chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
97 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

The True Werwolf - Devil Crisis

Chronique

The True Werwolf Devil Crisis
Les finlandais de The True Werwolf ne sont pas des perdreaux de l’année. Fondé en 2007, le combo produit aujourd’hui son tout premier album, Devil Crisis, après avoir accouché d’un nombre indécent de compilations (3), d’EP (6), de split (4), de demos (2) et de live (1)… The True Werwolf est UG jusqu’au bout des ongles, tu l’auras compris. Du BM finlandais de A à Z, de la musique à l’artwork en passant par les photos promos. Et pour une description plus précise, The True Werwolf est le clone de Satanic Warmaster, de la musique au logo. Rien d’étonnant cependant quand on sait que sa tête pensante et seul membre, Graf Werwolf, est aussi derrière Satanic Warmaster. Mais le groupe n’est pas que cela et sa musique vaut indéniablement qu’on s’y arrête. Et plus si affinités… qui sont grandes pour ma part !

Peu importe donc finalement puisque The True Werwolf présente des atours aussi intéressants que son glorieux ainé, dans un sillon identique donc mais fort bien travaillé. En un peu moins de 45 minutes pour 7 titres, le combo finnois nous transporte au cœur de l’hiver à grand renfort de riffs acérés, de tempi effrénés et d’ambiances comme seule la scène BM finlandaise peut en produire.

My Journey's Under the Battlemoon ouvre les hostilités avec un riff de suite accrocheur, dopé par un son moins harsh que Satanic Warmaster, plus rond, plus puissant finalement. La voix ressemble à s’y méprendre à qui vous savez mais c’est une évidence, Graf ayant été le chanteur sur Strength and Honor ou sur Carelian. La variation est de mise, le mid-tempo élevé enchaînant avec le déferlement de riffs, sans que la dynamique ne soit jamais brisée. Les mélodies évoluant à mesure de la progression de la structure, apportent une aération bienvenue, ce d’autant que le son est vraiment enveloppant. La rythmique est très dynamique, qui porte littéralement le morceau, lui offrant des ondulations très pertinentes et très agréables. L’entrée en matière est parfaite car l’enchaînement avec le second titre, le plus long, Thy Deviant, s’effectue avec beaucoup de naturel et surtout sans aucune perte de puissance. Le son est toujours aussi soyeux, profond alors que, sur ce titre, les premiers arrangements subtils se font jour. La structure est ainsi parsemée de petits arrangements au clavier, discrets mais évidents, qui apportent d’autres textures, d’autres informations et enrichissent globalement l’univers déjà riche du combo. Plus généralement, il est marquant de constater la profondeur des titres. Le son y joue un rôle décisif, on l’a dit mais pas que. Les compositions sont réellement très travaillées, chaque arrangement trouvant sa place naturelle, sans riff superflu, sans effet inutile. Le mauvais gras est chassé des structures pour ne conserver que le muscle et les parties nobles. L’intensité se mêle aux mélodies sans jamais baisser d’un ton.

C’est particulièrement marquant sur les deux titres d’ouverture mais ça l’est également sur Spellbound. Son intro faussement naïve peut tromper, dans un premier temps, mais la rythmique enchaîne de suite à haute vitesse, offrant un contraste plaisant avec la voix déclamée au ralenti. La suite du morceau n’est qu’intensité pure, quelques mélodies venant simplement permettre quelques ondulations au morceau (The Witch of my Heart de même). Chi No Namid est du même type : intro religieuse, cloches en fond sonore, discours un brin militaire, ambiance funèbre et rythmique finalement dévastatrice, portée par une batterie ultra profonde, un son chaud du meilleur effet et une emphase incroyable. La voix reste extrêmement typée mais peu importe car elle convient en fait parfaitement à la musique. Les mélodies sont toujours aussi travaillées sur ce titre car, cette fois-ci, elles portent le morceau dans son pont central en brisant la dynamique et en relançant le titre dans une autre direction, sur un autre univers musical, avec un final à l’orgue. Remarquable.

Les derniers titres clôturent l’album en beauté, en axant toutefois davantage le propos sur du mid-tempo et quelques accents plus rock thrash (0373, Magick Fire, surprenant).

Tu l’auras saisi, j’ai beaucoup aimé cet album. Il est riche, varié, très soigné au plan des mélodies et doté d’un son qui met particulièrement en valeur son intensité. Si les similitudes avec Satanic Warmaster sont évidentes, elles ne doivent surtout pas te divertir ; en passant à côté de cet album, tu passeras à côté d’un des albums les plus prometteurs de ce début 2020.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

15 COMMENTAIRE(S)

Oxcidium citer
Oxcidium
25/06/2020 17:12
note: 8.5/10
Hyper plaisant, il va tourner souvent je pense Clin d'oeil
Jor citer
Jor
24/06/2020 15:14
Wow, je l'avais raté celui-là, merci pour la découverte, il est excellent! Commandé!
uruk citer
uruk
19/06/2020 09:28

Ceux-là même[/quote]

Je les passe en boucle !
Dantefever citer
Dantefever
18/06/2020 20:03
uruk a écrit : Dantefever a écrit : Il est addictif ce truc. Je l'écoute en boucle, impossible de m'en lasser. Les deux tubes centraux sont imparables. C'est la joie.


Chi No Namida et 0373 ? xD


Ceux-là même
uruk citer
uruk
18/06/2020 11:24
Dantefever a écrit : Il est addictif ce truc. Je l'écoute en boucle, impossible de m'en lasser. Les deux tubes centraux sont imparables. C'est la joie.


Chi No Namida et 0373 ? xD
Goodnacht citer
Goodnacht
07/06/2020 14:49
Je suis devenu un gros connard réactionnaire du black metal.

