chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
77 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Elvaron - The Buried Crown

Chronique

Elvaron The Buried Crown
Il règne décidément sur ce groupe, quelque chose qui les mènera sûrement très loin. "The Five Shires" (2001 réédité chez Thundering Records en 2004), leur précédente production fut déjà très remarquée et m'est d'avis que "The Buried Crown" ne restera pas longtemps inconnu (ou alors c'est pas de chance). Moi qui ne connaissait pas vraiment la musique du quatuor, et n'étant pas d'ailleurs adepte de heavy metal, je suis resté parfois sur le cul en écoutant ce nouvel album. Le groupe a su développer une musique à la fois efficace, riche et prenante, bien loin des limites et clichés que l'on retrouve souvent dans le style.

De part son aspect progressif, "The Buried Crown" n'est pas le genre d'albums qui s'assimile facilement. Les compositions sont assez longues et possèdent des structures complexes, alternant passages aériens et passages plus haineux. En gardant le même esprit musical et la même ambiance, le groupe a pleinement réussi son pari sur cet aspect, l'album ne tombant jamais dans l'ennui et la longueur, et ce malgré une durée conséquente (plus 66 minutes). Mais ce qui m'a le plus accroché sur "The Buried Crown", c'est sans conteste l'atmosphère dégagée par l'ensemble. Le groupe nous emmène dans un univers sombre et épique, dont la plus grande qualité est de ne pas tomber dans les niaiseries joyeuses dignes d'un Rhapsody. Le tout est puissant, gracieux et toujours mélodique, et possède également un cachet noir très plaisant. Et si cet album est musicalement aussi bon, outre le talent de composition des auteurs, il faut préciser que de vrais musiciens se sont occupés de l'enregistrement des instruments classiques (violon, hautbois, flûte, ...), rendant le tout très crédible.

Alors j'en vois qui bavent, mais Elvaron est un groupe de heavy, qu'on se le dise, avec tout ce que ce style musical peut apporter de lyrisme, de technicité et de performances vocales. Sur les deux premiers aspects, Elvaron n'a rien à envier à d'autres formations du même genre, avec des titres à la précision impeccables et aux solos qui offrent bien plus qu'une masturbation de manche : et il n'y a qu'à écouter "The King Of Thylia" ou encore le titre éponyme pour s'en convaincre. Cependant, j'ai été plus déçu par le chant, très bon sur les passages lents (l'intro de "The King Of Thylia part II" et "The Heroes' Tale" sont de bons exemples) mais plus moyen sur les parties plus nerveuses, voir irritant parfois dans les intonations. Pour ce qui est du reste, si l'on excepte l'artwork moyen de l'album, la production ne désert pas la musique, offrant une très bonne qualité d'écoute, avec un mixage très précis et ce malgré le nombre de pistes utilisées.

Alors si vous aimez le heavy et les ambiances épiques, "The Buried Crown" est un excellent album du genre, offrant une musique d'une grande maturité et d'une grande richesse. Même moi qui ne suit pas spécialement adepte du style, j'ai été agréablement surpris par la profondeur de cet album, qui laisse bon nombre de sorties plus médiatiques loin derrière lui. Une très bonne galette donc : vous avez les félicitations du jury les gars !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Dead citer
Dead
15/03/2005 8:25
Sortie prévue le 28 mars.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Elvaron
Heavy metal progressif épique
2005 - Thundering Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines : (17)  6.9/10

plus d'infos sur
Elvaron
Elvaron
Heavy metal progressif épique - 1993 - France
  

tracklist
01.   Siren's Call... The Void
02.   Warhead
03.   Sea Of Hate
04.   King Of Thylia part. I
05.   King Of Thylia part. II
06.   King Of Thylia part. III
07.   Ghouls Of Time
08.   Dark Whispers
09.   Witch Of The Forest
10.   The Buried Crown
11.   One Last Season
12.   The Heroes' Tale

Durée totale : 66:43

line up
voir aussi
Elvaron
Elvaron
The Five Shires

2004 - Thundering Records
  

Misanthrope
Batisseurs de Cathédrales :...
Lire la chronique
Spell
Opulent Decay
Lire la chronique
Cemetarian
Tomb Of Morbid Stench (Démo)
Lire la chronique
16
Dream Squasher
Lire la chronique
Wayward Dawn
Haven Of Lies
Lire la chronique
October Falls
A Fall of an Epoch
Lire la chronique
Pearl Jam
Yield
Lire la chronique
Gris
Il était une forêt...
Lire la chronique
Odraza
Rzeczom
Lire la chronique
Ectoplasma
White-Eyed Trance
Lire la chronique
Violence Gratuite
EPonyme (EP)
Lire la chronique
Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique
Kurnugia
Forlorn And Forsaken
Lire la chronique
Misanthrope
Lire l'interview
Iku-Turso
Pakana
Lire la chronique
Massacre
From Beyond
Lire la chronique
Bâ'a
Deus Qui Non Mentitur
Lire la chronique
Hellsodomy
Morbid Cult
Lire la chronique
No/Más
Last Laugh (EP)
Lire la chronique
Groupe Mystère
Album mystère
Lire la chronique
Esoctrilihum
Eternity Of Shaog
Lire la chronique