chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

And Now The Owls Are Smiling - The Comforting Grip of Misery

Chronique

And Now The Owls Are Smiling The Comforting Grip of Misery
Voici en 2019 le deuxième album de l’Anglais Nre, et donc de son groupe à lui, rien qu’à lui : AND NOW THE OWLS ARE SMILING... Pfffffff... À peine fini de chroniquer un groupe qui s’appelait BLUE HUMMINGBIRD ON THE LEFT et donc qui parlait de colibri, que j’enchaîne avec des « hiboux qui maintenant sont en train de sourire »... Mais c’est dingue ça... Le black metal aime les oiseaux ma parole...

Mais musicalement, ces groupes sont tout l’opposé l’un de l’autre. Celui-ci n’est pas du tout du black metal dévastateur, mais plutôt du black metal dépressif « salvateur ». C’est à dire que dans le black metal dépressif, on a différentes branches, allant de celui qui pleurniche de tout son corps en espérant mourir le plus vite possible à celui qui se débat et tente de relever la tête, en passant par le misanthrope... AND NOW THE OWLS ARE SMILING est encore un peu different donc, et je choisis le terme « salvateur » pour le décrire. C’est à dire qu’il fait partie de ces désespérés qui sont dans le regret, qui s’élèvent et voient bien qu’un monde de beauté existe, mais qu’il n’a pas été atteint. La musique est alors particulièrement claire, avec des envolées mélodiques, des guitares acoustiques mélancoliques, des douceurs récurrentes... Mais en même temps, c’est dépressif, principalement dans les vocaux plaintifs, dans les ajouts de vocaux féminins à quelques reprises, dans l’apparition de samples de dialogues désespérés.

Les noms des pistes sont assez évocateurs d’ailleurs : « l’élégance de l’hiver », « Le vide de l’existence », « Notre forêt m’appelle à rentrer »... Oui, les traductions sont un peu approximatives, c’est à la base en anglais, sauf la dernière piste, instrumentale, qui se nomme « Betrachtungen » : « considérations » en allemand.

Les albums de ce genre de black metal dépressif ont une particularité assez étonnante, puisqu’en général on connaît bien les premiers morceaux, et bien moins les derniers. Deux raisons possibles. On est hermétique au style et on a envie d’arrêter en cours de route parce que ça va bien 20 minutes, pas plus. Ou bien parce qu’on a beau aimer, on se laisse vite bercer, on s’endort, et finalement on écoute toujours le début, et jamais la fin. Et c’est vrai que même en se concentrant volontairement sur la musique, il y a un moment où notre esprit switche sur autre chose. Ce n’est même pas de l’hypnose, mais bien l’inconscient qui se met à vagabonder pour penser à autre chose. « Tiens, j’ai oublié d’acheter du beurre. », « Ah, la météo a dit quoi pour demain ? », « Et si j’appelais mon ex, ça fait longtemps... ».

Les 45 minutes de l’album sont bien composées, agréables, parfois même poignantes, mais sans parvenir non plus à nous planter le poignard de l’émotion assez profondément. Moins efficace que du KANASHIMI par exemple. L’album n’arrive surtout pas à se démarquer pour en faire une sortie passionnante en 2019. Recommandé avant de dormir quand on ne trouve pas le sommeil. C’est le moment où il fait le plus d’effet, non seulement pour l’ambiance, mais aussi pour s’endormir...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
And Now The Owls Are Smiling
Black Metal Dépressif
2019 - Closed Casket Activities
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  8.5/10

plus d'infos sur
And Now The Owls Are Smiling
And Now The Owls Are Smiling
Black Metal Dépressif - 2016 - Royaume-Uni
  

tracklist
01.   Our Forest Calls Me Home
02.   An Indictment
03.   The Comforting Grip of Misery
04.   Winter's Elegy
05.   An Empyreal Spirit Dances Before Me
06.   The Hollowness of Existence
07.   Betrachtungen

Durée : 44:52

parution
1 Novembre 2019

Essayez plutôt
Black Sin
Black Sin
Solitude Eternelle

2017 - Black Pandemie Production
  
Vardan
Vardan
The Wish of Weeping

2019 - Moribund Records
  
Vardan
Vardan
From the Pale Moonlight

2015 - Moribund Records
  
Vardan
Vardan
Between the Fog and Shadows

2015 - Moribund Records
  
Zdań
Zdań
Svietlaja pamiac, viecny spakoj

2017 - Zero Dimensional Records
  

K.F.R.
Nihilist
Lire la chronique
Fistula
The Process of Opting Out
Lire la chronique
Shed The Skin
The Forbidden Arts
Lire la chronique
Pearl Jam
Pearl Jam
Lire la chronique
Masacre
Reqviem
Lire la chronique
Lantern
Dimensions
Lire la chronique
Temple Of Dread
World Sacrifice
Lire la chronique
Stygian Crown
Stygian Crown
Lire la chronique
Atavist
III: Absolution
Lire la chronique
Aherusia
Nostos ~ An Answer (?)
Lire la chronique
Nattverd
Styggdom
Lire la chronique
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Pearl Jam
Riot Act
Lire la chronique
Evil Warriors
Schattenbringer (EP)
Lire la chronique
Bastard Priest
Vengeance... Of The Damned ...
Lire la chronique
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Gigaton
Lire la chronique
Black Funeral
Scourge of Lamashtu
Lire la chronique
Thou
Blessings Of The Highest Or...
Lire la chronique
Temnein
Tales : Of Humanity And Greed
Lire la chronique
Withering Surface
Meet Your Maker
Lire la chronique
Dauþuz
Grubenfall 1727 (EP)
Lire la chronique
Mercyful Fate
In The Shadows
Lire la chronique
Detherous / Stench Of Death
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Alcest
Spiritual Instinct
Lire la chronique
Carcinoid / Charnel Altar
Carcinoid​ / ​Charnel Altar...
Lire la chronique
French Black Metal : La collec' plus lourde que ton père !!!
Lire le podcast
Helloween
Chameleon
Lire la chronique
Fides Inversa
Historia Nocturna
Lire la chronique
Screamer
Highway of Heroes
Lire la chronique