chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
102 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Helms Alee - Stillicide

Chronique

Helms Alee Stillicide
Il m’est arrivé de rêver de disques – mais rarement de rêver de devoir absolument en réécouter un. C’est pourtant ce qu'il s'est passé avec Stillicide, album qui, à l’époque de sa sortie, avait signé une rupture entre Helms Alee et moi. Ayant adoré Sleepwalking Sailors, j’avais en effet trouvé cette suite trop proche de la précédente, ne me transmettant plus cette fougue particulière, cette liberté que possèdent encore les trois premiers longue-durées du trio. Mis aux oubliettes, il m’aura fallu un songe pour que, la tête dans les brumes matinales, je me décide à revenir vers lui.

Et la surprise a été grande ! Comment ai-je pu rester froid à l’époque à ces mélodies évidentes, cette ambiance de bien-être parmi les éléments, ces voix tantôt caressantes, tantôt abruptes mais toujours bienveillantes, main tendue vers une balade où les vagues semblent dicter la marche ? De la déception de l’époque, il ne reste plus rien, me retrouvant de nouveau conquis par la bande.

Pourtant, le reproche que je lui faisais à l’époque tient toujours. Stillicide assume son statut de petit frère dès des lignes de piano directement issues de son prédécesseur. Jouant sur les mêmes cordes, à savoir un post hardcore fricotant aussi bien avec le metal alternatif des nineties (ce qui est un plaisir rare de nos jours) que les musiques indépendantes, jonglant entre Melvins, Fugazi, Circle Takes the Square, Kylesa ou Torche sans jamais pomper qui que ce soit, Helms Alee inscrit dans la mémoire des riffs et chants marquants les uns à la suite des autres.

Là où Sleepwalking Sailors possédait clairement des instants forts contrebalançant l’atmosphère de rêverie le parcourant, Stillicide s’affiche en flambeur, enchaînant les compositions où fredonner en rythme. Un objectif qui peut sembler modeste après l’explosion l’ayant précédé mais qui, les attentes oubliées, se prend comme un bonheur de choix. « Tit to Toe » et son rythme lancinant et énergique ; « Galloping Mind Fuck » et ses renvois au meilleur de These Arms Are Snakes et Harkonen ; la beauté nue de « Creeping You Company »... Il y a simplement trop de belles choses ici pour refuser le plat, déclarant que l’on en a déjà mangé de longue auparavant.

Surtout que, finement (car Helms Alee est désormais un groupe fin, tel que Sleepwalking Sailors l’a révélé), quelque chose de différent s’aborde ici. Moins étincelante, plus apaisée, la formation développe sur le temps long ses attraits, une fois passées les accroches qu’elle aime lancer ici à foison. Une ambiance tribale s’installant en retrait sans s’imposer, des nappes sonores, vocales, proches parfois de l’incantation, des crissements de guitare embrouillant l’esprit... Dans cette joie vécue en extérieur, une soif de vivre aussi humaine que mystique se dessine timidement (« Meats and Milks » par exemple). Ce qui fait que, si on pourra encore dire aujourd’hui de Stillicide qu’il frôle le doublon (trop) sage, il marque également une nouvelle étape dans la discographie des Ricains. Un constat que Noctiluca, nouvelle réalisation sortie cette année, appuiera.

Et puis, cette batteuse...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

lkea citer
lkea
23/05/2019 07:25
note: 8/10
LANGOUSTE a écrit :
Le dernier par contre, à part Spider Jar (qui est un peu l'archétype de leur tube déjà présent sur chaque album)...


Ah, pas d'accord, cf. chronique Clin d'oeil
LANGOUSTE citer
LANGOUSTE
23/05/2019 02:08
note: 7/10
Ouais t'as raison, à la réécoute il passe bien comme une version light de ceux d'avant ("More Weight" lol).
Le dernier par contre, à part Spider Jar (qui est un peu l'archétype de leur tube déjà présent sur chaque album)...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Helms Alee
Post Hardcore / Stoner / Rock
2016 - Sargent House
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (2)  7.75/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Helms Alee
Helms Alee
Post Hardcore / Rock - Etats-Unis
  

tracklist
01.   More Weight
02.   Untoxicated
03.   Tit to Toe
04.   Meats and Milks
05.   Stillicide
06.   Galloping Mind Fuk
07.   Creeping You Company
08.   Dream Long
09.   Bullygoat
10.   Andromenous
11.   Worth Your Wild

Durée : 40 minutes 34 secondes

line up
parution
2 Septembre 2016

voir aussi
Helms Alee
Helms Alee
Noctiluca

2019 - Sargent House
  
Helms Alee
Helms Alee
Sleepwalking Sailors

2014 - Sargent House
  
Helms Alee
Helms Alee
Weatherhead

2011 - Hydra Head Records
  
Helms Alee
Helms Alee
Night Terror

2008 - Hydra Head Records
  

Essayez aussi
StoneBirds
StoneBirds
Time

2017 - Autoproduction
  
StoneBirds
StoneBirds
Into the Fog... and the Filthy Air

2015 - Pink Tank records
  
SubRosa
SubRosa
More Constant Than The Gods

2013 - Profound Lore Records
  
Mutoid Man
Mutoid Man
Helium Head (EP)

2015 - Sargent House
  
Mutoid Man
Mutoid Man
Bleeder

2015 - Sargent House
  

Undeath
Demo '19 (Démo)
Lire la chronique
Total Hate
Throne Behind A Black Veil
Lire la chronique
10 MoM Challenge n°3 - Ceci n'est pas du DEATH !
Lire le podcast
Entombed A.D.
Bowels Of Earth
Lire la chronique
Mavorim
Silent Leges Inter Arma
Lire la chronique
Asagraum
Dawn of Infinite Fire
Lire la chronique
PPCM #23 - CELTIC pas beau ce METAL-là ?
Lire le podcast
Mgla
Age Of Excuse
Lire la chronique
Kruksog
Foster Prudence
Lire la chronique
Darkend
Spiritual Resonance
Lire la chronique
Adherent
Demo MMXVII (Démo)
Lire la chronique
Power From Hell
Profound Evil Presence
Lire la chronique
Imperial Cult
Spasm of Light
Lire la chronique
Jupiterian
Terraforming
Lire la chronique
Vitriol
To Bathe From The Throat Of...
Lire la chronique
Atlantean Kodex
The Course of Empire
Lire la chronique
Acid Witch
Evil Sound Screamers
Lire la chronique
Lutomysl
Ecce Homo
Lire la chronique
Various Artists
Slave to the Grind (DVD)
Lire la chronique
Temple Of Dread
Blood Craving Mantras
Lire la chronique
Antichrist Siege Machine
Schism Perpetration
Lire la chronique
Illdisposed
Reveal Your Soul For The Dead
Lire la chronique
Furia
Grudzień za grudniem
Lire la chronique
Critical Defiance
Misconception
Lire la chronique
Rotted
Pestilent Tomb
Lire la chronique
Jesus Cröst
Tot
Lire la chronique
Impavida
Antipode
Lire la chronique
Imprecation
Damnatio Ad Bestias
Lire la chronique
Esoctrilihum
The Telluric Ashes Of The O...
Lire la chronique
Ossuary
Supreme Degradation (Démo)
Lire la chronique