chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
180 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Murdryck - Födelsen

Chronique

Murdryck Födelsen
Merde, il y a un gus qui a mis un 94/100 à cet album sur Metal Archives ! Oups. Moi qui lui met 6/10, je vais douter de mes goûts. Remarque, toi ça fait un moment que tu en doutes, de mes goûts, lecteur fidèle de Thrashocore ! Il fallait bien que je me réveille un jour ! Eh bien, voilà, c’est chose faite grâce à MURDRYCK, que je n’ai pas apprécié, contrairement à Edmund Sackbauer. Du coup on fait comment ? J’écris quand même la chronique ? Je vais passer pour un rabat-joie à côté de cet autre chroniqueur enjoué.

Il en a dit quoi d’ailleurs. Bon, c’est en anglais. Attends. « Blah blah blah… » Ah ! J’ai trouvé. Je traduis approximativement : « La musique de MURDRYCK combine plusieurs éléments du black metal, du traditionnel à l’atmosphérique et au dépressif, avec aussi quelques touches de progressif ». « C’est un résultat unique dont la magie ne peut qu’opérer sur vous ». Ah oui, quand même, il est très emballé Edmund… Il n’a pas vraiment tort sur le contenu, et c’est d’ailleurs dès l’introduction qu’on peut découvrir une formation attirée par le grandiloquent. Une minute trente très symphonique et cinématographique. Et pourtant la piste qui suit commence sur les chapeaux de roue, de manière agressive et avec des vocaux sans pitié. Ce n’est pas que du black d’ailleurs, mais aussi une bonne dose de death qui vient dévaster les oreilles. Et vers la moitié du titre, le tempo ralentit pour créer une atmosphère plus lourde avant de repartir dans la rapidité d’exécution. Et c’est sur les autres pistes que l’on va découvrir les autres influences des Suédois, citées par notre Edmund.

Mais ! J’ai trouvé le résultat soporifique. Je n’ai pas accroché à des mélanges auxquels je n’ai pas ressenti d’originalité, ni d’efficacité. Ce genre de mélanges ne me semble absolument pas nouveau, et même s’il l’était, cela ne suffirait pas pour en faire quelque chose de réussi. Il y a quelques mélodies qui passent bien, encore heureux, mais que j’oublie vite, et que je n’ai pas nécessairement envie de redécouvrir par la suite. Les passages plus crus ont l’avantage de sonner comme du vieux GORGOROTH, mais c’est furtif, c’est évidemment moins possédé, et surtout pas assez puissant ni marquant. Et les passages trop death sont trop death. Les deux membres de MURDRYCK ont voulu en intégrer parce qu’ils ont des racines death, ils ont tous les deux été au sein de EXTIRPATED, groupe de Brutal Death qui a splitté après un seul album, et il leur en reste quelques manières. J’aime pas ça…

Födelsen est donc bien loin de m’avoir convaincu autant qu’Edmund. Je ne m’empresserai absolument pas pour retourner écouter ses 8 pistes, ses 40 minutes interminables. Ou alors juste une piste, "Black Plague Eclipse", qui passe plutôt bien par rapport aux autres.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Baptis citer
Baptis
07/11/2019 10:11
"Remarque, toi ça fait un moment que tu en doutes, de mes goûts, lecteur fidèle de Thrashocore ! [...] Ou alors juste une piste, "Black Plague Eclipse", qui passe plutôt bien par rapport aux autres."

On ne peut plus d'accord !... Et le doute s'estompe Gros sourire



AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Murdryck
Black Metal
2019 - Leviaphonic Records
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Murdryck
Murdryck
Black Metal - 1999 - Suède
  

tracklist
01.   Intro
02.   Vålnad
03.   Födelsen
04.   The Sea Spirit of the Night
05.   Blood Sacrifice
06.   Black Plague Eclipse
07.   Shadow Beings
08.   Hymnens svarta toner

Durée : 40:27

parution
1 Mai 2019

Essayez plutôt
Mord
Mord
Necrosodomic Abyss

2008 - Osmose Productions
  
Whoredom Rife
Whoredom Rife
Dommedagskvad

2017 - Terratur Possessions
  
Nightbringer
Nightbringer
Terra Damnata

2017 - Season Of Mist
  
Kult
Kult
The Eternal Darkness I Adore

2018 - Folter Records
  
Thy Primordial
Thy Primordial
The Heresy Of An Age Of Reason

2000 - Pulverised Records
  

Black Beast
Nocturnal Bloodlust
Lire la chronique
Revel In Flesh
The Hour Of The Avenger
Lire la chronique
Teitanblood
The Baneful Choir
Lire la chronique
Tool
Fear Inoculum
Lire la chronique
Bloody Alchemy
Reign Of Apathy
Lire la chronique
Chthonic Deity
Reassembled In Pain (Démo)
Lire la chronique
Flesh of the Stars
Mercy
Lire la chronique
Meuchelmord
Waffenträger
Lire la chronique
Blood Incantation
Hidden History Of The Human...
Lire la chronique
EMPATH EUROPE - VOLUME 1
Devin Townsend + Haken
Lire le live report
Vastum
Orificial Purge
Lire la chronique
Verdun
Astral Sabbath
Lire la chronique
Unfathomable Ruination
Enraged & Unbound
Lire la chronique
Witch Mountain
Witch Mountain
Lire la chronique
Die Kunst Der Finsternis
Revenant in a Phantom World...
Lire la chronique
Opeth + The Vintage Caravan
Lire le live report
Negator
Vnitas Pvritas Existentia
Lire la chronique
Temple Of The Dog
Temple Of The Dog
Lire la chronique
Sammath
Across The Rhine Is Only Death
Lire la chronique
Denial Of God
The Hallow Mass
Lire la chronique
Terrorizer
Caustic Attack
Lire la chronique
PPCM #26 - TROIS SENSATIONS à écouter d'URGENCE
Lire le podcast
Ossuaire
Derniers Chants
Lire la chronique
Xoth
Interdimensional Invocations
Lire la chronique
Carcinoid
Metastatic Declination
Lire la chronique
1349
The Infernal Pathway
Lire la chronique
Gaahl's Wyrd + Gost + Mayhem
Lire le live report
Undergang
Ufrivillig Donation Af Vita...
Lire la chronique
25th Anniversary Tour
Machine Head
Lire le live report
Botanist
Ecosystem
Lire la chronique