chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
161 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Lurker of Chalice - Tellurian Slaked Furnace

Chronique

Lurker of Chalice Tellurian Slaked Furnace (Compil.)
Il n’y a que moi qui aie l’impression de voir Wrest racler les fonds de tiroir depuis quelques temps ? Fort occupé à habiller les œuvres d’autres par ses artworks – plaisants mais commençant à souffrir du syndrome « Paolo Girardi » en raison de leur omniprésence –, le monsieur aux multiples talents ne paraît pas pressé de les remettre aux services de ce qui le rend particulièrement précieux : sa musique, dont la dernière création marquante reste Scar Sighted, dernier longue-durée (à l’heure actuelle) de Leviathan.

Clairement, si je n’en suis pas encore à douter de sa capacité à remettre tout le monde à genoux quand il se décidera à créer de nouveau en solitaire, Wrest me rend un peu dubitatif en ce moment. Passant sans trop de regrets sur les diverses compilations de son projet principal (The First Sublevel of Suicide et Unfailing Fall into Naught), ayant un sourire en coin en voyant les multiples éditions limitées de T-shirts, drapeaux, versions exclusives via son label Devout Records – il faut bien vivre –, j’ai vu en Tellurian Slaked Furnace une goutte d’eau décidemment en trop.

Certes, l’idée de mettre Jeff Whitehead sur le même plan que Blake Judd niveau arnaque reste loin de ma tête, mais tout de même : quel est l’intérêt de sortir cette compilation, autrement que pour grappiller quelques sous sur le dos d’un projet devenu culte ? Inutile de rappeler l’amour que je porte pour Lurker of Chalice et son unique album. Une œuvre qui m’a marqué à jamais et qui, au-delà de sa qualité intrinsèque, profitait de son caractère unique. Nécessairement, lui donner un appendice quelconque était prendre un gros risque à mes yeux, obligeant à une excellence ne faisant pas dans la demi-mesure.

Impossible donc de ne pas être déçu par cette compilation, en raison d’attentes trop hautes condamnant d’avance toute médiocrité ou simple moments plaisants. Et pourtant, il faut bien l’admettre : en dépit de quelques passages clairement ennuyeux (on peut penser aux versions embryonnaires de certains titres de son longue-durée, s’étirant inutilement) ainsi que des moments franchement mal foutus, Tellurian Slaked Furnace est agréable. Agréable comme une musique qu’on lance pour habiller son quotidien, le temps de faire la vaisselle, lire un article, avant de partir de chez soi en oubliant qu’on l’a laissé tourner. En effet, l’ambient qu’il développe plonge tant dans l’incorporéité qu’il en devient invisible, là où l’œuvre principale se mêlait à nous pour ne plus nous lâcher. Douze morceaux pour soixante-neuf minutes, et pourtant le sentiment de les voir chercher à nous intéresser avec tant de timidité, de mal-assurance, qu’ils finissent par ne plus nous marquer, les imaginant s’excuser presque de leur mauvaise humeur.

