chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
195 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Ravenzang - Uit een duister verleden

Chronique

Ravenzang Uit een duister verleden
Nerveux et teigneux. Voilà à quoi ressemble ce premier album de RAVENZANG, formé en 2017 par deux jeunes moribonds qui veulent nous replonger dans le black originel. Et que c’est bien fait ! Extrêmementes gelées et pourtant brûlantes à la fois, les compositions arrivent à déterrer le corps perdu des vieux DARKTHRONE. Voilà, c’est tout. J’ai envie d’arrêter ma chronique ici parce que c’est suffisant pour décrire ce que contiennent ces 7 pistes.

Trop court ? Et bien je dirai dans ce cas-là que c’est à l’image de l’album, qui ne dépasse pas la demi-heure de jeu. Les titres ne font pas dans l’inutile et attaquent directement là où ça fait mal, et donc là où ça fait du bien. Seules les première et dernière piste dépassent les 5 minutes. La première à cause d’une première minute introductive qui accompagne l’auditeur dans la caverne caché au fond de la forêt. La dernière parce que... euh, non juste comme ça, mais elle finit en fade-out histoire de nous faire atterrir doucement...

RAVENZANG signifie « Le chant du corbeau ». Très bien, le corbeau nous fait tout de suite penser à NEHEMAH, entre autres. C’est le même univers, même si le niveau est un cran en-dessous. Normal tant il est difficile de rivaliser avec NEHEMAH. En tout cas, on retrouve les vocaux et les style de jeu propres à ce black metal inspiré par les années 90. Le chanteur a un timbre qui râcle, contamment. Il est suffisamment présent tout en sachant se taire par moments pour laisser couiner les guitares, pour laisser s’abbatre le coups sur la batterie.

La technique est laissée de côté et il faudrait s’être perdu en chemin pour le reprocher. RAVENZANG est là pour créer des ambiances massacreuses, implacables, hautaines. C’est vraiment parfait pour ceux qui veulent se passer du black bien classique, mais efficace. C’est chanté en néerlandais, mais vu que les paroles ne sont pas distinctes, on ne s’en rend pas compte. Dommage que le visuel ne soit pas plus réussi, il ne me semble pas vraiment donner envie de découvrir ce que contient l’album. Pareil avec le logo...

Je lui mets 6.5 juste pour qu'il soit le plus proche de 666. Ce qu'il mérite...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Jean-Clint citer
Jean-Clint
14/08/2019 13:19
note: 7/10
Ecouté en entier via Youtube effectivement bon petit album sans prétention mais qui fait le boulot avec application. Rien de neuf sur le fond et ultra-classique ça ne laisse pas un souvenir impérissable mais ça suffit à passer un bon moment, c'est déjà ça !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Ravenzang
Trve Black Metal
2019 - New Era Productions
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs : (1)  7/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Ravenzang
Ravenzang
Trve Black Metal - 2017 - Pays-Bas
  

tracklist
01.   Bloed onder volle maan
02.   Sterbend licht
03.   Verzet van de Falwaz
04.   Terugkeer der tirannie
05.   Heilweg
06.   Woud der schaduwen
07.   Hellevorst

Durée : 29:16

parution
12 Avril 2019

Essayez plutôt
Pure
Pure
Kingdom of Wrath

2014 - Humanity's Plague Productions
  
Pure
Pure
J'aurais dû

2017 - Symbol of Domination Prod.
  
Throne Of Katarsis
Throne Of Katarsis
The Three Transcendental Keys

2013 - Candlelight Records
  
Blestema
Blestema
Los elogios noctambulares

2016 - Hycha Nutabe Rex
  
Beastcraft
Beastcraft
The Infernal Gospels Of Primitive Devil Worship

2017 - Pulverised Records
  

The True Werwolf
Devil Crisis
Lire la chronique
Sons Of A Wanted Man
Kenoma
Lire la chronique
Sijjin
Angel Of The Eastern Gate (...
Lire la chronique
Seder
Sunbled
Lire la chronique
Wormhole
The Weakest Among Us
Lire la chronique
Wombbath
Choirs Of The Fallen
Lire la chronique
Deathmaze
Eau Rouge
Lire la chronique
Pearl Jam
Vs.
Lire la chronique
Ad Vitam Infernal
Infernal Comedy
Lire la chronique
Contre-Feux
Mort/Vivant
Lire la chronique
Carcass
Symphonies Of Sickness
Lire la chronique
Mourir
Animal Bouffe Animal
Lire la chronique
Slaughtbbath
Alchemical Warfare
Lire la chronique
Yacøpsæ
Timeo Ergo Sum
Lire la chronique
Caronte
Wolves Of Thelema
Lire la chronique
Lurker of Chalice
Tellurian Slaked Furnace (C...
Lire la chronique
Azels Mountain
Wieczny sen
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Come to Grief
Pray for the End (EP)
Lire la chronique
Hellvetron
Trident Of Tartarean Gateways
Lire la chronique
Svarttjern
Shame Is Just A Word
Lire la chronique
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Beneath The Massacre
Fearmonger
Lire la chronique
Vulture
Ghastly Waves & Battered Gr...
Lire la chronique
Nefarious Dusk
The Wanderer of the Cold North
Lire la chronique
Nova
Veniamo Dal Cielo
Lire la chronique
Nekrofilth
Worm Ritual
Lire la chronique
Helloween
Keepers of the Seven Keys p...
Lire la chronique
PPCM #30 - La Mort fait recette !
Lire le podcast
Black Mold
Tales of Degradation (Démo)
Lire la chronique