chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
104 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Daemoni - Black Tyrant

Chronique

Daemoni Black Tyrant
Rien que le fait que DAEMONI soit colombien m’a donné envie de le soutenir. Scène méconnue, mais pourtant véritablement vivace, comme certains pays d’Amérique du Sud. Cette zone qui a généralement tendance à être très pointilleuse sur les éléments classiques du black metal. Ah si, je connais peu de groupes venus de là-bas qui ne sentent pas à plein nez les flammes infernales. Ils ont tendance à être particulièrement agressifs et virulents. Les cinq membres de cette formation née il y a tout juste 10 ans ne dérogent pas à la règle.

C’est à nouveau sur Goathorned Productions, l’un des labels colombiens les plus importants pour le black, qu’ils proposent leur deuxième méfait : Black Tyrant. Le visuel, le nom de l’album, le nom des pistes... rien ne ment sur le contenu. 40 minutes de hargne, de maléfices, de coups violents dans l’abdomen. Ça fait un bien fou ! Ça permet de se ressourcer, de ressentir les véritables origines de notre musique favorite. Ça nous gratte, ça nous irrite, ça nous... ça nous... ça nous lasse au bout de quelques pistes...

Et c’est bien malheureux, mais c’est la vérité. Autant je me plais à lancer l’album et me faire détruire le cervelet avec « Moriens Pulsatio », autant j’ai l’impression de nager dans le vomi au bout de trois pistes. Je sais pertinamment que ces paroles vont pousser les fans à me poursuivre avec des pics à brochettes pour m’empaler la langue, les yeux et les oreilles (surtout les fans colombiens), mais je me noie dans cette gerbe à chaque écoute. J’arrive à traverser ce lac d’immondices grâce à quelques passages qui font respirer, mais qu’ils sont rares ! Je pense principalement à « Plagues Embraced » qui lâche les riffs qui tuent à la 3ème minute. C’est LE moment dévastateur de l’album à mon sens. Une accélération démoniaque qui fait vibrer, plus, qui donne envie de rire à gorge déployée comme si nous étions devenu le Malin ! RAHAHAHAHAHAHAHAAH.

Voilà. DAEMONI est fidèle au black metal puissant et méchant, mais manque véritablement d’intérêt...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Daemoni
notes
Chroniqueur : 5.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  4/10

plus d'infos sur
Daemoni
Daemoni
Black Metal - 2009 - Colombie
  

tracklist
01.   Moriens Pulsatio
02.   Abstersion's Rite
03.   Carnifex Christi
04.   Plagues Embraced
05.   Black Tyrant
06.   Illucescente
07.   Daemonios
08.   Thirsty Underworld

Durée : 39:35

parution
6 Juin 2019

Essayez plutôt
Malokarpatan
Malokarpatan
Stridžie dni

2015 - Hexencave Productions
  
Abigail Williams
Abigail Williams
In The Absence Of Light

2010 - Candlelight Records
  
Grá
Grá
Väsen

2018 - Carnal Records
  
S.V.E.S.T.
S.V.E.S.T.
Urfaust

2003 - End All Life Productions
  
Yellow Eyes
Yellow Eyes
Sick With Bloom

2015 - Gilead Media
  

Frostveil
Ephemeral Visions
Lire la chronique
Krypts
Cadaver Circulation
Lire la chronique
HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique
The Lord Weird Slough Feg
New Organon
Lire la chronique
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique