chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
107 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Coffin Rot - Coffin Rot

Chronique

Coffin Rot Coffin Rot (Démo)
Poursuivons notre petit tour d’horizon de ces groupes américains émergeant avec aujourd’hui le cas de Coffin Rot. Formé à Portland en 2017 par des musiciens aux CVs pour le moins confidentiels, la jeune formation s’est rapidement mise à bûcher sur ses premières compositions. Ainsi sortait la même année sa toute première démo intitulée Rehearsal Demo 2017. Bien décidé à ne pas en rester là, le groupe embraye l’année dernière sur la sortie d’une seconde démo éponyme disponible cette fois-ci physiquement sous forme d’une cassette éditée par le label Rotted Life Records (Boethiah, Molder, Laceration, Pestilent Death...).

Superbement illustrée par Bjoern Grasen, cette dernière propose de (re)découvrir les trois titres de la démo 2017 dans des versions évidemment réenregistrées pour l’occasion ainsi qu’un nouveau morceau intitulé "Incubation Of Madness". Au total ce sont donc quatre titres proposés ici pour une durée inférieure à dix-sept minutes.

Alors de quoi s’agit-il exactement ? Et bien on ne peut pas dire que les quelques indices laissés par le groupe prêtent à confusion puisque vous l’aurez probablement déjà deviné, il est bien évidemment ici question de Death Metal. Un Death Metal à l’ancienne et sans grande originalité mais fidèle à des standards que j’affectionne tout particulièrement.
Auréolée d’une production taillée pour ce genre de musique putride et nauséabonde, soit hyper dépouillée et particulièrement abrasive, les quatre compositions de Coffin Rot répondent à un cahier des charges offrant, on le sait, bien peu de surprises. Mais honnêtement, qui attend encore d’être surpris aujourd’hui lorsqu’il met la main sur un disque portant fièrement ce genre d’illustrations sans équivoque ? Certainement pas moi. Par contre, s’il y a bien quelque chose que j’espère d’un tel disque c’est un degré d’efficacité élevé. Et pour le coup, les Américains n’ont pas vraiment lésiné sur la question.
Ayant pour références les groupes de son terroir (enfin ceux de la première heure), Coffin Rot emprunte beaucoup au Cannibal Corpse des débuts (surtout celui de The Bleeding et Vile pour ces riffs vicieux) avec notamment un sens particulièrement développé de la mélodie macabre (le premier riff hyper sinistre d’"Incubation Of Madness" ou bien encore celui de "Forced Self-Consumption"). A cela va également s’ajouter un groove absolument imparable comme en atteste l’excellent "Coffin Rot", un titre mid-tempo taillé pour briser des nuques par paquet de douze tout en apportant un peu d’air à l’ensemble. Et ce n’est finalement pas le seul exemple que l’on retient puisque chaque morceau comporte au moins une séquences de ce genre (le début d’"Incubation Of Madness" ou un peu plus loin à 2:28, les premières mesures de "Sawblade Suicide" ainsi que "Forced Self-Consumption" et sa séquence d’ouverture à se taper la tête contre les murs). De quoi réveiller vos cervicales engourdies.
Pour le reste, Coffin Rot mène sa barque à coup d’attaques frontales thrashisantes (tchouka-tchouka des familles ou semi-blasts tranquilles mais néanmoins redoutables) ne laissant alors aucune chance au pauvre auditeur curieux qui n’en demandait pas tant. C’est vrai, le groupe n’invente rien, piochant ici et là dans ce qui se faisait déjà il y a trente ans, mais tout est là pour séduire et surtout convaincre. Des riffs solides et ultra efficaces, une section rythmique tout sauf faignante qui n’a surtout pas peur de varier les plaisirs, un groove plutôt irrésistible qui en fera dodeliner plus d’un et pour couronner le tout une atmosphère de mort qui plane comme une ombre sur chacun de ces quatre titres.

Si vous êtes plutôt du genre blasés, préférant passer votre temps à marmonner que le Death Metal est mort au début des années 90 en vous passant depuis en boucle les mêmes classiques, Coffin Rot risque bel et bien de rapidement vous ennuyer. Si par contre vous êtes de ceux capables de vous enthousiasmer pour ce genre de jeunes formations ayant pour seule mission de rendre hommage à ses aînés à travers une musique dépourvue de toute originalité mais alors dégoulinante d’efficacité, je ne vois pas comment vous ne pourriez ne pas tomber sous le charme de Coffin Rot. Vivement la suite...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Coffin Rot
Death Metal
2018 - Rotted Life Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Coffin Rot
Coffin Rot
Death Metal - 2017 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Incubation Of Madness  (04:16)
02.   Saw Blade Suicide  (02:14)
03.   Coffin Rot  (05:27)
04.   Forced Self-Consumption  (04:41)

Durée : 16:38

line up
parution
13 Avril 2018

Essayez aussi
Funest
Funest
Desecrating Obscurity

2014 - Memento Mori
  
Beyond
Beyond
Fatal Power Of Death

2013 - Iron Bonehead Productions
  
Gutter Instinct
Gutter Instinct
Heirs Of Sisyphus

2018 - Pulverised Records
  
Obituary
Obituary
Dead (Live)

1998 - Roadrunner Records
  
Black Curse
Black Curse
Endless Wound

2020 - Sepulchral Voice Records
  

Lantern
Dimensions
Lire la chronique
Temple Of Dread
World Sacrifice
Lire la chronique
Stygian Crown
Stygian Crown
Lire la chronique
Atavist
III: Absolution
Lire la chronique
Aherusia
Nostos ~ An Answer (?)
Lire la chronique
Nattverd
Styggdom
Lire la chronique
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Pearl Jam
Riot Act
Lire la chronique
Evil Warriors
Schattenbringer (EP)
Lire la chronique
Bastard Priest
Vengeance... Of The Damned ...
Lire la chronique
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Gigaton
Lire la chronique
Black Funeral
Scourge of Lamashtu
Lire la chronique
Thou
Blessings Of The Highest Or...
Lire la chronique
Temnein
Tales : Of Humanity And Greed
Lire la chronique
Withering Surface
Meet Your Maker
Lire la chronique
Dauþuz
Grubenfall 1727 (EP)
Lire la chronique
Mercyful Fate
In The Shadows
Lire la chronique
Detherous / Stench Of Death
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Alcest
Spiritual Instinct
Lire la chronique
Carcinoid / Charnel Altar
Carcinoid​ / ​Charnel Altar...
Lire la chronique
French Black Metal : La collec' plus lourde que ton père !!!
Lire le podcast
Helloween
Chameleon
Lire la chronique
Fides Inversa
Historia Nocturna
Lire la chronique
Screamer
Highway of Heroes
Lire la chronique
Perdition Temple
Sacraments Of Descension
Lire la chronique
Triptykon
Requiem (Live) (Live at Roa...
Lire la chronique
Purtenance
Buried Incarnation
Lire la chronique
Paradise Lost
Shades of God
Lire la chronique
Okkultokrati
La Ilden Lyse
Lire la chronique