chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
82 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Helgafell - Landvaettir

Chronique

Helgafell Landvaettir
Amateurs de black metal nuancé, dans lequel les mélodies ont leur place, dans lequel des pianos, des synthés et de l’acoustique peuvent avoir leur place... Amateurs de ce genre de blak metal, il ne faudrait pas passer à côté de cette nouvelle entité anglaise. Elle est née en 2017 sous l’impulsion d’un homme, un seul, qui s’applique à tout agencer de lui-même. Comme très souvent, cela entraîne des atouts et des défauts. Il est libre de créer à son rythme, sans subir l’influence d’un parasite. Et comme c’est presque toujours le cas, il n’est pas batteur et est obligé d’utiliser une BAR qui rend l’ensemble un peu trop distant, synthétique.

HELGAFELL joue du black metal atmosphérique, qui lorgne légèrement, par moments, vers de l’épique. Et si la pochette peut rebuter, il faudrait faire fi de ses à-priori car les compositions sont particulièrement plaisantes. Certes, elles manquent de punch et on aurait apprécié un peu plus de personnalité, mais elles sont très bien mises en forme. Les éléments déjà cités, tel le piano, viennent se glisser naturellement et efficacement sur les parties agressives, dynamiques.

Ce qui est surtout réussi, c’est le fait que l’ensemble des 47 minutes parvienne à caresser les oreilles sans tomber dans le mièvre, sans tomber dans la démonstration, sans tomber dans le condescendant. On se laisse véritablement emporter par les mélodies. On ne voit même pas le temps passer quand des pistes dépassent les 10 minutes (« Realm of Frost », « Discovery and Sacrifice »). Il y a des parties qui restent tout de suite en mémoire, et il y a une piste qui me rend fou, "Lifeblood", parce qu'elle arrive à passer d'un passage nerveux et tendu à un autre ultra-épique pour finir dans le tragico-mélodique. J'adhère !

Du coup je remercie le label grec Nykta Records qui a eu l’initiative de sortir cet album paru en digital en 2018. Il lui évite de rester dans un anonymat qu'il ne mérite pas. HELGAFELL ne risque pas de devenir le nouveau groupe à la mode, mais il saura envoûter tous ceux qui comme moi aiment bien quand le black metal ajoute du sucre dans son café. Mais aussi une touche de lait. Ça fait un bien fou !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

asghaard666 citer
asghaard666
19/07/2019 08:36
j'ai écouté sur bandcamp c'est vraiment bien ! pas a moins de 15/16 euro dommage !
Sakrifiss citer
Sakrifiss
15/07/2019 14:16
asghaard666 a écrit : malheureusement je suis d'accord avec toi pour cet album !
Je suis dans la chronique d'un groupe qui s'appelle FROSTVEIL et qui s'en rapproche beaucoup. Black metal avec du clavier qui illumine. Pas mal du tout.
asghaard666 citer
asghaard666
15/07/2019 12:59
malheureusement je suis d'accord avec toi pour cet album !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Helgafell
Black Metal atmosphérico-mélodique
2019 - Nykta Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Helgafell
Helgafell
Black Metal atmosphérico-mélodique - 2017 - Royaume-Uni
  

tracklist
01.   The Envious Deed
02.   The Awakened Few
03.   Those of the Great Tree
04.   Lifeblood
05.   Realm of Frost
06.   Discovery and Sacrifice

Durée : 47:04

parution
5 Mars 2019

Frostveil
Ephemeral Visions
Lire la chronique
Krypts
Cadaver Circulation
Lire la chronique
HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique
The Lord Weird Slough Feg
New Organon
Lire la chronique
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique