chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Aeon Winds - Stormveiled

Chronique

Aeon Winds Stormveiled
Le groupe slovaque AEON WINDS avait mis près de 5 ans à sortir son premier album après sa formation, il a eu besoin de 7 de plus pour en proposer la suite. Mais il a été actif tout ce temps, lâchant ses compositions sur des splits et EP. Il aimait parsemer... Et entre ces deux opus, il y a également eu des changements. D’abord dans le line-up, avec l’arrivée en 2013 de Skald aux guitares et Gard à la basse, venus s’ajouter au batteur Askold, et surtout, oui surtout, le mutli-instrumentiste et chanteur leader du groupe : Svarthen. J’avais découvert l’homme avec son autre formation, qui m’avait complètement charmé en 2008, CONCUBIA NOCTE, grâce à son pagan metal de l’est. Ensuite, le label n’est plus le même. C’est désormais le vieil italien qui fête ses 25 ans cette année, Avantgarde Music, qui a pris le groupe sous son aile. Je suis toujours très curieux de ce qu’il signe, et cette fois-ci encore il a trouvé une formation qui a de l’intérêt.

AEON WINDS est intéressant parce qu’il ne joue pas un style si facilement classifiable. Quand l’album commence, on a l’impression d’être emmené dans l’espace, avec des sonorités qui rappellent DARKSPACE, mais rapidement on trouve des éléments différents, bien plus accrochés à notre sol, à notre terre ferme. Des chœurs guerriers par-ci (« Stormveiled »), une guitare acoustique par-là (« Dying Star Remembrance »), des claviers mélodiques encore ailleurs (« To Embrace the Void » )… Le black est à la fois atmosphérique, spatial et mélodique, tout cela fait avec une maturité certaine.

Il y a un peu de tout sur ce skeud mais ça reste bien cohérent, bien mené. Les influences variées piochent chez des groupes qui ont su donner une image adulte à leur univers. On aura en tête de vieux EMPEROR avec un clavier classieux qui accroît la tension (« Dawn of the Untamed Moon ») mais aussi du BORKNAGAR avec l’incrustation de vocaux clairs sur un rythme survolté (« Beyond All Empty Places »),

Ça passe donc très bien, d’autant que la production n’est pas dégueulasse. Mais cette maturité empêche la folie de prendre le contrôle. Et aussi bien menés soient ces titres, ils manquent de personnalité, d’originalité et de charme. Ils n’arrivent pas à dépasser une étape. On apprécie les 50 minutes mais sans avoir l’envie frénétique de recommencer tout de suite l’écoute. Cela en fait tout simplement un album de passage, qui risque d’être oublié dans quelques semaines ou de juste laisser un vague souvenir d’album bien fait...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Aeon Winds
Black Metal Mature
2019 - Avantgarde Music
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (3)  6.17/10

plus d'infos sur
Aeon Winds
Aeon Winds
Black Metal Mature - 2007 - Slovaquie
  

tracklist
01.   Of Times Forgotten...
02.   A Cosmic Sky Ablaze
03.   Beyond All Empty Places
04.   Dawn of the Untamed Moon
05.   It Is Beneath Where the Mountains Sing
06.   Legacy of the Unconquered Sun
07.   Stormveiled
08.   Dying Star Remembrance
09.   To Embrace the Void
10.   ...and Woods Forlorn

Durée : 49:18

parution
9 Juillet 2019

Essayez aussi
Hyrgal
Hyrgal
Serpentine

2017 - Naturmacht Productions
  

Nekro Drunkz
Terminal Perversion
Lire la chronique
Nyogthaeblisz
Abrahamic Godhead Besieged ...
Lire la chronique
Bilan 2019
Lire le bilan
Belore
Journey Through Mountains ...
Lire la chronique
Mephitic Corpse
Immense Thickening Vomit (D...
Lire la chronique
Depressed
Beyond The Putrid Fiction
Lire la chronique
Weakling
Dead as Dreams
Lire la chronique
Abigail Williams
Walk Beyond the Dark
Lire la chronique
Harm's Way
Posthuman
Lire la chronique
Sacrifizer
La Mort Triomphante (EP)
Lire la chronique
Impiety
Versus All Gods
Lire la chronique
Cult of Luna
A Dawn to Fear
Lire la chronique
Forlorn Citadel
Ashen Dirge of Kingslain
Lire la chronique
Moonreich
Wormgod (EP)
Lire la chronique
Municipal Waste
The Last Rager (EP)
Lire la chronique
Necrolatry
Dead And Buried (Démo)
Lire la chronique
Haunter
Sacramental Death Qualia
Lire la chronique
Shrine of Insanabilis
Vast Vortex Litanies
Lire la chronique
Finsterforst
Zerfall
Lire la chronique
Amyl And The Sniffers
Amyl And The Sniffers
Lire la chronique
SETH pour la sortie du live "Les Blessures De l'Âme : XX Ans De Blasphème"
Lire l'interview
Atriarch
Forever The End
Lire la chronique
Kawir
Adrasteia
Lire la chronique
Meth Drinker
Discography (Compil.)
Lire la chronique
PPCM #29 - Ces groupes "similaires à" que je préfère aux originaux
Lire le podcast
Dreadful Fate
Bringer Of Damnation (EP)
Lire la chronique
Vardan
The Wish of Weeping
Lire la chronique
Infernal Conjuration
Infernale Metallum Mortis
Lire la chronique
Nile
Vile Nilotic Rites
Lire la chronique
Reign in Blood
Missa pro Defunctis
Lire la chronique