chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
103 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Bovary - Sur ce mur trop souillé

Chronique

Bovary Sur ce mur trop souillé (Démo)
Le groupe BOVARY n’a pas encore sorti son premier album qu’il a déjà eu quelques secousses de line-up… On se souvient très bien de la première démo sortie en 2018, Mes racines dans le désert, qui avait marqué beaucoup d’esprits de son black tour à tour désabusé et révolté. Un peu plus d’an an plus tard c’est une autre démo qui vient nous secouer : Sur ce mur trop souillé avec cette fois-ci une parité des sexes. Le groupe auparavant totalement féminin est désormais composé de la fidèle Petri Ravn (guitare et chant), de la mystérieuse Ondine (chant), du jeune Bastien (batterie), et de l’étrange Étrange Garçon (guitares). Pourquoi tous ces changements ? Est-ce que le changement d’orientation a provoqué ce remue-ménage, ou bien est-ce le sang frais qui a entraîné une ouverture surprenante ?

Car c’est une évidence, musicalement non plus le BOVARY 2019 n’est plus le BOVARY 2018. On en retrouve bien quelques traces, et du black metal écorché se répand le long de ces 8 morceaux. On retrouve même un titre déjà présent sur la première démo, le déjà classique « Ta vie, c’est mes chiottes », dans une version légèrement remaniée, mais toujours aussi efficace. Ce titre tue, il prend aux tripes. Il est un hymne qui hurle la frustration, la haine, le dégoût de la société, principalement de consommation. Et c’est l’orientation qu’on imaginait et qu’on attendait.

Elle existe encore, mais elle a été atténuée par des parties bien plus claires. Moins de femmes dans le groupe, et pourtant plus de féminité dans le résultat. Enfin, soyons prudent avec les mots… Plus de poésie, plus de légèreté, plus de vocaux féminins clairs, plus de riffs envolés, plus de parties apaisées, et donc apaisantes. On peut dire que BOVARY a mis de l’eau dans son vin, ou plutôt un nuage dans son enfer. Le mélange fonctionne, même si parfois on va un peu trop penser à Audrey Sylvain. On en retrouve véritablement une certaine touche. Sauf qu’ici c’est à mon sens mieux équilibré que chez l’actuelle MALENUIT et ex-ASPHODELE.

Le mal-être ne se manifeste donc plus uniquement que par l’explosion salissante d’un « trop-plein » comme c’est encore le cas sur « Nous sommes… » ou « Irrécupérable », mais aussi par des instants de faiblesse, durant lesquelles BOVARY git au sol et rampe désespérément pour retrouver un appui. C’est bel et bien l’image qui domine sur « Arsenic » tandis que « La lumière t’évince » propose au contraire un envol, une porte de sortie qui n’est sûrement pas sur notre Terre, mais plutôt au Ciel…

L’ensemble étant plus varié qu’auparavant, c’est une évidence que certains seront déstabilisés, mais il faut bien comprendre que BOVARY fonctionne apparemment à l’envie, au coup de tête, à l’instantané. Et qu’il est encore compliqué d’imaginer à quoi ressemblera le premier album. Mais bon, c’est aussi une question de terminologie, car cette deuxième demo totalise déjà 43 minutes et a des qualités dignes de n’importe quel album…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Oxcidium citer
Oxcidium
02/03/2020 18:52
note: 3.5/5
Très bonne démo, même si j'ai une préférence pour la première démo avec la première chanteuse. Techniquement moins bonne mais plus émotionnelle. Dans tout les cas, espérons qu'un album arrivera et sera à la hauteur de ce que le groupe a pu faire.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Bovary
Black Metal
2019 - Nar Productions
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  3.5/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Bovary
Bovary
Black Metal - 2017 - France
  

tracklist
01.   Sur ce mur trop souillé
02.   Nous sommes...
03.   ...Irrécupérable
04.   Arsenic
05.   Ta vie, c'est mes Chiottes
06.   La Lumière t'évince
07.   ...Et je ne serais plus là pour l'attendre
08.   Bovary

Durée : 41:28

line up
parution
15 Octobre 2019

voir aussi
Bovary
Bovary
Mes racines dans le desert (Démo)

2018 - Nar Productions
  

Essayez aussi
Illum Adora
Illum Adora
...of Serpentine Forces

2019 - Folter Records
  
Helrunar
Helrunar
Niederkunfft

2015 - Lupus Lounge
  
Malleus
Malleus
Storm Of Witchcraft (EP)

2016 - Autoproduction
  
Amestigon
Amestigon
Thier

2015 - World Terror Committee Records
  
Ritual Death
Ritual Death
Ritual Death (EP)

2016 - Terratur Possessions
  

Moongates Guardian
Cold Waters of Anduin
Lire la chronique
Manilla Road
Crystal Logic
Lire la chronique
Gorezone
Implexaeon
Lire la chronique
Exhumed
Horror
Lire la chronique
Regarde Les Hommes Tomber
Ascension
Lire la chronique
Tan Kozh - Les anciens feux
Lire l'interview
Aodon
11069
Lire la chronique
Caustic Wound
Grinding Terror (Démo)
Lire la chronique
Deveikuth
Cadavre
Lire la chronique
Saint Vitus
Saint Vitus
Lire la chronique
Borgne
Y
Lire la chronique
Cenotafio
Larvae Tedeum Teratos
Lire la chronique
Maere
I (EP)
Lire la chronique
Orphalis
The Approaching Darkness
Lire la chronique
Slaughter Messiah
Cursed to the Pyre
Lire la chronique
Code Orange
Underneath
Lire la chronique
Pearl Jam
Vitalogy
Lire la chronique
Solothus
Realm of Ash and Blood
Lire la chronique
Myrkur
Folkesange
Lire la chronique
Trauma
Ominous Black
Lire la chronique
Ruin Lust
Choir Of Babel
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
Nibiru
Salbrox
Lire la chronique
Sink
The Holy Testament (Compil.)
Lire la chronique
Church Of Disgust
Consumed By Slow Putrefacti...
Lire la chronique
Lvcifyre
Sacrament (EP)
Lire la chronique
ALL #2 - L'incantation par le sang
Lire le podcast
Sarcofago
Crust (Rééd.)
Lire la chronique
Court Of Chaos Festival
Lire l'interview
Amnutseba
Emanatism
Lire la chronique