chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
103 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Little Dead Bertha - Age of Silence

Chronique

Little Dead Bertha Age of Silence
Ils l’ont sorti, enfin ! 8 ans d’attente pour un nouvel album du meilleur groupe de black sympho russe de tous les temps. Oui, bon TVANGESTE était bien aussi… Par contre c’est le sixième album seulement, malgré 25 ans d’existence. C’est que même s’il a été formé en 1994, le groupe n’a sorti son premier opus qu’en 1998. Et il n’a cessé de mettre des espaces entre deux méfaits. Mais quand on voit le résultat, on pardonne. Je crois même que le 5ème album, de 2010, était leur meilleur. Angel & Pain avait quelques bons hymnes. Et sincèrement, celui-ci aussi. Il a des défauts évidents aussi, mais tous ceux qui ont aimé le black sympho et n’en sont pas blasés ne pourront pas chier sur les nouvelles compositions.

LITTLE DEAD BERTHA a toujours été prévisible, mais délicieusement efficace, et il poursuit cette route. Il ne trahit pas sa ligne, il parvient à garder l’âme et l’attitude du BM sympho de la fin des années 90, et sait utiliser la formule avec talent. Certes, on a tous déjà entendu des centaines de fois ce style de morceaux, avec les claviers, les soli envolés, les vocaux masculins dédoublés en un grave très lourd et l’autre plus strident. Mais qui arrive encore à en faire à notre époque ? CARACH ANGREN ? Non, eux ils jouent autre chose, c’est du théâtral moderne. Alors que LITTLE DEAD BERTHA est extrêmement fidèle aux codes du style à sa grande époque. Et c’est ce qu’on remarque jusque dans les vocaux féminins ultra-présents. Et tant mieux. Là on sent que la demoiselle fait partie intégrante du groupe. Elle n’est pas là pour poser sa voix sur un petit refrain ou pour juste un petit lalala qui fait joli. Il s’agit de Svetlana Galushko, présente depuis 2006. C’est que le groupe est assez stable malgré les années d’apprente inactivité, et que depuis la dernière offrande il n’y a que le batteur qui ait changé. C’est ici le superactif Andrey Ischenko qui s’en charge, lui que l’on connaît déjà pour être derrière les fûts d’ARKONA, ASHEN LIGHT, CATHARSIS ou encore IZMOROZ.

Les compositions de cet Age of Silence rentre très vite en tête, et l’on a l’impression de connaître depuis longtemps les refrains et mélodies d’un « Heaven for Sinners », « Day of your Life », « Death, Life, Fall ». C’est vraiment parfait pour ceux qui n’ont rien contre le style. C’est évident, l’album ne vaudra pas plus de 3 aux oreilles de ceux qui haïssent le genre, mais ce n’est pas le black symphonique que l’on chronique ici, c’est ce nouvel album de black sympho de LITTLE DEAD BERTHA et tous les arrangements et petits éléments feront plaisir à ceux qui se laisseront embarquer.

Le petit bémol vient des reprises en fin d’album. Etait-il nécessaire de reprendre « No Time to Cry » ? Surtout que ce morceau de THE SISTERS OF MERCY est déjà devenu un classique de CRADLE OF FILTH. La version ici proposée est d’ailleurs très proche de celle de ces derniers... Le groupe avait déjà suffisamment à faire avec les critiques qui les comparaient à la bande à Dani, comme si tous les groupes de sympho devaient être comparés à CRADLE OF FILTH... L’autre reprise est « Devil’s Diner » de LAKE OF TEARS. Bonne nouvelle, c’est mieux que l’original... pour quelqu’un comme moi qui ne supporte pas le groupe suédois. Mais bon, hum... c’était vraiment pas indispensable de terminer l’album ainsi...

Les fans de black vont encore rager s’ils tombent sur cet album. Qu’ils sachent dès le début que ce n’est pas un groupe pour eux. Les fans de LITTLE DEAD BERTHA par contre ne devraient vraiment pas être déçus...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Jarl_Djevel citer
Jarl_Djevel
08/04/2019 20:02
note: 6.5/10
Ça faisait un moment que j'avais pas écouté le genre.
Quelques passages réussis comme "Come in my dreams"
Toutefois je trouve que l'album n'est pas assez sombre et tire parfois un peu trop vers les Nightwish et autres Tristania pour être pleinement comparé à la scène sympho des 90's.
Et c'est ce qui l'empêche de viser plus haut pour moi.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Little Dead Bertha
Black Metal Symphonique
2018 - Soundage Productions
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (2)  3.75/10
Webzines : (2)  6.65/10

plus d'infos sur
Little Dead Bertha
Little Dead Bertha
Black Metal Symphonique - 1994 - Russie
  

vidéos
Age of Silence
Age of Silence
Little Dead Bertha

Extrait de "Age of Silence"
  

tracklist
01.   Intro
02.   Heaven for Sinners
03.   Day of Your Life
04.   Age of Silence
05.   Restless
06.   Death, Life, Fall
07.   Storm
08.   Come in My Dreams
09.   No Time to Cry (The Sisters of Mercy cover)
10.   Devils Diner (Lake of Tears cover)

Durée : 46:36

parution
14 Mai 2018

Essayez aussi
Mörk Gryning
Mörk Gryning
Maelstrom Chaos

2001 - No Fashion Records
  
Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Stormblåst

1996 - Cacophonous Records
  
Emperor
Emperor
In The Nightside Eclipse

1994 - Candlelight Records
  
Dragonlord
Dragonlord
Rapture

2001 - Spitfire Records
  
Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Spiritual Black Dimensions

1999 - Nuclear Blast Records
  

Undeath
Demo '19 (Démo)
Lire la chronique
Total Hate
Throne Behind A Black Veil
Lire la chronique
10 MoM Challenge n°3 - Ceci n'est pas du DEATH !
Lire le podcast
Entombed A.D.
Bowels Of Earth
Lire la chronique
Mavorim
Silent Leges Inter Arma
Lire la chronique
Asagraum
Dawn of Infinite Fire
Lire la chronique
PPCM #23 - CELTIC pas beau ce METAL-là ?
Lire le podcast
Mgla
Age Of Excuse
Lire la chronique
Kruksog
Foster Prudence
Lire la chronique
Darkend
Spiritual Resonance
Lire la chronique
Adherent
Demo MMXVII (Démo)
Lire la chronique
Power From Hell
Profound Evil Presence
Lire la chronique
Imperial Cult
Spasm of Light
Lire la chronique
Jupiterian
Terraforming
Lire la chronique
Vitriol
To Bathe From The Throat Of...
Lire la chronique
Atlantean Kodex
The Course of Empire
Lire la chronique
Acid Witch
Evil Sound Screamers
Lire la chronique
Lutomysl
Ecce Homo
Lire la chronique
Various Artists
Slave to the Grind (DVD)
Lire la chronique
Temple Of Dread
Blood Craving Mantras
Lire la chronique
Antichrist Siege Machine
Schism Perpetration
Lire la chronique
Illdisposed
Reveal Your Soul For The Dead
Lire la chronique
Furia
Grudzień za grudniem
Lire la chronique
Critical Defiance
Misconception
Lire la chronique
Rotted
Pestilent Tomb
Lire la chronique
Jesus Cröst
Tot
Lire la chronique
Impavida
Antipode
Lire la chronique
Imprecation
Damnatio Ad Bestias
Lire la chronique
Esoctrilihum
The Telluric Ashes Of The O...
Lire la chronique
Ossuary
Supreme Degradation (Démo)
Lire la chronique