Cet album est donc une tuerie excellentissime !
Dantefever citer
Dantefever
31/05/2020 10:51
Il est addictif ce truc. Je l'écoute en boucle, impossible de m'en lasser. Les deux tubes centraux sont imparables. C'est la joie.
northstar citer
northstar
05/04/2020 16:47
note: 8.5/10
Ouais excellent album et je crois que c'est assez unanime.
Flesh29 citer
Flesh29
05/04/2020 14:06
note: 8/10
Bonne surprise pour ma part que ce Devil Crisis.

Je n'en attendais pas forcément grand chose mais la chronique a piqué ma curiosité (j'ai rentré l'album il y a 7 jours avec le Faustian Pact). Je n'ai pas eu à regretter mon achat.

Rien que ce 1er titre : ces premières secondes à la "i'm the black wizard" enchaînées avec ce riff où je me suis mis inconsciemment à gueuler "The urge...so strong" de qui vous savez (Blackwinged de Darkthrone). Et puis quel refrain accrocheur !

De plus, l'utilisation parcimonieuse mais toujours à bon escient des claviers, qui savent laisser leur place aux guitares, ne gâche rien.

Les 3 premiers titres sont vraiment mes préférés (un peu de mal avec le dernier, effectivement un peu à part).

Celui-ci finira sûrement dans mon top black 2020 (top 5 ou top 10 à voir).

Vraiment du bel ouvrage !
Assarhaddon citer
Assarhaddon
10/03/2020 20:53
note: 8.5/10
Sagamore a écrit : Castlevania Black Metal, très JV dans l'esprit

Complètement, Chi No Namida reprend d'ailleurs Bloody Tears à merveille, ces frissons...

C'est le coup de foudre cet album, je sens qu'il va tourner en boucle pas mal de temps
Dantefever citer
Dantefever
26/02/2020 18:33
Deux premières pistes chiantes, mais alors après le déluge de mélodies bordel ...
uruk citer
uruk
26/02/2020 13:39
Ils sont vraiment au top, Werewolf Records !
Raziel citer
Raziel
24/02/2020 10:22
note: 8.5/10
AxGxB a écrit : [quote]Rien d’étonnant cependant quand on sait que sa tête pensante et seul membre, Graf Werwolf, fut aussi, un temps, membre de Satanic Warmaster.

Comment ça "un temps" ? Ça a toujours été la même personne derrière ces deux projets.

Sinon l'album a l'air bien cool en effet.[/quote]

Oui, j'ai relié deux phrases écrites sans corriger... je le fais de ce pas !
Sagamore citer
Sagamore
24/02/2020 10:16
Castlevania Black Metal, très JV dans l'esprit, j'ai bien aimé. Après, comme Satanic Warmaster, je vais l'écouter deux ou trois fois et l'oublier.
AxGxB citer
AxGxB
24/02/2020 08:57
Citation : Rien d’étonnant cependant quand on sait que sa tête pensante et seul membre, Graf Werwolf, fut aussi, un temps, membre de Satanic Warmaster.

Comment ça "un temps" ? Ça a toujours été la même personne derrière ces deux projets.

Sinon l'album a l'air bien cool en effet.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
The True Werwolf
Black metal
2020 - Werewolf Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (5)  8.4/10
Webzines : (2)  7.25/10

plus d'infos sur
The True Werwolf
The True Werwolf
Black metal - 2002 - Finlande
  

tracklist
01.   My Journey's Under the Battlemoon
02.   Thy Deviant
03.   Spellbound
04.   Chi No Namida
05.   0373
06.   The Witch of My Heart
07.   Magick Fire

Durée : 44:35

parution
28 Février 2020

Essayez aussi
Near
Near
Our Sun

2016 - De Tenebrarum Principio
  
Ossuaire
Ossuaire
Derniers Chants

2019 - Sepulchral Productions
  
Lvpvs Infestvs
Lvpvs Infestvs
Post Fata Resvrgo

2009 - Black Shirts Records
  
The Legion
The Legion
Unseen To Creation

2003 - Listenable Records
  
Goatspell
Goatspell
Ascension Of The Drakonian Beast (EP)

2018 - Impious Desecration Records
  

Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
Bezwering
Aan De Wormen Overgeleverd
Lire la chronique
Odiosior
Odiosior (EP)
Lire la chronique
Non Serviam
Le Cœur Bat
Lire la chronique
Hum
Inlet
Lire la chronique
Nexion
Seven Oracles
Lire la chronique
Mosaic
Secret Ambrosian Fire
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Gloom
Rider of the Last Light
Lire la chronique
Witchcraft
Legend
Lire la chronique
Front
Antichrist Militia (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Binaural
Lire la chronique
Buköwski
Grind on the Rocks
Lire la chronique
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Vspolokh
Помре
Lire la chronique
Zemial
Nykta
Lire la chronique
Meth Leppard
Woke
Lire la chronique
Runemagick / Chthonic Deity
Chthonicmagick (Split 12")
Lire la chronique
Azziard
Liber Secondus - Exégèse
Lire la chronique
Cathedral
The Last Spire
Lire la chronique
Carach Angren
Franckensteina Strataemontanus
Lire la chronique
Xibalba
Años en Infierno
Lire la chronique
Brutal Avengers
Chapter II - Mission to Ext...
Lire la chronique
PPCM #35 - Cherchons du STONER DEATH METAL !
Lire le podcast
Gravesend
Preparations For Human Disp...
Lire la chronique
Grave Circles
Tome II
Lire la chronique
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Lurid Panacea
The Insidious Poisons
Lire la chronique
Winterfylleth
The Reckoning Dawn
Lire la chronique
Thou
Summit
Lire la chronique