Sans doute cela n’est-il pas gênant, l’oreille pouvant aller et venir à son envie dans ce disque facile à écouter, avec une distance à laquelle on s’habitue. Mais cela ne fait pas de Tellurian Slaked Furnace une compilation à posséder, même en évacuant – difficilement – de son esprit « l’autre disque ». Car, même remaniée, même remixée, tout cela dans le but d’en faire un album à part entière, elle ne se dépare pas de son côté accessoire, donnant plus envie d’aller habiter cet autre côté qu’elle dessine de façon brouillonne. Au moins renforce-t-elle l’importance de la pièce maîtresse du défunt projet ! Elle parvient même à pousser à aller voir vers le trop oublié A Silhouette in Splinters, disque ambient de Leviathan à la modestie proche mais autrement plus vicieuse. Quelque part, Tellurian Slaked Furnace a donc quelques véritables mérites à exister. Mais – et cela me peine de le dire – c’est ici à peu près les seuls.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Bloody citer
Bloody
17/02/2020 09:24
note: 3/5
Absolument d'accord avec la chro! Grand admirateur de Leviathan et LOC, cet album de démos est fortement dispensable. Il est grand temps que Jef nous propose un vrai nouvel album de Leviathan
northstar citer
northstar
16/02/2020 20:03
note: 3.5/5
syndrome « Paolo Girardi » , j'ai failli la sortir celle-là sur le forum ,il a dévoilé récemment une pochette pour un album de Charles Manson, faut le faire ! ... Pour la compil je l'ai écouté seulement 2 fois , je lui mets un 3.5 quand même, de ce que j'ai entendu c'était pas si désagréable , en musique de fond ça passe correct.
gulo gulo citer
gulo gulo
16/02/2020 18:09
note: 2/5
Sympa tes brouillons, Jef ; tu comptes les finir, un jour, ou on peut les jeter ?
Sagamore citer
Sagamore
16/02/2020 17:27
note: 2/5
Tout à fait dispensable, en effet. Des fonds de tiroir, comme tu le soulignes. Même si je suis un peu trop platoniquement amoureux de Wrest pour lui prêter des velléités purement mercantiles, j'avoue que là... C'est beaucoup de foin pour des trucs au mieux moyens, au pire assez médiocres. "Those are soundscapes", ouais, que tu regardes machinalement en faisant autre chose...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Lurker of Chalice
Ambient / Black Metal
2020 - Nuclear War Now! Productions
notes
Chroniqueur : 2.5/5
Lecteurs : (4)  2.63/5
Webzines : (2)  4.13/5

plus d'infos sur
Lurker of Chalice
Lurker of Chalice
Black Metal/Ambient - 2001 † 2005 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   I  (04:08)
02.   II  (06:25)
03.   III  (06:00)
04.   IV  (06:21)
05.   V  (02:44)
06.   VI  (04:10)
07.   VII  (04:12)
08.   VIII  (08:00)
09.   IX  (05:34)
10.   X  (05:32)
11.   XI  (09:39)
12.   XII  (06:10)

Durée : 68 minutes 55 secondes

line up
parution
21 Janvier 2020

voir aussi
Lurker of Chalice
Lurker of Chalice
Lurker of Chalice

2008 - Southern Lord Recordings
  

Essayez plutôt
Ash Borer
Ash Borer
Ash Borer (Rééd.)

2011 - Psychic Violence Records
  
Sanguine Pluit
Sanguine Pluit
There Is A Goddess In The Forest

2017 - This Winter Will Last Forever
  
Adaestuo
Adaestuo
Tacent Semitae (EP)

2016 - World Terror Committee Records
  
Slavia
Slavia
Integrity And Victory

2011 - Drakkar Productions
  
Fleshpress
Fleshpress
Pillars

2007 - Kult Of Nihilow
  

Moongates Guardian
Cold Waters of Anduin
Lire la chronique
Manilla Road
Crystal Logic
Lire la chronique
Gorezone
Implexaeon
Lire la chronique
Exhumed
Horror
Lire la chronique
Regarde Les Hommes Tomber
Ascension
Lire la chronique
Tan Kozh - Les anciens feux
Lire l'interview
Aodon
11069
Lire la chronique
Caustic Wound
Grinding Terror (Démo)
Lire la chronique
Deveikuth
Cadavre
Lire la chronique
Saint Vitus
Saint Vitus
Lire la chronique
Borgne
Y
Lire la chronique
Cenotafio
Larvae Tedeum Teratos
Lire la chronique
Maere
I (EP)
Lire la chronique
Orphalis
The Approaching Darkness
Lire la chronique
Slaughter Messiah
Cursed to the Pyre
Lire la chronique
Code Orange
Underneath
Lire la chronique
Pearl Jam
Vitalogy
Lire la chronique
Solothus
Realm of Ash and Blood
Lire la chronique
Myrkur
Folkesange
Lire la chronique
Trauma
Ominous Black
Lire la chronique
Ruin Lust
Choir Of Babel
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
Nibiru
Salbrox
Lire la chronique
Sink
The Holy Testament (Compil.)
Lire la chronique
Church Of Disgust
Consumed By Slow Putrefacti...
Lire la chronique
Lvcifyre
Sacrament (EP)
Lire la chronique
ALL #2 - L'incantation par le sang
Lire le podcast
Sarcofago
Crust (Rééd.)
Lire la chronique
Court Of Chaos Festival
Lire l'interview
Amnutseba
Emanatism
Lire la chronique