chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
133 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Mortal Wound - Forms Of Unreasoning Fear

Chronique

Mortal Wound Forms Of Unreasoning Fear (Démo)
Puisque les sorties du label californien Maggot Stomp semblent susciter un vif intérêt parmi certains lecteurs de Thrashocore, autant continuer sur ma lancé en vous présentant aujourd’hui le cas d’une jeune formation californienne répondant au nom de Mortal Wound. Formée en 2018 à Los Angeles, celle-ci a sorti l’année dernière sa toute première démo intitulée Forms Of Unreasoning Fear. Disponible dans un premier temps sous forme de cassette, celle-ci s’est vue presser en LP en janvier dernier en collaboration avec le label londonien Me Saco Un Ojo. L’occasion de revenir sur ces quelques titres passés jusque-là sous silence mais qui ne devraient pas manquer d’intéresser n’importe quel amateur de Death Metal à l’ancienne.

Car oui, une fois de plus, c’est de cela dont il est question ici. Ni plus ni moins. Alors je vous passe le petit laïus sur l’originalité, la quête d’identité et l’intérêt que je porte à ces deux critères afin de rentrer sans plus attendre dans le vif du sujet.
Cinq titres, vingt-quatre minutes et dix-neuf secondes, un insert avec photo et paroles, cinq cents exemplaires (quatre cents en noir, cent en blanc), trois titres sur la face A, deux titres sur la face B... Voilà grosso modo pour les chiffres qui entourent cette sortie vinyle. Pour le reste, Mortal Wound pratique donc un Death Metal à l’ancienne qui ne surprendra absolument personne tout en donnant entière satisfaction à quiconque se fiche de l’originalité. Ainsi, la formule des quatre californiens n’est pas sans rappeler parfois celle d’un certain Tomb Mold pour son côté monolithique (ce chant gras qui ne varie pas d’un iota) et dégoulinant même s’il s’en distingue pourtant assez clairement, notamment par ses riffs plus simples et à l’ancienne et par un groove plus lourd (pour ne pas dire pataud) mais aussi moins insolent.

Si ma préférence va pour les Canadiens, je ne cache pas pour autant mon intérêt pour Mortal Wound qui en dépit d’un côté plus classique offre tout de même de quoi contenter l’amateur de Death Metal que je suis. Il faut dire que l’on n’a pas spécialement le temps de s’ennuyer grâce à une section rythmique qui se plaît à varier les plaisirs. On passe ainsi de phases d’attaques frontales dispensées à coups de blasts ("Grotesque Head" à 1:29, "Burning Sulphur" à 1:21, "Riddled With Parasites" à 0:40, "Skills And Ruthless Tactics" à 1:11) à d’autres séquences toujours aussi entraînantes menées cette fois-ci à coup de tchouka-tchouka de Punk à chiens ("Grotesque Head" à 2:02, "Burning Sulphur" à 2:11) sans oublier bien évidemment quelques ralentissements brise-nuques idéals pour lever le pied tout en continuant d’assommer l’auditeur ("Grotesque Head" à 0:38, le début de "Burning Sulphur", "Iron Age Virility", la première minute de "Skills And Ruthless Tactics")... De quoi insuffler à ces quelques compositions une excellente dynamique d’ensemble. Côté riffs, Mortal Wound n’est pas là non plus pour amuser la galerie avec des choses simples mais toujours très efficaces comme ce pattern mélodique répété ad nauseam sur "Grotesque Head" et qui, très vite, va s’inscrire au fer rouge dans votre cortex. Un riffing sombre et nerveux qui ne s’embarrasse d’aucune fioriture et sert une atmosphère putride et suintante rappelant Cannibal Corpse et autres groupes tout en finesse. Un caractère peu subtil que les Californiens entretiennent également à coups de solos extrêmement bien sentis ("Burning Sulphur" à 3:22 et 5:01, "Iron Age Virility" à 2:47, "Skills And Ruthless Tactics" à 2:50).

A tous ceux qui n’en ont jamais assez, à tous ceux qui aiment creuser, chercher et mettre la main sur de petites formations intéressantes dont on n’entendra probablement pas davantage parler à l’avenir, Mortal Wound s’avère un groupe de choix. Peut-être pas aussi excitant que ses camarades de chambrés (Gutless, Frozen Soul ou Grave Ascension) mais néanmoins fort sympathique dans son genre. En tout cas il y a là matière à prendre du bon temps au son d’un Death Metal aussi classique que purulent. Et ça, c’est déjà pas mal.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mortal Wound
Death Metal
2018 - Maggot Stomp Records
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Mortal Wound
Mortal Wound
Death Metal - 2018 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Grotesque Head  (03:30)
02.   Burning Sulphur  (06:17)
03.   Riddled With Parasites  (05:34)
04.   Iron Age Virility  (05:19)
05.   Skills And Ruthless Tactics  (03:39)

Durée : 24:19

line up
parution
24 Août 2018

Essayez aussi
Tribulation
Tribulation
The Children Of The Night

2015 - Century Media Records
  
Undead Prophecies
Undead Prophecies
False Prophecies

2015 - Listenable Records
  
Hate Storm Annihilation
Hate Storm Annihilation
Storm of Flames

2014 - Autoproduction
  
Ritual Necromancy
Ritual Necromancy
Oath Of The Abyss

2011 - Dark Descent Records
  
Stillborn
Stillborn
Los Asesinos Del Sur

2011 - Ataman Productions
  

Vananidr
Road North
Lire la chronique
Municipal Waste + Power Trip
Lire le live report
Sanction
The Infringement of God's Plan
Lire la chronique
French Black Metal : La collec plus grosse que ta mère
Lire le podcast
The Lord Weird Slough Feg
Digital Resistance
Lire la chronique
The Gates of Sinn
The Great Sabbath (Démo)
Lire la chronique
Dödsrit
Spirit Crusher
Lire la chronique
Lunar Shadow
The Smokeless Fires
Lire la chronique
Mystik
Mystik
Lire la chronique
Daemoni
Black Tyrant
Lire la chronique
Big Business
The Beast You Are
Lire la chronique
Unurnment
Spiritual Penury (Démo)
Lire la chronique
Lord Vicar
The Black Powder
Lire la chronique
Deteriorate
Rotting In Hell
Lire la chronique
Firespawn
Abominate
Lire la chronique
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Croc Noir
Mort
Lire la chronique
Monarch!
Sabbat Noir (Rééd.)
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Flub
Flub
Lire la chronique
Griffon / Darkenhöld
Atra Musica (Split-CD)
Lire la chronique
Vircolac
Masque
Lire la chronique
This Gift Is A Curse
A Throne of Ash
Lire la chronique
Evohé
Deus Sive Natura
Lire la chronique
Dødheimsgard (DHG)
Satanic Art (Rééd.)
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
Vein
Errorzone
Lire la chronique
Sargeist
Unbound
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Lice
Woe Betide You
Lire la chronique