chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
105 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sanction - The Infringement of God's Plan

Chronique

Sanction The Infringement of God's Plan
Sanction est un groupe relativement discret en Europe, mais qui fait partie de ces formations américaines sur lesquelles il vaut mieux garder un œil, au risque de se faire surprendre dans quelques années par cette désagréable impression d’avoir raté le train en marche. Pour ma part, je dois leur découverte à la chaîne légendaire Hate5six et donc au non moins légendaire festival This is Hardcore. Remplaçant à la dernière minute Rotting Out, le quintet de Long Island, NY est venu délivrer un show de 15 minutes, expéditif donc, mais qui leur aura permis de mettre d’accord une bonne partie du public, virtuel ou non. Non content de poncer le live à la moindre occasion, il m’a fallu aussi aller voir ce que le groupe valait en studio, avec The Infrigement of God’s Plan, sorti en 2017 chez Reconsider Records.

Qu’on se le dise tout de suite, la discographie du groupe est expéditive. Toutes sorties confondues, on culmine difficilement au-dessus de la demi-heure de musique. A cette légèreté, Sanction oppose une lourdeur musicale des plus sérieuses. Quand on a que cinq morceaux (plus une intro et une outro), autant ne pas se rater. Suite à une entrée en matière énigmatique, légèrement inquiétante (pas de quoi coucher les gosses tout de suite rassurez-vous), le groupe y va, et pas de main morte. On joue ici du hardcore teinté de metal, somme toute assez moderne. Exit le metalcore des années 2000, pas de mèche ici. Les accélérations côtoient les breaks, imbriqués eux-mêmes dans des breaks (breakception !) qui font du pied à la scène beatdown. D’ailleurs, en live, le chanteur se permet même du growl, question de titiller les oreilles des trois fans de slam qui étaient restés au bar, déçus de ne pas voir de t-shirt Devourment sur scène. On reste donc sur une certaine variété dans les compositions, où les « chaos chords » viennent côtoyer les breaks, eux-mêmes accompagnés d’effets sur la voix (Sixhundredthirtyone) pour ne pas lasser l’auditeur.

Jusque-là, rien de révolutionnaire me direz-vous. En effet, là est peut-être le problème majeur chez Sanction. Le groupe n’a aucun mal à accrocher l’oreille et à y assener ce qu’il veut. Pour autant, le groupe peine à marquer la mémoire. Difficile, après une ou deux écoutes, de citer un moment précis, un break particulier, un riff notable… La faute à deux facteurs : dans un premier temps, le groupe croule sous les influences « metalbeatdownmoderncore » américaine actuelle dont Code Orange, Jesus Piece, Knocked Loose et autres Vein sont les fers de lance. Non pas que ces influences soient trop présentes, mais le groupe peine encore à tirer son épingle du jeu pour y apporter une touche vraiment personnelle, celle qui vous fait dire au premier riff « tiens, c’est Sanction ça ! ». Et dans un second temps, on retrouve cette propension qu’ont les groupes américains à tourner jusqu’à l’épuisement, en délaissant parfois le studio pour trop longtemps, ce qui les fait vivre sur des compositions parfois anciennes, généralement trop rares.

Est-ce un défaut ou une attitude inhérente à cette culture, encore extrêmement marquée par la scène punk et le DIY qui l’accompagne ? La réponse vous appartient. En ce qui me concerne, ce défaut est bien vite gommé par l’énergie et la passion que ces gars véhiculent. Le groupe se prépare d’ailleurs à tourner aux US avec Stick to Your Guns, Counterparts, Terror et Year of the Knife (excusez du peu !), ce qui devrait sans aucun doute leur donner un bon petit coup de visibilité. Raterez-vous le train en marche, le prendrez-vous dans la gueule ou allez-vous sauter dedans avant qu’il ne soit trop tard ? Vous avez déjà du retard !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

RelapsoBananas citer
RelapsoBananas
25/06/2019 08:56
MoM a écrit : Et on salue le fraichement débauché dans nos colonnes Gros sourire

Style impeccable pour la kro, curieux d'en lire davantage afin de replonger un p'tit coup dans le Hardcore qui met bien Sourire


Et merci pour le soutien, à très bientôt !
MoM citer
MoM
24/06/2019 22:10
Et on salue le fraichement débauché dans nos colonnes Gros sourire

Style impeccable pour la kro, curieux d'en lire davantage afin de replonger un p'tit coup dans le Hardcore qui met bien Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sanction
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Sanction
Sanction
Hardcore - 2015 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Enter (In Five Fractions)
02.   (1) The Prophet Who Saw Fire
03.   (2) Sixhundredthirtyone
04.   (3) Fixated Upon a Figure
05.   (4) Untitled
06.   (5) The Infrigement of God's Plan
07.   Exit (Chord Radius)

Durée : 17'44

Essayez aussi
H2O
H2O
Don't Forget Your Roots

2011 - Bridge Nine Records
  
Kickback
Kickback
Cornered

1995 - Hostile Records
  
Hatebreed
Hatebreed
Satisfaction Is The Death Of Desire

1997 - Victory Records
  
H2O
H2O
California / D.C. / New York City (EP)

2011 - Bridge Nine Records
  
Defeater
Defeater
Empty Days & Sleepless Nights

2011 - Bridge Nine Records
  

Frostveil
Ephemeral Visions
Lire la chronique
Krypts
Cadaver Circulation
Lire la chronique
HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique
The Lord Weird Slough Feg
New Organon
Lire la chronique
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique