chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
138 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Big Business - The Beast You Are

Chronique

Big Business The Beast You Are
Avec de nouvelles œuvres de Helms Alee et Torche ou encore le retour de vieilles gloires comme Nebula, quelque chose me dit que l’été va se vivre intensément par les oreilles cette année ! Mais dans vos moments de détente, vos échappées de la moiteur des bureaux (pensons à ceux qui n’ont pas de vacances, les pauvres !), s’il vous plaît, laissez une place à Big Business.

Car le groupe fondé par le duo Jared Warren / Coady Willis – réputé pour prêter main forte aux Melvins sur leurs tournées – saura vous satisfaire dans votre recherche de lâcher-prise, auréolé des rayons du soleil. Une formation dont j’ai envie de parler ici depuis quelques temps, suite à ma découverte du génial Battlefields Forever, mais au sujet de laquelle j’ai maintes fois repoussé la frappe de claviers, trop pris par le désir de l’écouter en chevauchant mon fidèle destrier qu’est mon V.T.T. Rockrider. C’est que ce mélange entre stoner et noise rock embrassant la pop sans honte pousse à vouloir, torse bombé et velu, rencontrer l’extérieur, s’afficher au monde, beau et étincelant. Cette musique comme hymne personnel, où vie devient victoire.

Hé oui, les petits grognons amateurs de metal extrême n’en reviendront pas : pop n’est pas synonyme de fadeur ici, mais de combat, de guerre, d’existence virile et accomplie. Un parti-pris qui a explosé sur Battlefields Forever mais avec lequel renoue Big Business sur The Beast You Are, après un Command Your Weather où le projet se faisait moins éclatant. Revenu en force, il enchaîne moments de tension (« The Moor You Know » ; « El Pollo »), chants de bataille (« Bright Grey »), riffs altiers et enfiévrés (« People Behave » ; « Let Them Grind »), groove de croisé croisant rudesse noise rock et décontraction stoner. Le rapace aux ailes blanches de la pochette n’est pas volé : pareillement glorieuse, royale, le visage dur, les yeux perçants, la bande arrive en 2019 en pleine possession de ses moyens.

Certainement, la guerre n’aura jamais autant semblé un jeu. Ces lignes entêtantes, ce chant mélodieux et âpre, cette batterie tribale... Big Business fait de la recherche du sang une chasse au trésor, coupant et découpant avec une naïveté d’enfant, l’accroche incroyable qu’il développe à chaque morceau s’habillant d’une atmosphère à la fois joyeuse et solennelle, irréelle, sans appuyer, développant ses saveurs lors de courts interludes (« Complacency Is Killing You » ; « We Can Swarm » ; « We’ll Take the Good Package »), avançant à découvert lors de titres l’esprit dans les nuages (« Under Everest »). Une succession de tubes qui ne tombe jamais dans la facilité, appuyée par une production claire et lourde parfaite pour le genre pratiqué, qui allie fond et forme quarante-quatre minutes durant. L’exploit, ici, n’est décidément pas qu’imaginaire.

Il est tentant de faire un parallèle entre Big Business et Torche, tant les deux formations sont proches l’une de l’autre sur bien des points. Seulement, l’amour se vivra ici comme un péplum, le corps à la verticale, les yeux rouges d’appétit, le sourire aussi innocent que menaçant. Si ma préférence reste pour Battlefields Forever et sa sauvagerie de chaque instant, The Beast You Are affiche un tournant plus subtil pour la troupe, dépliant finement ses merveilles racées. Quelle belle bête !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Squalala citer
Squalala
07/08/2019 19:23
note: 9/10
C'est vraiment excellent, bien meilleur que Torche selon moi.

Et pas un seul faux pas dans l'album!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Big Business
Noise Rock / Stoner / Pop
2019 - Joyful Noise Records / Gold Metal Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (2)  8.75/10
Webzines : (1)  9/10

plus d'infos sur
Big Business
Big Business
Noise Rock / Stoner / Pop - 2004 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Abdominal Snowman
02.   Heal the Weak
03.   Complacency Is Killing You
04.   Bright Grey
05.   Time and Heat
06.   The Moor You Know
07.   People Behave
08.   We Can Swarm
09.   El Pollo
10.   We’ll Take the Good Package
11.   Last Family
12.   Under Everest
13.   Let Them Grind

Durée : 44 minutes 3 secondes

line up
parution
12 Avril 2019

voir aussi
Big Business
Big Business
Head for the Shallow

2005 - Hydra Head Records
  

Essayez aussi
Mutoid Man
Mutoid Man
Helium Head (EP)

2015 - Sargent House
  

Witch Vomit
Buried Deep In A Bottomless...
Lire la chronique
Year of the Knife
Ultimate Aggression
Lire la chronique
Nuclear Assault
Out Of Order
Lire la chronique
Sühnopfer
Hic Regnant Borbonii Manes
Lire la chronique
Fluids
Exploitative Practices
Lire la chronique
Netherbird
Into The Vast Uncharted
Lire la chronique
Rank And Vile
Redistribution Of Flesh
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
10 MoM Challenge n°5 - Dix minutes pour parler de Death Metal
Lire le podcast
Uniform / The Body
Everything That Dies Someda...
Lire la chronique
Ossuaire
Premiers Chants
Lire la chronique
Yellow Eyes
Rare Field Ceiling
Lire la chronique
Aegrus
In Manus Satanas
Lire la chronique
Leprous
Pitfalls
Lire la chronique
Graveyard
Hold Back The Dawn
Lire la chronique
Bastard Grave
Diorama Of Human Suffering
Lire la chronique
Beorn's Hall
In His Granite Realm
Lire la chronique
Chevalier
Destiny Calls
Lire la chronique
IRON FLESH pour l'album "Forged Faith Bleeding"
Lire l'interview
Disillusion
The Liberation
Lire la chronique
Marduk
Panzer Division Marduk
Lire la chronique
Magrudergrind
Magrudergrind
Lire la chronique
Non Opus Dei
Głód
Lire la chronique
Live Report - South Trooper Fest II @Jas'Rod (Les Pennes-Mirabeau)
Lire le podcast
Bethlehem
Lebe Dich Leer
Lire la chronique
Urn
Iron Will Of Power
Lire la chronique
The Negative Bias
Narcissus Rising
Lire la chronique
Abysmal Grief
Blasphema Secta
Lire la chronique
Bastard Grave
What Lies Beyond
Lire la chronique
NONE # 1 - PATHOLOGY - Reborn to Kill
Lire le podcast