chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
158 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Intronaut - Fluid Existential Inversions

Chronique

Intronaut Fluid Existential Inversions
Après quelques années de recul et de repli sur mes classiques personnels, l’envie m’a pris de rechausser mes bottes d’explorateur de la sphère metal. Après tout, à 77 balais, Harrison Ford s’apprête à reprendre du service dans le rôle d’Indiana Jones alors bon, à 42 ans on peut bien reprendre la route du riff ! Du coup, depuis la reprise, j’ai tendance à me diriger vers les groupes que je maîtrise. SODOM, ILLDISPOSED, CANNABIS CORPSE … et INTRONAUT ! Un groupe dont je m’étonne de ne pas trouver trace sur Thrasho, voilà qui sera chose faite. Pas que je sois spécialiste du groupe de Los Angeles mais « Prehistoricisms » m’ayant laissé de bons souvenirs, j’étais curieux de voir comment l’ex groupe de Leon Del Muerte (joyeux drille chez IMPALED et EXHUMED) avait fait évoluer son metal jazzy à consonance post.

12 ans après les présentations, les retrouvailles se font sans heurts, tant INTRONAUT n’a guère changé dans le fond. Basse fretless, goût prononcé pour les polyrythmies, la dualité chant clair/vocaux abrasifs et cette science du break placé au bon moment pour aérer les compos, tous les éléments qui m’avaient jadis accroché l’oreille répondent présent. Bien sûr, on relève une plus grande maîtrise globale des structures, une justesse de jeu appréciable et une production plus légère allant dans le sens de l’histoire ; si les Américains ont ouvert pour TOOL, MASTODON et KYLESA, ils semblent également épouser la même trajectoire au niveau de leur son : du metal toujours, mais avec adoucissant.

Ce n’est pas un problème en soit, INTRONAUT tombant pour moi dans la case des groupes légers que j’aime à ressortir lorsque ma concentration fait défaut. Entendons nous bien, les Californiens proposent une musique (relativement) exigeante mais heureusement rien qui n’incite à ressortir les manuels de physique quantique. Dans le même ordre d’idée, si quelques titres sortent du lot (l’opener « Cubensis » et ses guitares délicieuses), on retient bien plus la vue d’ensemble que la science du détail développée sur ces 9 nouveaux titres un peu passe partout. C’est autant une limite qu’une qualité ici, et je serai bien en peine de trancher définitivement sur le cas INTRONAUT avec ce « Fluid Existential Inversions ». Le potentiel est là, on tutoie la grâce par bribes mais le sentiment qui prédomine, une fois la ballade terminée, reste celui d’un groupe un peu trop propret (« Speaking Of Orbs » et son refrain mielleux), bien au chaud dans sa zone de confort.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

gulo gulo citer
gulo gulo
03/03/2020 11:50
C'est décidément plus pour moi, Intronaut, de moins en moins velu et joueur.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Intronaut
Post metal jazzy
2020 - Metal Blade Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (5)  7.73/10

plus d'infos sur
Intronaut
Intronaut
Post metal jazzy - 2004 - Etats-Unis
  

tracklist
01.  Procurement Of The Victuals  (0:56)
02.   Cubensis  (6:54)
03.   The Cull  (7:00)
04.   Contrapasso  (6:48)
05.   Speaking Of Orbs  (5:07)
06.   Tripolar  (6:29)
07.   Check Your Misfortune  (5:49)
08.   Pangloss  (6:35)
09.   Sour Everythings  (7:33)

Durée : 53:04

line up
parution
28 Février 2020

Black Spirit
In A Vortex To The Infinite...
Lire la chronique
Malokarpatan
Krupinské ohne
Lire la chronique
Dark Forest
Oak, Ash & Thorn
Lire la chronique
Carnal Tomb
Descend (EP)
Lire la chronique
Repression
Portals To Twisted Frailtie...
Lire la chronique
Cattle Decapitation
Death Atlas
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Slave Hands
No More Feelings
Lire la chronique
Enepsigos
Wrath of Wraths
Lire la chronique
AODON pour l'album "11069"
Lire l'interview
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Bismuth / Undersmile
Split (Split 12")
Lire la chronique
Anhedonist / Spectral Voice
Abject Darkness ​/ ​Ineffab...
Lire la chronique
Tzun Tzu
The Forbidden City (EP)
Lire la chronique
Primitive Man
Steel Casket (Démo)
Lire la chronique
Coma Wall / Undersmile
Wood & Wire (Split 12")
Lire la chronique
Whoredom Rife / Taake
Pakt (Split 10")
Lire la chronique
METALHERTZ - S03E01 - Le power metal parodique
Lire le podcast
Black Curse
Endless Wound
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Moongates Guardian
Cold Waters of Anduin
Lire la chronique
Manilla Road
Crystal Logic
Lire la chronique
Gorezone
Implexaeon
Lire la chronique
Exhumed
Horror
Lire la chronique
Regarde Les Hommes Tomber
Ascension
Lire la chronique
Tan Kozh - Les anciens feux
Lire l'interview
Aodon
11069
Lire la chronique
Caustic Wound
Grinding Terror (Démo)
Lire la chronique
Deveikuth
Cadavre
Lire la chronique
Saint Vitus
Saint Vitus
Lire la chronique