chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
161 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Inclination - Midwest Straight Edge

Chronique

Inclination Midwest Straight Edge (EP)
Non, calmez-vous, le groupe de Louisville, Kentucky, n’est pas déjà de retour ! C’est bien moi qui suis à la bourre et tente tout simplement de rattraper le temps perdu en revenant sur ce premier EP paru deux ans avant l’excellent When Fear Turns To Confidence. Longtemps disponible au seul format numérique via la page Bandcamp d’Inclination, Midwest Straight Edge a bénéficié l’année dernière d’un premier pressage vinyle via le label Life & Death Brigade. Deux éditions qui malheureusement sont aujourd’hui sold-out depuis déjà belle lurette.

Formé en 2017 avec notamment dans ses rangs Caleb Murphy (ex-Expire) et Isaac Hale (Knocked Loose), le groupe n’a pas vraiment perdu de temps puisque quelques semaines plus tard celui-ci sortait ce premier EP cinq titres fort prometteur. Sans être d’une grande originalité Inclination a tout de suite su capter l’attention grâce à un Hardcore vindicatif puisant l’essentiel de son inspiration du côté de formations telles que Morning Again, Strife, Earth Crisis, Kindred, Day Of Suffering, Unbroken et tous ces groupes ayant dès la seconde moitié des années 90 insufflés une bonne grosse dose de Thrash et de revendications anti-spécistes à leur musique.

Sans grande surprise (c’est vrai que le titre ne laissait planer aucun doute sur la question), Inclination milite donc du côté de la frange Vegan/Straight Edge Hardcore en prenant ainsi le parti de marcher avec respect et fierté dans les pas de tous ces groupes devenus aujourd’hui pour la plupart de l’histoire ancienne mais dont l’héritage aura marqué la scène à tout jamais. À l’image de When Fear Turns To Confidence, Midwest Straight Edge bénéficie d’une production soignée qui, bien qu’elle soit moins imposante que celle de son successeur, va néanmoins permettre d’appuyer le propos des Américains avec force et conviction.
De conviction justement, Tyler Short n’en manque pas à en juger par cette voix agressive et ces paroles sincères qui ne sont rien d’autres que de véritables tranches de vie bien senties : "I've lost too many people to bottles and pills or a fucking needle, too many friends choosing a life chained to a substance", "This isn't a placeholder to fit in somewhere til you get older, this is active opposition to a world full of addiction" ou encore "I know I've changed a little here and there but my head has and will remain clear". Alors forcément, vous choisirez d’adhérer ou non à ces paroles mais au-delà de cette authenticité et de ces mises à nue, s’il y a bien une chose qui devrait nous mettre tous d’accord, c’est bien l’efficacité redoutable de ces quelques compositions. Compositions qui d’ailleurs qui face aux grands noms de l’époque n’ont pas particulièrement à rougir de quoi que ce soit.

Finalement, outre ces petites nuances de production, ce qui va clairement distinguer ce premier EP de son successeur c’est surtout l’absence de ces fameux riffs aigus, de ces courtes séquences plus atmosphériques et de ces quelques spoken words. Quelques d’éléments mélodiques empruntés pour la plupart au Poison The Well et au Morning Again de la grande époque mais dont on ne trouve aucune trace ici. Une absence peu pénalisante tant l’essentiel réside dans la qualité de ces riffs thrashisant ultra efficaces et cette dynamique hyper entrainantes.
Car en élève appliqué qu’il est, Inclination va se contenter de réciter une formule qui depuis plus de vingt ans maintenant à largement fait ses preuves ici ou ailleurs. Riffs Thrash métalliques, batterie volontaire et explosive, chant arraché, vindicatif et passionné, accélérations Punk ultra entraînantes, choeurs bien viriles et pour couronner le tout une tripoté de breaks lourdingues et autres séquences de 2 steps à déchaîner les foules. Taillé pour vos séances de musculation intensives, ce Midwest Straight Edge ne fait ni dans la dentelle ni dans la demi-mesure et y va plutôt franco dans sa relecture d’un Metal/Hardcore sur-vitaminé. Encore une fois, le groupe n’invente rien mais tout est déjà savamment dosé, sans excès ni faute de goût. Certes, la leçon administrée s’avère de courte durée mais combinée aux titres de When Fear Turns To Confidence, il ne fait aujourd’hui aucun doute qu’Inclination est aujourd’hui l’un des meilleurs représentants du genre (j’attends avec impatience la sortie du premier EP de Vanguard qui devrait également mettre les pendules à l’heure).

