chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Buköwski - Grind on the Rocks

Chronique

Buköwski Grind on the Rocks
Avec les beaux jours et la chaleur qui reviennent ces derniers temps, j'ai besoin d'albums courts, qui fassent rimer "brutalité" avec "simplicité". Des disques qui puissent me faire débrancher le cerveau, qui s'écoutent tranquillement, sans forcer. Une pochette aussi classieuse, une tracklist aussi débile, un nom aussi évocateur ne pouvaient qu'augurer du bon pour ce "Grind on the Rocks" : du Grind'n'roll qui fleure bon le bourbon et les effluves d'un cubain roulé bien serré ? Pas besoin d'en dire plus, messieurs, vous m'avez déjà conquis.

C'est d'ailleurs la première fois que Buköwski croise ma route. La scène d'Argentine étant loin d'être la plus réputée en matière de Grindcore, j'étais le premier surpris par la qualité de ce "Grind on the Rocks". Il faut dire que nos vieux dégueulasses ont eu le temps de parfaire leur technique : actifs depuis 2013, ils se sont rendus coupable d'une foultitude de démos et splits, et l'objet qui nous intéresse aujourd'hui semble être leur tout premier full-length, dopé par une production solide et des musiciens qui tiennent solidement la baraque.

Alors, qu'est ce qui fait le charme de ce "Grind on the Rocks" ? Disons que Buköwski est au Grindcore ce que les ritals de Whiskey Ritual sont au Black Metal. Une variante plus groovy, dont les guitares tortillent du cul en permanence, toutes en rondeurs et en cassures de rythme, qui invitent au hochement de tête un peu benêt, avec le sourire. Un vrai pur malt, quoi. En piochant dans les meilleurs distilleries, celles qui vieillissent leurs breuvages au son de Discharge et Motörhead, Buköwski propose une variante qui n'invente certes absolument rien, n'est ni personnelle, ni transcendante, mais se savoure. A l'image de cette petite bouteille de blanc, achetée en supermarché : sans grande prétention, mais qui se laisse boire avec plaisir.

Au-delà d'augmenter son tirage quand il le faut (certains titres, comme "De 30 Inviernos", sont de vraies branlées), Buköwski propose des compositions parfois un peu maladroites, mais assez irrésistibles - même si elles sont un peu idiotes : "Vagabundo" et ses claquements de main en accompagnement font immanquablement sourire, tout comme "Humo", une reprise complètement flinguée de "Smoke on the Water" sur laquelle le hurleur finit de se détruire la gorge. A grands renforts de blasts et autres D-beats, de refrains qu'on prend plaisir à reprendre avec le hurleur en chef ("Grind Drink Crust'n'Roll", "All You Need is Alcohol"), "Grind on the Rocks" réussit à rendre ses petits défauts finalement très attachants. Buköwski nous offre une belle petite surprise, qui n'a d'autre ambition que de botter quelques derrières et donner la patate. C'est déjà pas mal, et parfait pour la saison.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Sagamore citer
Sagamore
25/06/2020 15:44
Je te rassure, moi aussi Mr Green
gulo gulo citer
gulo gulo
25/06/2020 15:28
"Un blended malt associe des single malts de plusieurs distilleries. Le «pure malt» est un concept de marketeurs: il s'agit d'un blended malt qui préfère miser sur l'ambiguïté phonétique avec single malt plutôt que d'être pris pour un blend!"

Bravo les marketteux : ça a marché avec moi.

Je vois mieux, merci ^^
Sagamore citer
Sagamore
25/06/2020 15:06
Le pur malt pour ce qu'il est : un mélange de single malts, comme le disque, mélange de plusieurs trucs. Le petit blanc pour le goût qu'il a : c'est pas ouf, mais c'est bon quand même. Comme le disque.
gulo gulo citer
gulo gulo
25/06/2020 14:48
"qui invitent au hochement de tête un peu benêt, avec le sourire. Un vrai pur malt, quoi" - "mais se savoure. A l'image de cette petite bouteille de blanc, achetée en supermarché : sans grande prétention"

Je suis un peu perdu, du coup.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Buköwski
Grind'n'Roll
2020 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Buköwski
Buköwski
Grind'n'Roll - 2013 - Argentine
  

tracklist
01.   Intro to the Chaos  (01:37)
02.   All you need is Alcohol  (01:49)
03.   Muerte  (01:43)
04.   Negros Pájaros  (02:32)
05.   Grind ATR 666  (01:16)
06.   Birras  (01:48)
07.   La Consulta  (00:45)
08.   Vagabundo  (01:38)
09.   Cielo Muerto  (01:07)
10.   Cuando seas Grinder  (00:30)
11.   A Poor Blues  (02:19)
12.   El único policía bueno es el que está Muerto  (01:18)
13.   Punk Metal Party  (01:56)
14.   Ljubljana  (01:06)
15.   Humo  (00:36)
16.   It's Only Grind 'n' Roll  (01:31)
17.   De 30 Inviernos  (01:48)
18.   Grind Drink Crust 'n' Roll  (02:53)
19.   Outro  (01:52)

Durée : 30:15

parution
29 Février 2020

Essayez aussi
Mucupurulent
Mucupurulent
Bloodstained Blues

2006 - Morbid Records
  
Nolentia
Nolentia
One Loud Noise And It's Gone...

2009 - No Master's Voice
  
Nolentia
Nolentia
Sell Your Soul To Grind N' Roll! (Démo)

2008 - Autoproduction
  

Engage
Demo 2005 (Démo)
Lire la chronique
Disavowed
Revocation Of The Fallen
Lire la chronique
Transilvania
Night of Nights
Lire la chronique
Wolfkrieg
When the Cold Comes
Lire la chronique
Korn
The Nothing
Lire la chronique
Prison of Mirrors
De Ritualibus et Sacrificii...
Lire la chronique
Spirit Possession
Spirit Possession
Lire la chronique
Valgrind
Condemnation
Lire la chronique
UNDERGROUND ! C'est quoi et à quoi ça sert ?
Lire le podcast
Inclination
Midwest Straight Edge (EP)
Lire la chronique
Carthage
Punic Wars!
Lire la chronique
K.F.R.
Nihilist
Lire la chronique
Fistula
The Process of Opting Out
Lire la chronique
Shed The Skin
The Forbidden Arts
Lire la chronique
Pearl Jam
Pearl Jam
Lire la chronique
Masacre
Reqviem
Lire la chronique
Lantern
Dimensions
Lire la chronique
Temple Of Dread
World Sacrifice
Lire la chronique
Stygian Crown
Stygian Crown
Lire la chronique
Atavist
III: Absolution
Lire la chronique
Aherusia
Nostos ~ An Answer (?)
Lire la chronique
Nattverd
Styggdom
Lire la chronique
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Pearl Jam
Riot Act
Lire la chronique
Evil Warriors
Schattenbringer (EP)
Lire la chronique
Bastard Priest
Vengeance... Of The Damned ...
Lire la chronique
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Gigaton
Lire la chronique
Black Funeral
Scourge of Lamashtu
Lire la chronique
Thou
Blessings Of The Highest Or...
Lire la chronique