tout en en effet !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Gutless
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  4/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Gutless
Gutless
Death Metal - 2018 - Australie
  

formats
  • Digital / 13/12/2018 - Autoproduction
  • CD / 24/04/2019 - Chaos Records

tracklist
01.   Brutalized Into Submission  (03:34)
02.   Evil Incarnate  (03:34)
03.   Boiled Alive  (03:56)
04.   Cnidocyte  (02:33)
05.   Carnivorous Flesh  (03:12)

Durée : 16:49

line up
parution
13 Décembre 2018

Essayez aussi
Preludium
Preludium
Redemption

2013 - Transcending Obscurity
  
Bolt Thrower
Bolt Thrower
The IVth Crusade

1992 - Earache Records
  
Disma
Disma
The Graveless Remain (EP)

2017 - Profound Lore Records
  
Mitochondrion
Mitochondrion
Antinumerology (EP)

2013 - Dark Descent Records
  
Ossuaire
Ossuaire
Le Troubadour Nécrophageophile (Rééd.)

2015 - Nihilistic Holocaust
  

Deteriorate
Rotting In Hell
Lire la chronique
Firespawn
Abominate
Lire la chronique
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Croc Noir
Mort
Lire la chronique
Monarch!
Sabbat Noir (Rééd.)
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Flub
Flub
Lire la chronique
Griffon / Darkenhöld
Atra Musica (Split-CD)
Lire la chronique
Vircolac
Masque
Lire la chronique
This Gift Is A Curse
A Throne of Ash
Lire la chronique
Evohé
Deus Sive Natura
Lire la chronique
Dødheimsgard (DHG)
Satanic Art (Rééd.)
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
Vein
Errorzone
Lire la chronique
Sargeist
Unbound
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Lice
Woe Betide You
Lire la chronique
Fetid
Steeping Corporeal Mess
Lire la chronique
Bewitcher
Under The Witching Cross
Lire la chronique
Nocturnus AD
Paradox
Lire la chronique
GOHRGONE pour l'album "In Oculis"
Lire l'interview
Idle Hands
Mana
Lire la chronique
Undergang / Gorephilia
Gorephilia / Undergang (Spl...
Lire la chronique
Towering
Obscuring Manifestation
Lire la chronique
Alice In Chains + Black Rebel Motorcycle Club
Lire le live report
Netherlands Deathfest IV
Lire le dossier
Peste Noire
Peste Noire - Split - Peste...
Lire la chronique
Gohrgone
In Oculis
Lire la chronique
K.F.R.
L'Enfer à sa source
Lire la chronique
Swarm
Division & Disharmony
Lire la chronique