chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Vspolokh - Помре

Chronique

Vspolokh Помре
VSPOLOKH est russe. VSPOLOKH existe depuis 2004. Et pourtant VSPOLOKH sort ici son deuxième album seulement. 10 ans après Sorrow of the Past. Plus étonnant, le groupe n’a pas changé de label, toujours chez le génial Purity Through Fire. En fait, le label allemand de qualité a débuté en 2010, et il y a ainsi un lien fort entre lui et son groupe : ils ont débuté ensemble, et VSPOLOKH était le troisième groupe seulement qu’il sortait. 10 ans ont passé et la première chose qui saute aux yeux, c’est le visuel, très différent sur ce nouvel album, et particulièrement réussi. Faire ainsi quelque chose de simple, sobre, mais original et marquant à la fois, ce n’est pas si évident. Je trouve ça magnifique. Epuré.

Cette pochette a aussi l’avantage de donner une idée juste de la musique présentée sur ces 8 morceaux : un black metal qui flirte beaucoup avec DRUDKH. C’est-à-dire une musique envolée, puissante, forte, mais qui a le talent pour placer des espaces magnifiques. On a constamment l’impression de parcourir des plaines, puis des collines, et d’arriver tout à haut en haut. Le paysage s’agrandit subitement : on retient son souffle ! Si la plupart du temps cet album est épique, il peaufine les ambiances par certaines astuces : guitares acoustique, flûte… Mais jamais de manière systématique, sans se répéter inutilement. Et parfois ce sont des samples qui l’aident à nous faire voyager : le bruit du vent sur l’introduction de 2 minutes, le bourdonnement d’une mouche, des sons marécageux que les courts intermèdes en 5ème et 7ème positions… le grincement inquiétant d’une porte aussi… Des sons qui dépassent parfois le cadre de la nature pure, comme si nous nous engouffrions dans une cabane angoissante. Mais cela reste employé sur les intermèdes, les samples sont moins présents au sein des titres purs, qui eux ont vraiment des ressemblances évidentes avec la formation ukrainienne citée plus haut.

VSPOLOKH parvient à s’approcher de ses ambiances en développant lentement, sûrement ses compositions. Il faut attendre 3 minutes sur « Czernotop » avant que le chanteur pousse son premier cri, alors que le titre est déjà passé par des sons de machine à de l’acoustique pour revenir à du black épique. Mais c’est fait avec réussite, et sans aucun ennui. Au contraire, l’esprit vagabonde aisément, emporté dans des pistes qui font entre 8 et 12 minutes. Je parlais récemment, dans une autre chronique, de la capacité de certaines formations à suggérer des images grâce à la musique, et je m’interrogeais sur la différence entre la suggestion et la narration. La première me semblant bien plus appréciable puisqu’elle laisse du choix à notre esprit, elle ne lui donne que des indices, et c’est à notre cerveau de construire ce qu’il veut voir. La deuxième veut imposer un cadre trop défini, il raconte ce que le groupe souhaite montrer, mais sans avoir le visuel pour nous le montrer exactement, pouvant créer la frustration d’avoir une musique trop précise, trop directive... VSPOLOKH reste dans la suggestion et il nous laisse totalement faire le travail imaginatif.

C’est une belle surprise, un album qui devrait combler les fans de DRUDKH, mais sans leur donner l’impression d’en écouter une imitation ratée. C’est inspiré par, mais pas une copie de. L’album devrait trouver grâce à leurs oreilles à moins qu’ils soient blasés ou persuadés que chaque groupe doit avoir une personnalité propre et forte pour mériter le respect…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Vspolokh
Black Metal
2020 - Purity Through Fire
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (1)  8/10
Webzines : (1)  8/10

plus d'infos sur
Vspolokh
Vspolokh
Black Metal - 2004 - Russie
  

tracklist
01.   Вонъзивъши мрътвыи корении въ лѣсъную твьрдь...
02.   В загробье
03.   Помре
04.   Туман и пепел
05.   Плачь и ръидание и стенаниѥ многь...
06.   На серых равнинах
07.   Тьлѣниѥм мрьтвъ азъ въ бездънъ..
08.   Чрьнътопь

Durée : 56;20

parution
21 Juin 2020

Essayez aussi
Deus Mortem
Deus Mortem
Kosmocide

2019 - Terratur Possessions
  
Enthroned
Enthroned
Tetra Karcist

2007 - Napalm Records
  
Drudkh
Drudkh
Estrangement

2007 - Supernal Music
  
Ascension
Ascension
Fire And Faith (EP)

2010 - World Terror Committee Records
  
False
False
False

2015 - Gilead Media
  

Engage
Demo 2005 (Démo)
Lire la chronique
Disavowed
Revocation Of The Fallen
Lire la chronique
Transilvania
Night of Nights
Lire la chronique
Wolfkrieg
When the Cold Comes
Lire la chronique
Korn
The Nothing
Lire la chronique
Prison of Mirrors
De Ritualibus et Sacrificii...
Lire la chronique
Spirit Possession
Spirit Possession
Lire la chronique
Valgrind
Condemnation
Lire la chronique
UNDERGROUND ! C'est quoi et à quoi ça sert ?
Lire le podcast
Inclination
Midwest Straight Edge (EP)
Lire la chronique
Carthage
Punic Wars!
Lire la chronique
K.F.R.
Nihilist
Lire la chronique
Fistula
The Process of Opting Out
Lire la chronique
Shed The Skin
The Forbidden Arts
Lire la chronique
Pearl Jam
Pearl Jam
Lire la chronique
Masacre
Reqviem
Lire la chronique
Lantern
Dimensions
Lire la chronique
Temple Of Dread
World Sacrifice
Lire la chronique
Stygian Crown
Stygian Crown
Lire la chronique
Atavist
III: Absolution
Lire la chronique
Aherusia
Nostos ~ An Answer (?)
Lire la chronique
Nattverd
Styggdom
Lire la chronique
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Pearl Jam
Riot Act
Lire la chronique
Evil Warriors
Schattenbringer (EP)
Lire la chronique
Bastard Priest
Vengeance... Of The Damned ...
Lire la chronique
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Gigaton
Lire la chronique
Black Funeral
Scourge of Lamashtu
Lire la chronique
Thou
Blessings Of The Highest Or...
Lire la chronique