Passé sous mon radar à sa sortie, ce premier EP coche toutes les cases d’un cahier des charges rédigé il y a déjà quelques années par tout un tas de groupes ayant ouvert la voie à ce que certains nomment le Edge Metal. D’une manière générale, ce qu’il faut surtout retenir ici c’est l’efficacité extrême de ces compositions naturellement taillées pour l’exercice du live mais qui dans un salon, une rame de métro ou sur un banc de musculation vous donneront probablement envie de tout démolir autour de vous. Rien de neuf de la part d’Inclination mais une belle remise au goût du jour de codes et autres gimmicks qui, il y encore quelques années, étaient un petit tombés en désuétudes. Et puisque maintenant on est à jour en ce qui concerne la discographie des Américains, il n’y a plus qu’à espérer que le groupe poursuive son chemin avec la sortie rapide d’un premier album qui ne devrait pas manquer de faire son petit effet. Allez, au boulot les gars !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Inclination
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Inclination
Inclination
Hardcore - 2017 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   No Exit  (03:12)
02.   In With The New  (02:14)
03.   Culture Of Corruption  (02:07)
04.   An X Of My Own  (02:29)
05.   All I Need  (03:20)

Durée : 13:22

line up
parution
1 Juin 2017

voir aussi
Inclination
Inclination
When Fear Turns To Confidence (EP)

2019 - Pure Noise Records
  

Essayez aussi
Sanction
Sanction
The Infringement Of God's Plan

2017 - Reconsider Records
  
Madball
Madball
Set It Off

1994 - Roadrunner Records
  
Harley Flanagan
Harley Flanagan
Cro-Mags

2016 - 171-A Records
  
Backtrack
Backtrack
Darker Half

2011 - Reaper Records
  
Backtrack
Backtrack
Bad To My World

2017 - Bridge Nine Records
  

Evulse
Call Of The Void (Démo)
Lire la chronique
Gaerea
Limbo
Lire la chronique
Kairon; IRSE!
Polysomn
Lire la chronique
Burial Remains
Spawn Of Chaos
Lire la chronique
L7
Smell The Magic (EP)
Lire la chronique
Azath
Through a Warren of Shadow
Lire la chronique
Paradise Lost
Paradise Lost
Lire la chronique
Tristengrav
II - Nychavge (EP)
Lire la chronique
Fluoride
Disentanglement
Lire la chronique
Soul Blind
Greatest Hits Vol. I (Compil.)
Lire la chronique
Putrid Offal
Sicknesses Obsessions
Lire la chronique
Novae Militiae
Topheth
Lire la chronique
Ascended Dead / Evil Priest
Nexus Of The Black Flame / ...
Lire la chronique
Uada
Djinn
Lire la chronique
Drowning / Misgivings
Requiem For Gods Perdition ...
Lire la chronique
Polymoon
Caterpillars Of Creation
Lire la chronique
Candiria
Beyond Reasonable Doubt
Lire la chronique
L'affaire JP FOURNIER... L'illustrateur qui tua son père.
Lire le podcast
Darkened
Kingdom Of Decay
Lire la chronique
The Great Old Ones
Cosmicism
Lire la chronique
Eirik
Omnis Erit Eductus
Lire la chronique
Paradise Lost
Gothic
Lire la chronique
Bestial Invasion
Monomania
Lire la chronique
Palehorse
Soft as Butter; Hard as Ice
Lire la chronique
Lik
Misanthropic Breed
Lire la chronique
Necrot
Mortal
Lire la chronique
Diabolic pour "Mausoleum of the Unholy Ghost"
Lire l'interview
Skeletal Remains
The Entombment Of Chaos
Lire la chronique
Diabolic
Mausoleum of the Unholy Ghost
Lire la chronique
Katavasia
Magnus Venator
Lire la chronique