chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Bismuth / Undersmile - Split

Chronique

Bismuth / Undersmile Split (Split 12")
Il y a des albums qui s’écoutent comme on lit un livre, des albums qui tirent leur attrait dans cette sensation d’être pris dans une histoire, un imaginaire qu’ils transmettent de leurs instruments. Plus qu’une compilation de bons et mauvais moments, c’est cette impression qui se dégage, nous transporte avec elle jusqu’à une fin où l’on referme la boite avec l’envie de la ranger dans sa bibliothèque. Ces albums sont rares et on les goûte comme tels.

Il est encore plus rare que cette narration se trouve dans un split, où deux artistes, malgré des liens de style entre eux, se contentent généralement d’offrir chacun un succédané de ce qu’ils font en solitaire. C’est pourtant le tour de force que parviendra à faire Undersmile, par deux fois.

Car peu de temps après le roman horrifique de fin d’été de Wood & Wire avec le doppelgänger Coma Wall, voilà que les Anglais réitèrent en collaboration avec un autre groupe, le duo drone / doom Bismuth. Clairement, si le projet de Tanya Byrne et Joe Rawlings m’a toujours un peu ennuyé sur le temps long, le morceau « Collapse » est des plus convaincants. Il faut dire qu’il profite d’une pochette enfantine et mystérieuse qui donne envie de plonger dans les dix-sept minutes du titre en imaginant une histoire se déroulant dans son décor. Avec ses guitares lourdes, sa production organique, son chant enfiévré, maléfique et onirique, il s’accorde tout à fait avec cette illustration d’une forêt extraterrestre où l’être humain est seul et minuscule, victime offerte aux habitants se terrant en son sein. Une menace qui rôde, enroule et se déroule dans l’air mais avec une présence palpable, que les différentes oscillations du son font ressentir comme proche et écrasante. Dans cette version crue, adulte et lovecraftienne du petit chaperon rouge, on s’emprisonne là où on croit au départ s’évader, dans l’attente craintive du loup prêt à surgir.

Une hostilité permanente, surnaturelle, qui trouve sa suite dans le morceau d’Undersmile « Titanaboa ». Alors que Bismuth peignait une forêt mystérieuse et agressive, faisant craindre de voir un monstre surgir, la bande à Taz Corona-Brown et Hel Sterne nous enlise et nous happe, par des guitares et chants étalant leurs notes funestes. Un titre qui nous dit alors qu’il est trop tard, que la recherche d’un ennemi derrière les hauteurs était l’erreur causant notre perte : c’est cette nature alien qui veut notre mort, nous invitant en elle pour mieux nous perdre. Pleinement conscientes du destin tragique qui nous incombe, les marionnettes que nous sommes devenues, prises dans ce conte sordide, acceptent alors la sentence, coulant dans ce décor doré et assassin, un vent permanent leur élimant le corps. On connaît la beauté macabre dont la formation est capable ; elle est ici pleinement présente, jusqu’à l’envie de s’endormir comme on meurt après son écoute. Usé et apathique dans l’horreur. Vaincu, en corps et en esprit.

Malgré tout, ce split entre Bismuth est Undersmile reste une histoire moins enivrante que celle de Wood & Wire. Son caractère modeste, moins prenant (il manque ici un climax nous enterrant définitivement), accentue cette impression de conte noir et enfantin, après lequel remonter sa couette et laisser la lumière allumée. Pas sûr de parvenir à faire de beaux rêves pour autant. Bonne nuit.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Bismuth / Undersmile
Funeral Sludge / Drone / Doom / Grunge
2014 - Tartarus Records
notes
Chroniqueur : 3/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Undersmile
Undersmile
Funeral Doom Metal / Drone / Grunge - 2009 - Royaume-Uni
  
Bismuth
Bismuth
Funeral Sludge / Drone / Doom / Grunge - 2012 - Royaume-Uni
  

écoutez
tracklist
01.   Bismuth – Collapse  (17:16)
02.   Undersmile – Titanaboa  (23:23)

Durée : 40 minutes 39 secondes

line up
parution
31 Janvier 2014

voir aussi
Coma Wall / Undersmile
Coma Wall / Undersmile
Wood & Wire (Split 12")

2013 - Shaman Recordings / Future Noise Recordings
  
Undersmile
Undersmile
Anhedonia

2015 - Black Bow / Bttfck Srprs Rcrds
  

Essayez plutôt
Deveikuth
Deveikuth
0.∅ (EP)

2016 - Autoproduction
  
The Pledge Of Cain
The Pledge Of Cain
We... Martyrs

2010 - Autoproduction
  

Pearl Jam
Yield
Lire la chronique
Gris
Il était une forêt...
Lire la chronique
Odraza
Rzeczom
Lire la chronique
Ectoplasma
White-Eyed Trance
Lire la chronique
Violence Gratuite
EPonyme (EP)
Lire la chronique
Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique
Kurnugia
Forlorn And Forsaken
Lire la chronique
Misanthrope
Lire l'interview
Iku-Turso
Pakana
Lire la chronique
Massacre
From Beyond
Lire la chronique
Bâ'a
Deus Qui Non Mentitur
Lire la chronique
Hellsodomy
Morbid Cult
Lire la chronique
No/Más
Last Laugh (EP)
Lire la chronique
Groupe Mystère
Album mystère
Lire la chronique
Esoctrilihum
Eternity Of Shaog
Lire la chronique
Amyl And The Sniffers
Big Attraction & Giddy Up (...
Lire la chronique
Sodomisery
The Great Demise
Lire la chronique
ACxDC
Satan Is King
Lire la chronique
Dynfari
Myrkurs Er þörf
Lire la chronique
Hyems
Anatomie des Scheiterns
Lire la chronique
Massacre
Back From Beyond
Lire la chronique